Namaskar!

Beaucoup l’ignore mais l’Inde compte parmi les plus anciennes civilisations du monde. Elle a été le creuset de nombreux fondements reconnus par notre société actuelle que ce soit au niveau scientifique ou dans les domaines artistiques. Après avoir inlassablement parcouru ce pays, m’être imprégnée de ses traditions et saveurs, j’ai voulu témoigner de son incroyable richesse culturelle et spirituelle. Et si ce site peut, demain, susciter en vous quelques échappées indiennes alors mon but sera atteint. Bon voyage sur ce site et belles pérégrinations en terre sacrée de Bharat...

Le désert de Thar, aussi connu comme le « grand désert indien », est le neuvième plus grand désert subtropical au monde et couvre principalement le Rajasthan (nord-est de l’Inde), mais s’étend également dans le Gujarat (Région du Kutch), le Pendjab et l’Haryana. N’y cherchez pas des dunes sahariennes, car, à quelques exceptions près, le Thar est plutôt plat, jalonné ici et là de maisons en pisé ou en gré jaune comme à Jaisalmer, la ville la plus proche. L’aridité de cette région est teintée de peuples multiples qui partagent des traditions folkloriques encore bien vivantes.

Leh, la capitale du Ladakh, offre un spectacle grandiose de déserts montagneux, que seuls les monastères en robe blanche et rouge viennent distraire. L’air y est vif et les visages des habitants ne sont pas sans rappeler ceux du Tibet tout proche.

Dans l’état du Gujarat, au nord-ouest de l’Inde, le changement de saison d’Uttarayan est célébré par un festival des plus poétiques : toute la journée durant, des milliers de cerfs-volants multicolores parcourent le ciel inlassablement tandis que la nuit venue, des myriades de lanternes en papier viennent illuminer le firmament.

Pillaiyarpatti est située à 70 kilomètres au Nord-est de Madurai et proche du Chettinad, la région des palais oubliés. La cité est surtout connue pour son ancien temple « Karpaka Vinayakar », dédié à Ganesha, le dieu à tête d’éléphant, vénéré comme l’incarnation de la sagesse.

Dressées au-dessus d’un méandre de la rivière Waghora, les grottes rupestres d’Ajanta, restées longtemps cachées, nous content maintenant la vie du Bouddha sous la forme de magnifiques fresques et sculptures ; de véritables des chefs-d’œuvre d’art religieux qui ont rayonné bien au-delà des frontières de l’Inde.

Ville de négoce du café et de la noix de cajou, Mangaluru (Mangalore) est posée sur les bords de la mer d’Oman. Ses principaux atouts sont ses nombreux temples anciens ainsi que ses plages dorées enveloppées d’une nature luxuriante, avant-goût du Kerala voisin.

Lors d’un voyage, il y a toujours un point culminant, un moment plus marquant qu’un autre, que l’on chérit longtemps après. Mon séjour chez les Rabha, sur les rives du lac Chandubi, est l’un de ceux-ci. La générosité de mes hôtes et la beauté sereine des lieux m’accompagnent encore.

VOYAGEZ AVEC MOI !