Namaskar!

Beaucoup l’ignore mais l’Inde compte parmi les plus anciennes civilisations du monde. Elle a été le creuset de nombreux fondements reconnus par notre société actuelle que ce soit au niveau scientifique ou dans les domaines artistiques. Après avoir inlassablement parcouru ce pays, m’être imprégnée de ses traditions et saveurs, j’ai voulu témoigner de son incroyable richesse culturelle et spirituelle. Et si ce site peut, demain, susciter en vous quelques échappées indiennes alors mon but sera atteint. Bon voyage sur ce site et belles pérégrinations en terre sacrée de Bharat...

Située sur la côte de Coromandel, au sud-est de l’Inde, Chennai (anciennement Madras) est la capitale du Tamil Nadu. La ville est non seulement considérée comme un centre économique majeur en Inde, mais également dotée d’un patrimoine culturel et artistique important : la musique classique indienne dite “carnatique” et la danse “Bharata Natyam” en sont les parfaits exemples. Chennai est à découvrir, comme une mise en bouche de la culture tamoule.

Porte sud des backwaters du Kerala, Kollam (Quilon) fut jadis un port florissant où les Romains, les Chinois et les Arabes venaient y faire commerce. Aujourd’hui, l’attrait principal de Kollam est le lac Ashtamudi qui offre, loin des sentiers battus, de belles balades en bateau jusqu’à l’île Munroe où vous pourrez séjourner chez l’habitant, dans de petits cottages au milieu des palmeraies… Un must !

Meghalaya, littéralement “la demeure des nuages” fait partie des sept états du Nord-Est de l’Inde que l’on surnomme amicalement les “sept sœurs”. Cette région, la plus humide de l’Inde, commence peu à peu à s’ouvrir au tourisme et à faire des émules parmi les amoureux de nature sauvage et préservée. Que ce soit lors de la mousson, quand les hauts plateaux sont recouverts d’une brume intense, ou pendant la saison sèche, le Meghalaya offre au voyageur une boite à merveilles remplie de trésors naturels : forêts primaires luxuriantes, cascades par centaines et ponts de racines ingénieusement tressés par les peuples autochtones.

Bikaner est une cité à part au Rajasthan, encore peu visitée. Elle réserve pourtant de belles surprises : un fort massif et raffiné à la fois qui n’a rien à envier à celui de Jodhpur et une vieille ville absolument envoûtante, de rouge brique vêtue, qui vous emporte dans un tourbillon de couleurs et de fragrances.

Une chose étonne à Orchha : cette toute petite cité, paisiblement posée au bord de la rivière Betwa, compte pourtant un nombre impressionnant de somptueux édifices. Il faut dire que cette ville était jadis la capitale d’un royaume florissant, celui des Bundelas descendants des rajpoutes de Bénarès.

Gangaur est l’un des plus fameux festivals du Rajasthan (Inde du Nord). Il est célébré par les femmes et jeunes filles durant le printemps (mars -avril) et symbolise le bonheur conjugal. A Udaipur, il coïncide avec le “Mewar festival“, vitrine de la culture rajasthanie.

Le Mount Abu, situé près de la frontière du Gujarat, est la seule station de montagne du Rajasthan, nichée à 1220 m d’altitude dans les monts Aravalli. Véritable oasis dans le désert, ses hauteurs abritent des lacs, des cascades, des forêts de conifères et une riche faune. Outre cette nature généreuse, ce petit paradis sur terre possède aussi de nombreux temples fascinants, aux légendes millénaires.

VOYAGEZ AVEC MOI !