Bhopal, royaume des quatre begums

Bhopal est la capitale du Madhya Pradesh. Ancienne principauté, elle a la particularité d’avoir été gouvernée par quatre reines musulmanes (les Bégums) entre 1819 et 1926 qui dotèrent la ville d’importantes infrastructures. Les vestiges de l’histoire de Bhopal ne sont pas nombreux, mais les sites de Bhojpur, Sanchi et Bhimbekta valent à eux seuls un détour dans la région.

Bhopal begum
Nawab Sultan Jahan Begum, la dernière reine de la principauté

Un peu d’histoire…


Selon une tradition populaire, Bhopal aurait été fondé au 11e siècle par le roi Paramara Bhoja, mais aucune preuve archéologique ne vient étayer cette théorie.

Au début du 18e siècle, Bhopal était un petit village du royaume tribal Gond. La ville moderne de Bhopal a été créée par Dost Mohammad Khan (1672-1728), un soldat afghan de l’armée moghole.

Khan reçut le territoire de Bhopal de la reine Gond Kamlapati en guise de paiement pour ses services de mercenaire dans la région instable du Malwa (ouest du Madhya Pradesh). Il usurpa son royaume après sa mort. Dans les années 1720, il construisit le fort de Fatehgarh dans le village, qui se développa et devint la ville de Bhopal.

Bhopal begum
Nawab Sultan Jahan Begum dans son jeune âge

Entre 1819 et 1926, sous la suzeraineté britannique, l’état est géré par quatre femmes, les Bégums (reines musulmanes). C’est un fait unique pour l’époque, tout autant qu’il l’est pour notre époque actuelle. Le règne des Bégums dotera la ville d’importantes infrastructures comme un réseau d’aqueducs, de chemins de fer et d’un système postal.  D’imposantes mosquées et d’élégants palais seront aussi bâtis par ses reines.


La catastrophe de Bhopal


En 1984, la ville fait la une des journaux du monde entier. La nuit du 3 décembre 1984, une explosion a lieu dans l’usine chimique de l’Union Carbide India dégageant dans la nature environ 32 tonnes de gaz toxiques. Cet accident industriel tua officiellement 3 828 personnes, ce bilan ayant été revu à 7 575 en 1991. Il fit en fait entre 20 000 et 25 000 morts selon les associations de victimes.

C’est la plus grande catastrophe industrielle au monde. L’impact de la catastrophe continue à ce jour en termes de maladies psychologiques et neurologiques. Le sol et les nappes souterraines à proximité du site de l’usine sont toujours contaminés par les déchets toxiques.


Et maintenant, visitons Bhopal !


Mosquée Taj-ul-Masajid


Bhopal mosque Taj-ul-Masajid
La couronne parmi les mosquées

L’édifice le plus visité de Bhopal est sans doute sa mosquée Taj-ul-Masajid qui signifie littéralement « couronne parmi les mosquées ». C’est l’une des plus grandes d’Asie.

Bhopal Taj-ul-Masajid
La salle de prière de la mosquée Taj-ul-Masajid

Sa construction a été lancée par la reine Nawab Shah Jahan Bégum (1844-1860 et 1868-1901) ; elle a été continuée lors du règne de sa fille Sultan Jahan Bégum. Par manque de fonds, la mosquée n’a pas été totalement achevée qu’en 1985.

Taj-ul-Masajid présent une façade rose surmontée de deux hauts minarets octogonaux de 62 mètres, ornés de dômes en marbre. Le hall principal de prière est embelli de colonnes finement sculptées. Le sol en marbre de style moghol est semblable à celui de la Jama Masjid à Delhi.

La salle de prière

Badi Jheel Lake | Upper lake


Le lac paisible « Bala Talab »

Le lac Bada Talab ou Upper lake (lac supérieur) est une immense étendue d’eau artificielle de 31 km2, une des plus grandes d’Asie.

Il est situé dans la partie centrale ouest de Bhopal, entouré au sud par le parc national de Van Vihar.

Des balades en bateaux et des sports nautiques sont proposés aux promeneurs.

Un endroit serein.


Temple Lakshmi Narayana


Temple Lakshmi Narayan | Photo : Bernard Gagnon

Situé sur les collines Arera de Bhopal, le temple de Lakshmi Narayan est également connu sous le nom de « Birla Mandir » ; c’est un autres des temples construits par la famille industrielle Birla.

Il est dédié à la déesse Lakshmi accompagnée de Vishnou, son époux spirituel. On trouve aussi un sanctuaire consacré à Shiva et Parvati et un Musée Birla, qui présente une belle collection de sculptures en provenance des districts du Madhya Pradesh.


State Museum


Entrée du musée | Photo : Abhinav Kakkar

Le musée de Bhopal est l’un des plus importants du Madhya Pradesh.

Il comporte dix-sept galeries abritant des objets historiques comme la collection royale, des fossiles, des articles préhistoriques, des sculptures et textiles. Le musée est en quelque sorte un flash-back de l’histoire du Madhya Pradesh.

Un des fresques statuaire du musée | Photo : Ashok Shrikhande

Gohar Mahal


Gohar Mahal bhopal
Le Gohar Mahal, l’ancien palais de Sikander Jahan begum

Situé à côté du Upper Lake, le Gohar Mahal a été construit en 1820 par la première souveraine de Bhopal, Sikander Jehan Begum.

