Kanchipuram

On dit que Kanchipuram donne le bonheur éternel à ceux qui lui rendent visite. Située à 65km de Chennai, sur les rives de la rivière Vegavathy, Kanchipuram est connue comme la ‘cité d’or’ ou ‘la cité aux mille temples’. Elle est aussi considérée comme l’une des sept villes les plus sacrées de l’Inde (Sapta Puri).

Kanchipuram fut la capitale des rois Pallavas du 6ème au 8ème siècle. Elle était alors connue comme un ghatikasthanam, c’est à dire ‘un lieu où l’on vient s’instruire’. Si cette ville comptait des milliers de temples à une certaine époque, il n’en reste plus qu’une petite centaine maintenant.

La cité d’or est divisée en deux grandes parties : Shiva-Kanchi, au Nord, et Vishnou-Kanchi, à l’Est de la ville. On trouve aussi un groupe de temples jaïns au Sud, en traversant la rivière.

 

Visiter

[accordion]

[section name= »Temple Ekambareswara*** »]Ekambareswara TempleEkambareswara est un superbe temple situé dans la partie nord de la ville. C’est le plus grand de Kanchipuram.

Le gopuram (tour) fait près de 60 m de haut, ce qui en fait l’un des plus hauts en Inde. Les premières fondations de ce temple datent aux alentours de 600 après J.-C. ; les divers royaumes qui se sont succédés tels les Pallavas, Pandyas, Chola et Vijayanagars ont contribué successivement à sa construction.

Le temple fait partie des ‘Pancha Bootha Sthalams’ c’est à dire un des cinq temples à Shiva représentant chacun un des cinq éléments de la nature. Dans ce temple, le saint des saints abrite un ‘prithvi lingam’, représentant l’élément terre (prithvi signifie terre).

Le hall aux 540 piliers où 1008 Shiva-lingams sont érigés est particulièrement impressionnant. Une des autres spécificités de ce temple est son manguier qu’on dit vieux de 3500 ans et dont les branches fourniraient quatre sortes de mangues différentes.[/section]

[section name= »Temple Kailasnathar*** »]Kailasnathar TempleKailasnathar est le plus vieux temple de Kanchipuram, les pierres parlent d’elles-mêmes.

Dédié au dieu Shiva, Kailasanatha signifie ‘Seigneur du Mont Kailash’.

Il a été construit à la fin du 7ème siècle par les rois de la dynastie Pallava. Ce temple en grès est célèbre pour ses sculptures de divinités mi-animales, mi-hommes qui étaient très populaires au cours de la période architecturale dravidienne. Le mur extérieur du temple possède 58 petits sanctuaires montrant différents aspects de Shiva.[/section]

 

[section name= »Temple Varadaraja*** »]Sri Varadaraja TempleLe temple Varadaraja est dédié au dieu hindou Vishnou. Varada signifie ‘dispensateur de bénédictions’ et Raja, ‘roi’. Ainsi, Varadaraja signifie le ‘roi des donneurs de bénédictions.’

Il est l’un des Divya Desams, les 108 temples dédiés à Vishnou loué par les 12 Alwars, les saints-poètes tamils.

Varadharaja a été construit par les rois Cholas en 1053 et élargi au cours des dynasties suivantes. C’est un immense complexe d’environ 90 000 m2 composé de 32 sanctuaires et de 3 cours.

Si vous n’êtes pas hindou vous n’accéderez qu’à la première cour et ne verrez malheureusement pas le saint des saints.[/section]

 

[section name= »Temple Kamakshi*** »]Kamakshi TempleProbablement construit par les rois Pallava aux environs du 6ème siècle, le temple Kamakshi Amman est un célèbre sanctuaire hindou dédié à Kamakshi, l’une des formes de la déesse Parvati.

Kamakshi signifie ‘celle qui a les yeux remplis d’amour’. Cette déesse est assise dans la position de yoga Padmasana (en lotus) qui symbolise la paix et la prospérité.

Kamakshi est aussi l’une des 51 ‘Shakti Peetas‘.

[/section]

[/accordion]

 

 

[ Partager 🙂 ]

Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !