A 29 ans, Siddharta Gautama, prince de Kapilvastu, délaisse sa vie matérielle et mondaine pour trouver la vérité de l’existence. Ermite errant en Inde, c’est à Bodhgaya, sous un ficus, que Siddharta Gautama devient le ‘Bouddha’ c’est à dire ‘celui qui sait’ ou ‘celui qui est éveillé’. Le bouddhisme ou philosophie du juste milieu prend donc naissance à Bodhgaya, dans l’état du Bihar. Elle compte maintenant plus de 300 millions d’adeptes de part le monde. Bodhgaya est un des quatre plus hauts lieux de pèlerinage bouddhistes avec Kushinagar, Lumbini et Sarnath. En savoir +

L’état de l’Assam est l’une des ’sept soeurs’ du nord-est de l’Inde, situé au sud de l’Himalaya oriental, le long de la vallée de la Brahmapoutre. Si la capitale n’a guère d’attrait, les alentours par contre, avec ses forêts tropicales – dernier habitat du rhinocéros indien à une corne – ses plantations de thé s’étalant à l’infini et son île Majuli aux moines danseurs seront séduire le voyageur recherchant à la fois richesse culturelle et terres sauvages. En savoir +

Meghalaya, littéralement ‘ la demeure des nuages’ fait partie des sept états du Nord-Est de l’Inde que l’on surnomme amicalement les ‘sept soeurs’. Cet état, le plus humide de l’Inde, commence peu à peu à s’ouvrir au tourisme et à faire des émules parmi les amoureux de nature sauvage et préservée. Que ce soit lors de la mousson, quand les hauts plateaux accrochent les nuages sur leur passage, ou pendant la saison sèche, le Meghalaya offre au voyageur une boite à merveilles remplie de trésors naturels : forêts primaires luxuriantes, cascades par centaines dévalant les montagnes et ponts de racines ingénieusement tressés par les peuples Khasis. En savoir +

coeur Rameshwaram est située sur l’île de Pamban, faisant face au Sri Lanka, au sud-est du Tamil Nadu. Ses eaux cristallines bordées de charmants petits villages de pêcheurs et son temple Ramanathaswamy, un des plus hauts lieux de pèlerinages de l’Inde, en font une étape incontournable lors de votre voyage dans le Tamil Nadu. En savoir +

Ayodhya, posée sur les rives de la Sarayu, est une cité mythique : on dit qu’elle fut la capitale du Royaume de Kosala qui a vu naître le dieu Rama, le célèbre héros de l’épopée du Ramayana. A ce titre, elle est considérée par les hindous comme l’une des sept villes les plus sacrées de l’Inde (Sapta Puri). Comme tous les hauts de pèlerinages, la ferveur spirituelle est palpable même si depuis deux décennies la ville fait l’objet d’un conflit religieux.  En savoir +

Chamba est un petit bourg au bout de la vallée du même nom au nord-ouest de l’Himachal Pradesh. La ville est posée au bord de la rivière Ravi et nichée entre deux crêtes de la chaîne himalayenne Shivalik. Cette ancienne cité est peu visitée des touristes qui lui préfèrent Dharamshala ou Manali plus au sud de l’état. Et pourtant, cette ville surprend par ses magnifiques temples, reflet de l’opulence des rois rajpoutes de la période médiévale. La beauté des paysages environnants est aussi un atout supplémentaire pour découvrir cette ville. Chamba est une étape pour les voyageurs en quête de dépaysement, les amoureux de monuments historiques et les randonneurs chevronnés.

En savoir +

Gangaur est un des festivals les plus fameux du Rajasthan (Inde du Nord). Haut en couleur, il est célébré principalement par les femmes au printemps (mars-avril) et symbolise le bonheur conjugal. A Udaipur, il coïncide avec le ‘Mewar festival’. En savoir +

Connu comme le ‘festival des couleurs’, Holi fête l’arrivée du printemps. Il commémore et célèbre aussi l’amour divin de Krishna et Radha. Il a lieu, selon le calendrier hindou, durant le mois lunaire de Phalgun (février-mars), le jour de la pleine lune. C’est un des festivals les plus populaires de l’Inde, qui fait la joie des photographes du monde entier. En savoir +