Après avoir vu l’ère des souveraines Nawabs, le palais a été reconverti en centre culturel.

L’office du tourisme du Madhya Pradesh organise chaque année dans ses locaux le « Bhopal Mahotsav »; un festival qui propose du théâtre, de l’artisanat et de la musique.

Le Mahal de rose vêtu est une belle expression de la fusion des styles hindous et moghols.

Gohar Mahal bhopal
Le palais Gohar Mahal sert maintenant de centre culturel

Shaukat Mahal & Sadar Manzil


bhopal Shaukat Mahal
Le Shaukat Mahal pourrait presque passer inaperçu

Bien que mal entretenu (dommage !) le Shaukat Mahal et le Sadar Manzil méritent le coup d’oeil.

Ils sont situés à l’entrée du Chowk (marché), au coeur de la ville. Ces deux bâtiments sont des curiosités architecturales.

Détail du Shaukat Mahal

Le Shaukat Mahal a été construit en 1830 en tant que cadeau de mariage pour Sikander Jehan Begum, la première souveraine de Bhopal. Il a été conçu par un Français descendant de la dynastie des Bourbons (France). Le bâtiment est un mélange harmonieux des styles architecturaux musulmans, occidentaux gothiques et post-renaissance.

Le palais de Jahan Begum est prolongé du Sadar Manzil qui servit de salle d’audience publique pendant la période princière.

Le Sadar Manzil | Photo : timesofindia.indiatimes.com

Palais Taj Mahal


Bhopal taj mahal
L’entrée du palais, une structure sur sept étages

Le Taj Mahal de Bhopal n’est pas souvent mentionné dans les lieux à visiter ; Il est plutôt en piteux état. Cependant, pour les amoureux d’architecture comme moi, ce palais présente de beaux vestiges.

Initiée par la Bégum Shah Jahan, sa construction s’étendra sur une période de 13 ans, de 1871 à 1884.

Le palais Taj de Bhopal lors du temps de sa splendeur | Photo : @Bhopal.City.of.Lakes

A l’époque, c’était un des plus grands palais au monde. On dit que la Bégum avait ordonné un « Jashn-e-Taj Mahal », c’est-`a-dire, trois ans de célébration après l’achèvement du bâtiment.

Le Taj Mahal des Bégums… En piteux état

Le Taj Mahal faisait partie d’un complexe de bâtiments le long des trois lacs avec le Palais Benazir (le palais d’été des Bégums) et la mosquée Taj-ul-Masjid.

Suite à l’indépendance de l’Inde, le bâtiment fut laissé à l’abandon. Bien qu’il soit maintenant en grande partie délabré, on imagine sans peine sa splendeur d’autrefois.

Une des salles du palais

En 2005, le palais a été déclaré patrimoine de l’État par le gouvernement du Madhya Pradesh ; le département d’archéologie a commencé sa restauration. On dit cependant qu’il pourrait être reconverti en hôtel de luxe.


L’architecture du Taj Mahal est de type indo-sarracénique, mélangeant les styles britanniques, français, moghols, arabes et hindous. Il comprenait alors 120 chambres, un hall aux miroirs, le pavillon « savon de Bhadon », et une fontaine élaborée qui simule l’effet de la pluie.

L’entrée du palais Taj Mahal

Moti Masjid


La mosquée Moti Masjid | Photo : pankajmohod.blogspot.com

La mosquée Moti Masjid est située dans le coeur de la ville de Bhopal. Elle est également connue comme la « mosquée perle ».

Elle a été bâtie en 1860 sous l’impulsion de Sikandar Jehan Bégum, la fille de Qudisiya Bégum.

Deux minarets rouges se tiennent de chaque côté contrastant joliment avec la façade en marbre blanc.


Temple de Bhojeshwar (28 km)


Le temple Bhojeshwar

Bhojeshwar est un temple hindou inachevé situé dans le village de Bhojpur à 28 km de Bhopal. Dédié au Dieu Shiva, il abrite un lingam de plus de deux mètres de haut, un des plus grands en Inde…

LIRE LA SUITE +

Bhimbetka (45 km)


Une des peintures rupestre du site de Bhimbetka représentant un homme chevauchant un éléphant

Classé au patrimoine mondial de l’humanité, Bhimbetka est un site archéologique niché dans un écrin de nature à 45 km de Bhopal. Ce site comporte différents abris-sous-roche qui livrent des peintures rupestres datant de quelque 28 000 ans.

Une partie des grottes de Bhimbetka

La plupart de ces œuvres d’un autre temps ont été exécutées en utilisant des pigments rouges et blancs, plus rarement verts et jaunes. Elles représentent des scènes de chasse, des danses, des hommes chevauchant des éléphants et des chevaux, récoltant du miel, portant des décorations corporelles et des masques. On trouve aussi des scènes de la vie quotidienne, des combats d’animaux.

Peintures rupestre de Bhimbetka représentant sdifférents animaux : éléphants, antilopes, buffles…

Sanchi (46 km)


Le grand Stupa de Sanchi

Sanchi est un petit village situé à 46 km au nord-est de Bhopal célèbre pour son splendide ensemble de monuments bouddhiques remontant pour les premiers au 3e siècle av. J.-C., c’est le plus ancien sanctuaire bouddhique existant…

LIRE LA SUITE +

Laissez un commentaire :)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !