Gangaur, festival des femmes du Rajasthan

Gangaur est l’un des plus fameux festivals du Rajasthan (Inde du Nord). Haut en couleur, il est célébré par les femmes et jeunes filles au printemps (mars-avril) et symbolise le bonheur conjugal. A Udaipur, il coïncide avec le “Mewar festival“, vitrine de la culture rajasthanie.

Idoles de Shiva et Gauri

Le mot “Gangaur” est la combinaison des noms de Shiva et Parvati. “Ga” est le synonyme du dieu Shiva et “Gaur” représente la déesse Gauri avatar de Parvati.

Ce festival célèbre le bonheur conjugal : les jeunes femmes non mariées vénèrent Gauri pour trouver “l’âme soeur”, tandis que les femmes mariées prient pour le bien de leur famille.

Femmes portant les effigies de Shiva et Gauri, Udaipur

A cette occasion, les femmes se parent de leurs plus beaux atours : elles revêtent de nouveaux saris aux couleurs flamboyantes (c’est le Rajasthan!) et portent de nombreux bijoux en or. Des mehndi (dessins au henné) ornent leurs paumes et pieds. Certaines femmes observent un jeûne pendant cette période de fête.

Fillette portant l’effigie de Gauri

Les rituels associés à ce festival diffèrent selon les régions du Rajasthan. Les plus fameux sont ceux des villes d’Udaipur, Jaipur et Jodhpur.


Gangaur à Udaipur


Gangaur à Udaipur coïncide avec le Mewar festival

A Udaipur, Gangaur coïncide avec le “Mewar festival” qui comprend différents programmes culturels tels des concerts et danses folkloriques, vitrine de la culture rajasthanie.

Le point d’orgue de ces festivités est la procession finale très colorée de femmes et de jeunes filles qui parcourent les rues de la vieille ville en portant sur leurs têtes, et ce jusqu’au lac Pichola, les effigies en bois de Shiva et Parvati.

Offrandes à Gauri

Au “Gangaur Ghat”, les déités sont posées sur les marches du lac Pichola, les femmes leurs font diverses prières et offrandes puis repartent avec elles. Suite aux récentes lois anti-pollution en Inde, les effigies ne sont plus immergées dans le lac.

Le festival Gangaur à Udaipur est sans conteste le plus captivant du Rajasthan ; en témoignent les nombreux photographes qui se bousculent pour immortaliser ce festin de couleurs.

Le festival avec pour fond le lac Pichola, Udaipur

Gangaur à Jaipur


Procession avec la déesse Gauri

A Jaipur, la capitale du Rajasthan, une grande procession est organisée ; elle débute au Zanani-Deodhi du City Palace et se termine à Talkatora. Le cortège est composé de palanquins, de chars, d’éléphants décorés et d’artistes folkloriques.

La décoration des éléphants, une spécificité de Jaipur

À Jodhpur


A Jodhpur, le festival dure 16 jours. Le premier jour après Holi, les femmes se rassemblent devant les idoles de Shiva et Parvati.

Les femmes portant le ghudlia

Les participantes chantent des chants de Gangaur et prient pour une vie conjugale heureuse.

Le 7ème jour, en fin de journée, les femmes partent en procession au son des cymbales et des percussions, en portant sur leur tête, chacune à leur tour, le “ghudlia” jusqu’à leur maison.

Le “ghudlia” est un pot de terre percé de trous à l’intérieur duquel une lampe à huile est allumée. Tout en marchant, les femmes entonnent des refrains en l’honneur de Shiva et Parvati et dansent sur le pas de leur maison. Ce rituel se poursuit pendant 8 jours.

gangaur
Les ghudlias

Le dernier jour est célébré en grande pompes. Accompagnée d’un orchestre, les femmes portent un pot rempli d’eau de source jusqu’à leur maison.

[ Gangaur à Jodhpur ]


2 Comments on “Gangaur, festival des femmes du Rajasthan”

  1. magnifique , nous avons eu l’occasion d’y assister à Bikaner en 2013.
    Toutes ces femmes sont tellement belles dans leurs saris, l’Inde aux milles facettes est fascinante.

    • Oui, les couleurs du Rajasthan sont inégalables ! À quand le prochain voyage en Inde ? 🙂

Laissez un commentaire :)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !