Namaskar!

Beaucoup l’ignore mais l’Inde compte parmi les plus anciennes civilisations du monde. Elle a été le creuset de nombreux fondements reconnus par notre société actuelle que ce soit au niveau scientifique ou dans les domaines artistiques. Après avoir inlassablement parcouru ce pays, m’être imprégnée de ses traditions et saveurs, j’ai voulu témoigner de son incroyable richesse culturelle et spirituelle. Et si ce site peut, demain, susciter en vous quelques échappées indiennes alors mon but sera atteint. Bon voyage sur ce site et belles pérégrinations en terre sacrée de Bharat...

Modhera est une terre légendaire. On raconte qu’après avoir vaincu le roi-démon Ravana au Sri Lanka, le dieu Rama et son épouse Sita s’y arrêtèrent sur le chemin du retour. Il n’est donc pas étonnant que les souverains Solankis aient choisi ce sol sacré pour y bâtir un temple du soleil de toute beauté qui n’a rien à envier à celui de Konark dans l’Odisha.

Khajuraho est un village de l’état du Madhya Pradesh, au nord de l’Inde, connu pour ses somptueux temples édifiés sous la dynastie des rois Chandelas. Classés au patrimoine mondial de l’humanité, leur renommée dépasse largement les frontières de l’Inde en raison de leurs voluptueuses sculptures de “l’art de l’amour”.

S’il y a bien un endroit serein sur terre, il est là, à Naranag, un petit village de quelques âmes, construit sur la rive gauche de la rivière Wangath. Tandis que la quiétude du lieu vous transporte dans un espace hors du temps, les paysages environnants composés de prairies verdoyantes, de lacs cristallins et de glorieux pics enneigés, vous poussent vers de nouvelles escapades aventurières.

Onam est le festival le plus important du Kerala. Il tombe durant le mois hindou de Chingam (août-septembre) et marque le retour sur terre du légendaire roi Mahabali. Onam est l’occasion de festivités hautes en couleur qui mettent en valeur le meilleur de la culture du Kerala et réunit des personnes de toutes les communautés. Visiter le Kerala pendant ces célébrations est un must.

Ganesh Chaturthi est l’une des principales fêtes spirituelles hindoues qui célèbre la naissance de Ganesha, le fameux dieu à tête d’éléphant, fils de Shiva et de la déesse Parvati. On dit que Ganesha est né lors de Shukla Chaturthi, le quatrième jour de la lune croissante du mois hindou ‘Bhadrapada’ (entre mi-août et mi-septembre). Ganesh symbolise la sagesse, la prospérité et la bonne fortune. Le festival a lieu partout en Inde mais dans certaines parties du sous-continent indien, notamment dans le nord et le Maharashtra (Mumbai), il dure dix jours et donne lieu à de grandes festivités.

Leh, la capitale du Ladakh, offre un tout autre visage de l’Himalaya. Ici, pas de prairies verdoyantes et fleuries, mais un désert montagneux austère, cependant grandiose, que seuls les monastères en robe blanche et rouge viennent distraire. L’air est vif et les visages ne sont pas sans rappeler ceux du Tibet tout proche.

Krishna Jayanti ou Krishna Janamashtami marque, dans l’hindouisme, l’anniversaire de la naissance de Krishna, le dieu au visage sombre, joueur de flûte. C’est l’une des divinités les plus populaires du panthéon hindou et l’histoire de sa vie a influencé à bien des égards la culture de l’Inde. Krishna revêt de multiples visages : il est le symbole de l’amour pur, de la sagesse et de la joie mais il est surtout le héros de l’épopée de la Bhagavad Gita et, à ce titre, est considéré comme un leader et un maître spirituel par ses fidèles.

VOYAGEZ AVEC MOI !