Connu comme le ‘festival des couleurs’, Holi fête l’arrivée du printemps. Il commémore et célèbre aussi l’amour divin de Krishna et Radha. Il a lieu, selon le calendrier hindou, durant le mois lunaire de Phalgun (février-mars), le jour de la pleine lune. C’est un des festivals les plus populaires de l’Inde, qui fait la joie des photographes du monde entier. En savoir +

Le Chettinad est sûrement la région la plus surprenante du Tamil Nadu. Au 19ème siècle, les riches marchands Chettiars bâtissent de somptueuses maisons palatiales osant le métissage harmonieux de diverses influences orientales et occidentales ; un charme et une architecture uniques qui convie le voyageur à une pause culturelle. En savoir +

Le ‘lingam’ ou ‘Shiva-lingam’ est une des représentations hindoues les plus emblématiques de l’Inde et une des plus symboliques aussi. Certaines théories font remonter le lingam aux anciens cultes de fertilité probablement dû à sa forme phallique. Mais bien que le raccourci soit facile, on aurait tort de regarder le Shiva-lingam comme un symbole sexuel seulement. En effet, ‘lingam’ signifie ‘symbole ou signe’ en sanscrit. Ainsi, le sens littéral du Shiva-lingam est le ‘signe de Shiva’. Il représente le Dieu Shiva sous sa forme symbolique, le divin sans forme. Les textes mythologiques décrivent le lingam comme étant la source de l’univers incarnant à la fois le ciel et la terre, l’infini, dans lequel tout se confond à la fin des temps. En savoir +

Sixième ville de l’Inde par sa population, Hyderabad reste néanmoins bien timide au niveau touristique et il faut insister un peu pour qu’elle dévoile son beau visage. Un visage aux traits orientaux, reflet de son passé de “ville des perles”, quand elle fut un pôle de la culture indo-persane sous le règne des souverains musulmans Golkonda et Nizams. En savoir +

Barmer est une cité du désert du Thar située à l’ouest du Rajasthan. Contrairement à la majeure partie de cet état, elle est encore épargnée du tourisme de masse et ravira les visiteurs en quête d’authenticité, mais aussi les amateurs de photographie : vous trouverez, dans les ruelles et bazars de la ville, des caractères qui semblent tout droit sortis d’un ancien film Bollywood. Barmer est aussi associée à la musique folk, les communautés Manganiars et Langas – pour ne citer qu’eux – se produisant dans les plus grands festivals de world music sont originaires de cette région. Ajoutez à cela la beauté du désert environnant, plusieurs sites archéologiques et une délicieuse cuisine locale faisant de Barmer une ville à découvrir sans plus tarder…

En savoir +

La première image qui me vient de Mysuru ? Son incroyable palais illuminé de mille feux digne d’un conte de fée. Mais cette cité des Maharajas à encore bien plus à offrir : son célèbre marché aux fleurs, son architecture indo-sarracénique (vestige de l’époque coloniale) ou bien encore son sanctuaire à Nandi ouvert aux quatre vents sur la colline Chamundi ont fait de Mysore une des destinations les plus prisées du Karnataka. En savoir +

L’Inde, du fait de sa culture millénaire, possède un patrimoine d’une richesse inégalée ; les palais font partie de cet immense héritage. Ceux du Rajasthan (Nord-Ouest de l’Inde), romantiques à souhait, sont les plus connus ;  il y a cependant plusieurs autres ‘trésors palatiaux’ essaimés ici et là sur tout le continent Indien… Voici ma sélection personnelle…

En savoir +

Kartikai Deepam est la fête des lumières du Tamil Nadu et elle est étroitement liée à la mythologie hindoue et au dieu Murugan. Selon le calendrier tamoul, Le festival tombe le mois de Kartikai (de mi-novembre à mi-décembre) quand la lune est en conjonction avec la constellation Kartikai (les Pléiades) et Purnami. En savoir +