A 29 ans, Siddharta Gautama, prince de Kapilvastu, délaisse sa vie matérielle et mondaine pour trouver la vérité de l’existence. Ermite errant en Inde, c’est à Bodhgaya, sous un ficus, que Siddharta Gautama devient le ‘Bouddha’ c’est à dire ‘celui qui sait’ ou ‘celui qui est éveillé’. Le bouddhisme ou philosophie du juste milieu, En savoir +

L’état de l’Assam est l’une des ’sept soeurs’ du nord-est de l’Inde, situé au sud de l’Himalaya oriental, le long de la vallée de la Brahmapoutre. Si la capitale n’a guère d’attrait, les alentours par contre, avec ses forêts tropicales – dernier habitat du rhinocéros indien à une corne – ses plantations de thé s’étalant à, En savoir +

Meghalaya, littéralement ‘ la demeure des nuages’ fait partie des sept états du Nord-Est de l’Inde que l’on surnomme amicalement les ‘sept soeurs’. Cet état, le plus humide de l’Inde, commence peu à peu à s’ouvrir au tourisme et à faire des émules parmi les amoureux de nature sauvage et préservée. Que ce soit lors, En savoir +

 Rameshwaram est située sur l’île de Pamban, faisant face au Sri Lanka, au sud-est du Tamil Nadu. Ses eaux cristallines bordées de charmants petits villages de pêcheurs et son temple Ramanathaswamy, un des plus hauts lieux de pèlerinages de l’Inde, en font une étape incontournable lors de votre voyage dans le Tamil Nadu.

Ayodhya, posée sur les rives de la Sarayu, est une cité mythique : on dit qu’elle fut la capitale du Royaume de Kosala qui a vu naître le dieu Rama, le célèbre héros de l’épopée du Ramayana. A ce titre, elle est considérée par les hindous comme l’une des sept villes les plus sacrées, En savoir +

Chamba est un petit bourg au bout de la vallée du même nom au nord-ouest de l’Himachal Pradesh. La ville est posée au bord de la rivière Ravi et nichée entre deux crêtes de la chaîne himalayenne Shivalik. Cette ancienne cité est peu visitée des touristes qui lui préfèrent Dharamshala ou Manali plus au, En savoir +

Gangaur est un des festivals les plus fameux du Rajasthan (Inde du Nord). Haut en couleur, il est célébré principalement par les femmes au printemps (mars-avril) et symbolise le bonheur conjugal. A Udaipur, il coïncide avec le ‘Mewar festival’.

Connu comme le ‘festival des couleurs’, Holi fête l’arrivée du printemps. Il commémore et célèbre aussi l’amour divin de Krishna et Radha. Il a lieu, selon le calendrier hindou, durant le mois lunaire de Phalgun (février-mars), le jour de la pleine lune. C’est un des festivals les plus populaires de l’Inde, qui fait la, En savoir +

Le Chettinad est sûrement la région la plus surprenante du Tamil Nadu. Au 19ème siècle, les riches marchands Chettiars bâtissent de somptueuses maisons palatiales osant le métissage harmonieux de diverses influences orientales et occidentales ; un charme et une architecture uniques qui convie le voyageur à une pause culturelle.

Le ‘lingam’ ou ‘Shiva-lingam’ est une des représentations hindoues les plus emblématiques de l’Inde et une des plus symboliques aussi. Certaines théories font remonter le lingam aux anciens cultes de fertilité probablement dû à sa forme phallique. Mais bien que le raccourci soit facile, on aurait tort de regarder le Shiva-lingam comme un symbole sexuel seulement. En, En savoir +

Sixième ville de l’Inde par sa population, Hyderabad reste néanmoins bien timide au niveau touristique et il faut insister un peu pour qu’elle dévoile son beau visage. Un visage aux traits orientaux, reflet de son passé de “ville des perles”, quand elle fut un pôle de la culture indo-persane sous le règne des souverains musulmans Golkonda et, En savoir +

Barmer est une cité du désert du Thar située à l’ouest du Rajasthan. Contrairement à la majeure partie de cet état, elle est encore épargnée du tourisme de masse et ravira les visiteurs en quête d’authenticité, mais aussi les amateurs de photographie : vous trouverez, dans les ruelles et bazars de la ville, des, En savoir +

La première image qui me vient de Mysuru ? Son incroyable palais illuminé de mille feux digne d’un conte de fée. Mais cette cité des Maharajas à encore bien plus à offrir : son célèbre marché aux fleurs, son architecture indo-sarracénique (vestige de l’époque coloniale) ou bien encore son sanctuaire à Nandi ouvert aux, En savoir +

L’Inde, du fait de sa culture millénaire, possède un patrimoine d’une richesse inégalée ; les palais font partie de cet immense héritage. Ceux du Rajasthan (Nord-Ouest de l’Inde), romantiques à souhait, sont les plus connus ;  il y a cependant plusieurs autres ‘trésors palatiaux’ essaimés ici et là sur tout le continent Indien… Voici, En savoir +

Kartikai Deepam est la fête des lumières du Tamil Nadu et elle est étroitement liée à la mythologie hindoue et au dieu Murugan. Selon le calendrier tamoul, Le festival tombe le mois de Kartikai (de mi-novembre à mi-décembre) quand la lune est en conjonction avec la constellation Kartikai (les Pléiades) et Purnami.

Originaire de l’état du Bihar, au nord-est de l’Inde, le festival Chhath Puja célèbre et remercie Surya et Usha, le dieu-soleil et la déesse de l’aube, sources de vie et d’énergie primordiale. Cet hommage au soleil intervient juste après la fête des lumières (Diwali) en Octobre-Novembre et est l’occasion de rituels élaborés remontant à, En savoir +

A chaque nouvelle lune du mois de Karthik (oct-nov) a lieu Diwali ou Deepavali, l’une des plus populaires fêtes hindoues. Connue aussi comme la ‘fête des lumières’, elle symbolise la victoire de la lumière sur les ténèbres, de la connaissance sur l’ignorance. Diwali vient du mot sanscrit Dipavali, ‘dipa’ signifiant lampe ou lumière et ‘avali’, une série, En savoir +

La ville d’Agra, qui fut un temps la capitale de l’empire moghol, abrite l’un des monuments les plus célèbres au monde, le Taj Mahal, devenu en quelque sorte l’emblème de l’Inde. Avec pas moins de 10 000 visites par jour, ce monument semble jouir d’un prestige sans commune mesure en Inde, probablement dû au, En savoir +

Navaratri est une des fêtes hindoues majeures, célébrée avec la plus grande ferveur à travers toute l’Inde. En sanscrit, Nava signifie ‘neuf’ et Ratri ‘nuit’. Navaratri est un festival qui a donc lieu pendant neuf nuits et s’attache à célébrer la Mère Universelle, ou ‘Shakti’, la force créatrice primordiale.

‘Shakti’ signifie pouvoir, dynamisme. C’est une notion fondamentale de l’hindouisme. La ‘Shakti’ est souvent associée au principe féminin – mais va bien au-delà – personnifiée par la déesse hindoue primordiale, Devi et ses différents avatars. Le culte de la Shakti est présent partout en Inde et culmine lors du festival de Navaratri.