Indore, la cité des souverains Holkar

Bâtie à l’origine au point de confluence des rivières Khan et Saraswati, la ville d’Indore est le pôle commercial du Madhya Pradesh. Elle est réputée pour ses monuments historiques qui reflètent son passé glorieux quand elle fut sous le mécénat florissant de la dynastie Holkar. Pour les voyageurs ‘mystiques’, Indore se trouve à équidistance de deux grands pèlerinages, ceux des Jyotirlingams d’Ujjain et d’Omkareshwar.


Palais Lal Bagh***


Lal Bagh, le palais des souverains Holkars

Construit par les souverains Holkars de 1886 à 1921 dans un style européen, le palais Lal Bagh reflète le style de vie et le goût raffinés de cette époque.

Reconverti en musée, le palais renferme une collection de pièces de monnaie, des peintures et des sculptures indiennes et italiennes contemporaines.

Les décorations du palais se veulent somptueuses et s’inspirent du style du château de Versailles (France), du style italien pour ses colonnes en marbre, de la Belgique pour ses vitraux et du palais de Buckingham (Londres) pour ses portes. 

L’intérieur somptueux du Palais s’inspirant entre autres du chateau de Versailles

Rajwada, le palais des rois Holkars***


Rajwada est un palais de sept étage construit sur une période s’étalant du 18e au 19e siècle par la dynastie des Holkars, les rois marathes.

Son architecture est un savoureux mélange de styles marathe, moghol et français.

Les trois étages inférieurs sont constitués de pierre, tandis que les étages supérieurs sont en bois, ce qui le rend très vulnerable aux incendies ; il a en effet brûlé trois fois dans l’histoire. Le dernier incendie a éclaté en 1984. Seule la partie avant de la structure d’origine demeure maintenant. Dans la partie arrière du palais, un beau jardin a été créé agrémenté de fontaines, d’une cascade artificielle et de sculptures du 1e siècle.


Kanch Mandir (le temple aux miroirs)***


La facade du temple jaïn Kanch Mandir

Le Kanch Mandir est un étonnant temple jaïn paré de miroirs et de mosaïques du sol au plafond. Un vrai petit bijou.

Sa construction a été commandée en 1903 par Seth Hukumchand, un riche industriel jaïn connu comme le ‘roi du coton’.

Si l’idole de Mahavira en onyx noir n’était pas présente, on aurait vite fait d’oublier que cet édifice est bien un temple et non un palais.

L’intérieur richement décoré de miroirs de haut en bas

Cénotaphes Krishnapura**


Un des cénotaphes

Non loin du Rajwada, sur les rives de la rivière Khan, se trouvent les Cénotaphes des rois Holkar.

Ces chhatris reflètent l’architecture Maratha avec des dômes et des arches sculptés. Un lac artificiel a été créé dans un tronçon de la rivière Khan paré d’une fontaine et de jardins.

L’endroit est intéressant mais mal entretenu. Dommage.

Un autre cénotaphe

Temple Annapurna**


Le temple d’Annapurna s’inspire de celui de Madurai (Tamil Nadu)

S’inspirant du temple de Meenakshi à Madurai, ce temple dédié à la déesse de la nourriture, Annapurna, est un lieu de pèlerinage pour les hindous.

Sa porte d’entrée richement décorée de sculptures mythologiques est flanquée de quatre éléphants grandeur nature qui semblent soutenir l’entière structure. En dehors du temple principal d’Annapurna Devi, se trouvent aussi ceux dediés à Kal Bhairav (Shiva) et à Hanuman, le dieu-singe. Un sanctuaire dédié aux vaches (Gow-shala) est également présent.

Annapurna, la déesse de l’abondance

Temple Bada Ganpati**


La statue colorée de 8 m de haut de Bada Ganesha

Le temple Bada Ganpati construit en 1875, abrite une immense statue du dieu hindou Ganesha (8m de haut) habillée de couleurs vives.

C’est une des plus grandes statues de Ganesha au monde. On dit que l’idole a été construite suite à un rêve d’un résident d’Ujjain, nommé Shri Dadhich.

l’idole de Bada Ganpati serait composée de divers ingrédients : des briques, de la chaux, de la terre provenant des Sapta Puri (sept lieux saints), de la bouse de vache, de la poudre de cinq pierres précieuses (diamant, émeraude, perles, rubis et topaze) et enfin d’eau bénite des principaux lieux de pèlerinage de l’Inde. 


Temple Khajrana**


Khajrana est célèbre pour son temple dédié à Ganesha qui attire une grande foule de fidèles.

On pense que le temple a été construit par la reine Ahilya Bai. Selon la croyance religieuse, ce temple exaucerait tous les voeux des fidèles qui viennent prier le dieu à tête d’éléphant. A proximité se trouve un dargah ou mausolée consacré à Nahar Sayed, un saint soufi. Pour les musulmans, cet endroit est aussi d’une grande importance religieuse.

L’idole du temple entourée de sucreries ‘Laddou’

Temple Gomatgiri jaïn**



De construction récente (1981), le temple jaïn Gomatgiri se situe sur une petite colline à 10 minutes de l’aéroport d’Indore.

Il abrite une statue de 6 m de Gomateshwar qui se veut une réplique de celle de Shravanabelagola dans le Karnataka. Le temple comprend aussi 24 sanctuaires en marbre dédiés au 24 saints jaïns (tirthankaras).

Statue de Gomeshwar, réplique de celle de Shravanabelagola dans le Karnataka

Jyotirlingams d’Ujjain et Omkareshwar***


Omkareshwar

Indore se trouve à équidistance de deux importants pèlerinages hindous, les Jyotirlingams ou ‘lingams de lumière’ des villes d’Ujjain et d’Omkareshwar. 1h30 de route vous seront nécessaires pour atteindre chacun de ces sanctuaires. EN SAVOIR + 

Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !