Jyotir lingams, les douze lingams de lumière

Le ‘Lingam’ est le symbole du dieu hindou Shiva. On trouve des temples consacrés à Shiva dans chaque recoin de l’Inde mais les temples abritant les ‘Jyotir Lingams’ ou ‘Lingams de lumière’ sont les plus sacrés de tous et sont au nombre de douze. Jyotir signifie ‘lumière’ et ‘Lingam’, ‘la marque ou le signe de’. Selon la tradition hindoue, le pèlerinage des Jyotir Lingams éliminerait le mauvais karma et rendrait l’âme et le corps purs.


La légende des Jyotir Lingams


Une légende tirée des Saintes Écritures hindoues raconte que Brahma, (le créateur) et Vishnou (le préservateur) se querellaient, chacun se réclamant être le Seigneur suprême. Une terrible bataille s’en suivit, plongeant l’univers dans la confusion et apportant de grandes détresses aux êtres vivants.

Shiva, voyant cela, se manifesta en une fulgurante colonne de lumière et mit au défi les deux dieux de trouver le début et la fin de cette colonne.

jyotir lingam
Shiva sortant de la colonne de lumière

Brahma prit la forme d’un signe et disparu dans le ciel en espérant voir le sommet de la colonne. Vishnou se transforma en sanglier et creusa le sol pour essayer de découvrir la base de la colonne.

Tous deux n’y parvinrent pas car Shiva est infini. Epuisés et désorientés, ils revinrent au point départ. A ce moment-là, la partie centrale du pilier s’ouvrit et Shiva se révéla dans toute sa gloire. Brahma et Vishnou réalisèrent leur erreur et reconnurent Shiva comme l’Être suprême.


“Selon la croyance, les Jyotir Lingams se trouvent aux endroits même où Shiva est apparu en tant que colonne de lumière.”


Chaque Jyotir Lingam porte le nom de la divinité qui y réside, chacune représentant un aspect et une énergie différents de Shiva.


Swayambhu Lingams


jyotir lingam
Un manusi lingam, un lingam créé de main d’homme

On distingue deux types de lingams différents : le ‘Manusi Lingam’ c’est à dire un lingam créé de main d’homme et le ‘Swayambhu Lingam’ ou Lingam auto-manifesté qui sont généralement des rochers ayant une forme ovoïde.


“Les douze Jyotir Lingams sont des Swayambhu Lingams. Ils n’ont pas été déplacés de leur lieu d’origine mais un temple a été érigé autour d’eux.”


Ces lingams de lumière n’ont pas besoin de ‘Prana Pratistha’, c’est-à-dire une cérémonie qui consacre une idole hindoue, car on dit que le Jyotir Lingam possède déjà, de façon intrinsèque, la puissance de Shiva en lui.

jyotir lingam
Un lingam Swayambhu (rocher)

Le symbolisme du Jyotir Lingam


Sur un plan spirituel, les Jyotir Lingams symbolisent l’état éclairé de l’homme. L’homme est généralement totalement absorbé dans sa vie matérielle et dans les mondanités, si bien qu’il a oublié qu’il pouvait atteindre d’autres états de consciences. Les Lingams de lumière montrent aux êtres humains qu’il y a un but plus élevé dans la vie, au-delà de notre incarnation terrestre.


“Le Jyotir Lingam représente l’Atman, l’âme. Entrer en contact avec l’énergie du lingam éveille la lumière de l’Atman, la lumière intérieure.”


jyotir
Jyotir Lingam de Nageshwara, Gujarat

Selon certains yogis, il arrive que lors la pratique du yoga, une transcendance du corps et de l’intellect s’opère ; alors certaines expériences intérieures peuvent survenir. Ces expériences, peuvent prendre la forme de visions de colonnes de lumière. Maintenant, ces colonnes de lumière ne sont pas nécessairement les mêmes pour tout le monde. Parfois, on peut voir comme une forme ovale, parfois une forme ronde, et parfois une forme de pilier. Cette expérience de l’illumination, qui a été décrite par de nombreux yogis, est ce que l’on peut entendre par ‘Shiva’. (source : yogamag.net)


