Radhakrishna, le symbole de l’amour divin

Radhakrishna représente l’union unique de la déesse-gopi Radha et de son bien-aimé Krishna, deux divinités hautement vénérées dans la tradition vishnouite hindoue. Radhakrishna n’est pas une quelconque relation amoureuse ou simplement la combinaison du féminin et du masculin : elle symbolise l’âme recherchant l’amour du Divin.


Qui est Radha ?


Pour des raisons inconnues, Radha est très peu mentionnée dans les textes fondateurs de l’hindouisme. L’histoire de sa vie reste floue.

RadhaKrishna

Krishna et Radha

On dit que Radha apparut sur terre, il y a 5000 ans de cela. Ce jour spécial est connu sous le nom de ‘Radha Ashtami’, célébré 15 jours après l’anniversaire du seigneur Krishna, pendant le mois de ‘Bhadrapada’ dans le calendrier hindou (août ou septembre dans le calendrier grégorien). Les hindous pensent que jeûner et prier la déesse ce jour-là apporte une vie prospère et heureuse.

Radha est un avatar de la déesse Lakshmi, l’énergie féminine ou ‘shakti’ du dieu Vishnou. Le nom ‘Radha’ en sanscrit signifie prospérité et succès. Lakshmi se serait réincarnée sur terre en tant que ‘gopi’ ou gardienne de vache dans le village de Barsana près de Vrindavan dans l’Uttar Pradesh actuel.

Lakshmi, déesse de la prospérité

La légende raconte que le roi Vrishabhanu alla se baigner dans la rivière Yamuna et trouva un bébé-fille couché sur un lotus aux mille pétales qui rayonnait dans la lumière du soleil. Il fut enchanté par l’énergie d’amour qui émanait de cette petite fille et la ramena aussitôt à son palais. La reine Kirtida fut également charmée par le bébé et, bien qu’elle pensât qu’elle était aveugle, la considéra immédiatement comme sa propre fille.

La mère adoptive du dieu Krishna, Yashoda, entendit parler de ce bébé divin et vint rendre visite à son amie la reine Kirtida accompagnée de Krishna. Lorsque ce dernier se pencha sur le berceau du bébé, les yeux de Radha s’ouvrirent enfin et s’épanouirent comme des fleurs de lotus.


Qui est Krishna ?


Contrairement à Radha, l’histoire de la vie de Krishna est bien détaillée, dans les Puranas (textes mythologiques hindous), la fameuse épopée du Mahabaratha et le Harivamsha considéré comme un index du Mahabaratha.

RadhaKrishna

Krishna

Krishna (littéralement ‘le sombre’) est le fils du roi Vasudeva et de la reine Devaki, qui était la sœur de Kamsa, le roi tyran de Mathura, dans l’Uttar Pradesh actuel. Kamsa, entendant une prophétie qu’il serait assassiné par l’enfant de Devaki, tua les sept premiers enfants de sa soeur, mais le huitième enfant, Krishna, fut sauvé par le dieu Vishnou et amené dans le village de Gokul où il fut élevé par le chef des bergers, Nanda, et sa femme Yashoda.

radha krishna RadhaKrishna

Le dieu Vishnou apparaissant lors de la naissance du seigneur Krishna

=> LIRE L’HISTOIRE DETAILLEE DE LA NAISSANCE DE KRISHNA

L’enfant Krishna aimait faire des farces et il était aussi connu pour envoûter les gopis de Vrindavan, au son de sa flûte, les incitant parfois à sortir en cachette de leur foyer pour exécuter avec extase la danse de l’amour divin connue sous le nom de ‘Rasa Lila’. Radha était l’une de ces gopis et devint la bien-aimée de Krishna.

Radha-Krishna RadhaKrishna

Les gopis et RadhaKrishna au centre exécutant la danse ‘Rasa Lila’

Krishna revint à Mathura pour tuer le roi tyran Kamsa. Par la suite, Krishna continuant sa mission divine quitta Vrindavan et érigea son royaume à Dwarka (dans le Gujarat actuel) où il épousa la princesse Rukmini.


Krishna fut impliqué dans la guerre de Kurukshetra relatée dans la célèbre épopée du Mahabharata. Cette guerre opposa deux groupes de cousins, les Kauravas et les Pandavas, qui se disputaient le trône de Hastinapura dans un royaume appelé Kuru.

Quand les belligérants demandèrent l’aide de Krishna, celui-ci répondit qu’il refusait de porter des armes mais il offrit le choix de sa participation personnelle à la bataille à un des opposants ou le prêt de son armée à l’autre. Les Pandavas, qui sortirent vainqueurs de cette guerre, firent le premier choix, et c’est ainsi que le dieu au visage sombre se retrouva l’aurige du char d’Arjuna, l’un des frères Pandavas.

RadhaKrishna krishna arjuna

Krishna instruisant Arjuna sur le champ de Bataille de Kurukshetra – Peinture : paraniarts.com

La bataille de Kurukshetra est symbolique et pour cette raison elle est également connue sous le nom de « Dharmakshetra » (le « champ du Dharma »), le champ de la droiture.


C’est lors de cette guerre symbolique que Krishna devint le maître de sagesse (guru) d’Arjuna l’instruisant sur la sens de la vie, l’éthique, l’impermanence de la matière et la permanence de l’âme, la vraie paix intérieure et les différents types de yoga pour atteindre cet état de bonheur et de libération intérieure. Cette conversation entre Krishna et Arjuna est appelée ‘Bhagavad Gita’ (le chant du seigneur) dans le Mahabaratha.

Après la Grande Guerre qui a presque détruit l’humanité, Krishna fut maudit par Gandhari, la mère des Kauravas : il périrait ainsi que tous les membres de sa dynastie, les Yadus. Krishna accepta la malédiction car Gandhari était une fervente fidèle du seigneur Vishnou.

Radha-Krishna

Le temple de Bhalka tirth au Gujarat marque l’endroit où Krishna serait mort

A Dwarka, lors d’une fête, un combat éclata parmi les chefs Yadavas durant laquel le frère et le fils de Krishna furent tués. Alors que Krishna était endormi dans la forêt, un chasseur nommé Jara, le confondant avec un cerf, tira une flèche sur son talon, son point faible, et le toucha mortellement.


Krishna accorda son pardon à Jara et abandonna son corps pour rejoindre sa demeure transcendantale. Le site de pèlerinage (tirth) de Bhalka au Gujarat marque l’endroit où Krishna serait mort.

L’union symbolique de Radhakrishna


Toutes les légendes en Inde ont une profonde signification spirituelle : la guerre de Kurukshetra symbolise la bataille intérieure que nous devons mener contre notre côté sombre ; de même la relation entre Radha et Krishna ne saurait se réduire à une relation amoureuse entre homme et femme : elle est considérée comme la plus haute forme d’amour, l’amour pour le divin.

Radha-krishna

L’amour divin de Radhakrishna

Les sentiments que les gopis ressentent pour Krishna doivent être aussi compris de la même façon et non de façon sexuelle. Krishna n’était pas un ‘Don Juan ‘mais l’incarnation de l’amour pur.


La dévotion et l’amour inconditionnel de Radha pour Krishna peut se voir comme la métaphore de l’âme qui se languit du divin et souhaite se fondre en lui ; c’est la relation unique entre l’homme et Dieu.

Quand Krishna quitta Vrindavan pour fonder son royaume à Dwarka et épouser Rukmini, Radha savait qu’elle ne serait jamais séparée de Krishna car son âme s’était unie avec celle de son bien-aimé.

RadhaKrishna Rukmini

Krishna épouse Rukmini


On dit que Krishna (le divin) ne peut être atteint qu’à travers Radha (la dévotion). Radha et Krishna n’existent pas l’un sans l’autre, ils ne forment qu’une seule et même personne : Radhakrishna.

You might also like

Uttarayan, Festival de Cerfs Volants
Dans l'état du Gujarat, le changement de saison d'Uttarayan est célébré par un festival des plus poétiques. Toute l...
Pulikali, la danse du tigre du Kérala
En guise de scène finale des célébrations d'Onam, les rues de Thrissur voient déferler une horde d'hommes-tigres au...
Rann of Kutch (désert blanc)
Un des plus grands déserts de sel au monde. Une immensité blanche et lumineuse que seules les touches de couleurs d...
Bikaner
Bikaner est une cité à part, encore peu connue, qui réserve pourtant de belles surprises ; un fort d'une telle magn...
Pushkar
Lovée autour de son lac sacré, la ville du Dieu Brahma possède cet enivrant parfum de spiritualité émanant des haut...
Wayanad
Situé sur la pointe sud du plateau du Deccan, au Kerala, ce paradis vert de plus de 20 000 hectares de forêts possè...
Rameshwaram
Une île aux eaux cristallines bordée de charmants villages de pêcheurs, un temple aux couloirs sans fin qui abrite...
Chettinad
Le Chettinad est sûrement la région la plus surprenante du Tamil Nadu. Au 19ème siècle, les riches marchands Chetti...
Bodhgaya, l'éveil du Bouddha
A 29 ans, Siddharta Gautama, prince de Kapilvastu, délaisse sa vie matérielle et mondaine pour trouver la vérité de...

2 Commentaires “Radhakrishna, le symbole de l’amour divin

  1. enfin ! ici tout est raconté simplement donc mémorisable…merci

    • Merci à vous ! Oui c’était ma volonté de faire un blog qui explique, d’une écriture simple, les différents aspects culturels de l’Inde

Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X