Située sur la côte de Coromandel, au sud-est de l’Inde, Chennai (anciennement Madras) est la capitale de l’état du Tamil Nadu et constitue un centre économique majeur en Inde. Chennai est également dotée d’un patrimoine culturel et artistique important : la musique classique indienne dite ‘carnatique’ et la danse ‘Bharata Natyam’ en sont les parfaits exemples. Une ville à découvrir, comme une mise en bouche de la culture tamoule. En savoir +

L’état de l’Assam est l’une des ’sept soeurs’ du nord-est de l’Inde, situé au sud de l’Himalaya oriental le long de la vallée de la Brahmapoutre. Si la capitale offre peu d’attraits, les alentours par contre, avec ses forêts tropicales – dernier habitat du rhinocéros indien à une corne – ses plantations de thé s’étalant à l’infini et l’île de Majuli où siègent les ’Satras’ aux moines danseurs seront séduire le voyageur recherchant richesse culturelle et paysages sauvages. En savoir +

Meghalaya, littéralement ‘ la demeure des nuages’ fait partie des sept états du Nord-Est de l’Inde que l’on appelle amicalement les ‘sept soeurs’. Cet état, le plus humide de l’Inde, commence peu à peu à s’ouvrir au tourisme et à faire des émules parmi les amoureux de nature sauvage et préservée. Que ce soit lors de la mousson, quand les hauts plateaux accrochent les nuages sur leur passage, ou pendant la saison sèche, le Meghalaya offre au voyageur une boite à merveilles remplie de trésors naturels : forêts primaires luxuriantes, cascades par centaines dévalant les montagnes et ponts de racines ingénieusement tressés par les peuples Khasis. En savoir +

A 60 km au sud de Chennai, fouetté par les embruns, le petit village de pêcheur de Mahabalipuram, bien que très touristique, est un enchantement. Les rois Pallavas ont laissé derrière eux des chefs-d’oeuvre architecturaux, classés au patrimoine mondial de l’humanité, dont l’influence a rayonné jusqu’en Extrême-Orient. En savoir +

Gwalior, quatrième plus grande ville de l’État du Madhya Pradesh, doit sa renommée à sa cité forteresse perchée à 100 mètres de haut que l’empereur Moghol Babur surnomma la perle de l’empire. Elle est aussi connue comme un pôle culturel, demeure du musicien-poète Tansen et berceau d’une des plus vieilles gharana ou école de musique classique hindoustanie. En savoir +

Pongal est un festival de l’Inde du Sud qui célèbre les moissons et rend grâce aux éléments de la nature comme le soleil, la pluie et les animaux de labeur. Il a lieu chaque année à la mi-janvier. En Inde, où l’agriculture tient une place importante, le temps des moissons est un évènement majeur. On dit que cette fête apporte richesse et prospérité. En savoir +

Dans l’état du Gujarat, au nord-ouest de l’Inde, le changement de saison d’Uttarayan est célébré par un festival des plus poétiques : toute la journée durant, des milliers de cerfs-volants multicolores parcourent le ciel inlassablement tandis que la nuit venue, des myriades de lanternes en papier viennent illuminer le firmament. En savoir +

coeur Une île aux eaux cristallines bordée de charmants villages de pêcheurs, un temple aux couloirs sans fin qui abrite l’un des sanctuaires hindous les plus sacrés de l’Inde, Rameshwaram est une étape incontournable lors de votre voyage au Tamil Nadu. En savoir +

X