Les 12 Jyotir Lingams


Description des 12 Jyotir Lingams dans le Shiva Purana (Saintes Écritures hindoues) :
Saurashtra Somnatham Cha Shrishaile Mallikarjunam
Ujjainyam Mahakal Omkare Mammaleshwaram
Parlyam Vaijnatham Cha Dakinyam Bheema Shankaram
Setu Bandhe Tu Ramesham Nagesham Daruka Vane
Varanasya Tu Vishwesham Tribakam Gautamitate
Himalaye Tu Kedaram Ghurmesham Cha Shivalaye
Aetani Jyotirlingani Sayam Prataha Pathennaraha
Sapta Janma Kritam Papam Smaranen Vinashyati


1- Somnath, le seigneur de la lune (Viraval – Gujarat)



Le temple de Somnath abrite le premier des douze Jyotir Lingam. Il est situé dans la ville de Viraval à l’ouest du Gujarat. Somnath qui signifie le “dieu de la lune’ est l’endroit où Chandra a vénéré Shiva…

LIRE LA SUITE +


2 – Mallikarnuja, le seigneur de la Bhakti (Andhra Pradesh)


Le Jyotirlingam de Mallikarnuja se trouve sur la colline de Sri Sailam dans la ville de Kurnool (Andhra Pradesh). c’est l’une des cités les plus anciennes et sacrées de l’Inde du Sud, Sri Sailam est un ‘Shiva Shakti Peetha’ ou ‘Siddhakshetra’, c’est à dire là où Shiva et Parvati résident ensemble en permanence. Le temple fait aussi partie de 18 ‘Maha Shakti Peetha

LIRE LA SUITE +


3 – Omkareshwar – Le seigneur du son Om (Madhya Pradesh)



Omkareshwar ‘le seigneur du son Om’ est situé à Ujjain. La rivière Narmada qui coule à cet endroit se sépare en deux et forme une île du nom de Mandhata ou Shivapuri. L’île de 4 km de long par 2 km de large, aurait la forme d’un OM ॐ, le symbole hindou, de là viendrait son nom…

LIRE LA SUITE +


4 – Mahakaleshwar – Le seigneur du temps (Ujjain – Madhya Pradesh)


Mahakaleshwar signifie ‘le Dieu du temps ou de la mort’. Le Lingam de Mahakaleshwar est dit ‘dakshinamurti’, faisant face au sud. C’est le seul des 12 Jyotir Lingams à posséder cette particularité. Ce temple est aussi révéré comme l’une des 18 ‘Maha Shakti Peetham’

LIRE LA SUITE +


5 – Kedarnath (Uttarakhand)


Le Premier Ministre de l’Inde, N.Modi effectuant un ritual au lingam de Kedarnath

Selon la légende, les cinq frères Pandavas voulurent rencontrer le dieu Shiva pour lui demander l’absolution des meurtres commis lors de la guerre contre les Kauravas. Shiva décida de les tester et partit se cacher. Il arriva finalement à Kedarnath sous la forme d’un buffle. Bhima, un des frères Pandavas le reconnu ; c’est alors que Shiva s’enfonça dans le sol, ne laissant apparaître que sa bosse à la surface. On dit que c’est cette bosse qui est vénérée dans le temple de Kedarnath en tant que Jyotirlingam….

LIRE LA SUITE +


6 – Bhimashankar, le grand guerrier (Pune – Maharashtra)


Crédit photo : 12 Jyotirlingam

Le Jyotirlingam Bhimashankar est situé au sommet de la colline Sahyadri près de Pune. La rivière Bhima trouve sa source dans cette ville.

Une des légendes rapporte que le roi Kamrupeshwar, le roi de Kamrup, était un fidèle ardent du Seigneur Shiva. Un jour, un démon apparut dans son royaume et commença à troubler ses sujets.

Le démon essaya également de tuer le roi Kamrupeshwar avec une épée. Cependant, il rata sa cible et l’épée tomba sur le Shivalingam vénéré par le roi. Le Seigneur Shiva apparut alors et tua le démon. On dit qu’après avoir tué le démon, les gouttes de sueur du Seigneur Shiva tombèrent au sol et furent transformées en un ruisseau. Ce ruisseau est ensuite devenu une rivière du nom de Bhima, celle-là même qui coule dans la ville.


7 -Vishwanath, le seigneur du monde (Varanasi, Uttar Pradesh)


Yogi Aityanath, gouverneur de l’Uttar Pradesh, effectuant une Puja au lingam de Varanasi | Crédit photo : @myogiadityanath

Le temple au dôme d’or est le coeur de Varanasi. La divinité principale est connue sous le nom de Vishwanatha ou Vishweshwara qui signifie ‘le seigneur du monde’…

LIRE LA SUITE +


8 – Trimbakeshwar, le seigneur aux trois yeux (Trimbak – Maharashtra)



Le Jyotir lingam de Trimbakeshwar se trouve dans le village de Trimbak à 30 km de Nashik. Il est aussi connu pour être le lieu où la rivière Godavari prend sa source. C’est l’une des sept rivières sacrées de l’Inde. La légende raconte que le sage Gautama fut accusé du meurtre d’une vache sacrée (gauhatya) et il fut banni.

Gautama accomplit alors de longues pénitences (tapasya) sur la colline Brahmagiri qui s’élève au-dessus du temple actuel. Il invoqua la rivière Gange et prit un bain sacré pour se laver de son péché. Il mena avec son épouse Ahalya des centaines de pujas (rituels) sur un millier de lingams. Heureux de cette dévotion, Shiva le bénit et ramena sur terre le Gange, la rivière sacrée, qui demanda à Shiva de rester en ce lieu.

Les fidèles qui viennent visiter le temple, font tout d’abord des ablutions au Kushavarta Teertha (bassin sacré) pour se purifier. On dit que la baignade dans les eaux de la Godavari apporte la Moksha (salut).


9 – Vaidyanath, le divin guérisseur (Jharkhand)



Vaidyanath ou Baidyanath est un complexe de temples situé dans la ville de Deoghar dans l’état du Jharkhand.

Il se compose du sanctuaire principal de Baba Baidyanath, où le Jyotirlingam est installé, ainsi que de 21 autres temples.

Selon la légende racontée dans le Shiva Purana, le démon Ravana, roi du Sri Lanka, estima que son pays ne serait jamais à l’abri de ses ennemis à moins que Shiva n’y reste pour toujours.

Il fit d’intenses austérités. Satisfait, Shiva lui fit don d’un lingam qu’il pourrait ramener chez lui au Sri Lanka. En lui remettant le lingam, Shiva lui dit de ne pas le poser à terre sous peine de quoi il resterait fixé à cet endroit pour toujours.

Les autres dieux s’inquiétèrent du pouvoir qu’avait obtenu Ravana. Si Ravana arrivait à ramener ce lingam au Sri Lanka, il deviendrait alors invincible.

Sur son chemin de retour du mont Kailash, Ravana voulu effectuer une Sandya-Vandana (récitation des vedas faite trois fois par jour). Il rechercha quelqu’un qui pourrait tenir le lingam pendant la cérémonie. Ganesha, le dieu à tête d’éléphant, apparut alors déguisé en berger.

Ravana lui demanda de tenir le lingam et s’éloigna pour faire le rituel. Ganesha, feignant d’avoir trop attendu le retour de Ravana, posa le lingam à terre qui s’y fixa. Lorsque Ravana revint, il ne put déplacer le lingam. Ainsi, le lingam resta à Baidyanath et les dieux furent heureux. 


10 – Nageshvara, le seigneur des serpents (Gujarat)


Ce Jyotirlingam se trouve à 18 km au nord-est de la ville sacrée de DwarkaIl fait 40 cm de haut par 30 de large et est constitué de ‘Dwarka Shila’ ou roche de corail ramassée dans le fleuve Gomati à Dwarka. Le ‘Dwarka Shila’ est une pierre sacrée dans l’hindouisme car elle possède des marques de Chakra (roues)…

LIRE LA SUITE +


11 – Rameshwar, le seigneur de Rama (Tamil Nadu)



Le Jyotir lingam de Rameshwar se trouve dans le temple Ramanathaswamy sur l’île de Rameshwaram, au sud du Tamil Nadu. Ce temple est un très haut lieu de pèlerinage pour les hindous à plusieurs égards : il est l’un des 275 ‘Paadal Petra Sthalams’ et fait aussi parti des Char Dham, les quatre sites les plus divins de l’Inde, comprenant Badrinath, Puri et Dwarka…

LIRE LA SUITE +


12 – Grishneshwar, le seigneur des tapasvi (Verul – Maharashtra)



Proche des grottes d’Ellora, dans un village appelé Verul, se trouve le dernier des 12 Jyotirlingams. C’est par celui-ci que se termine le pèlerinage des Jyotirlingams…

LIRE LA SUITE +


VOYAGEZ AVEC MOI !