Konark, le temple du soleil de l’Odisha

Konark et son temple du soleil, encore une merveille dont seule l’Inde a le secret. Prouesse architecturale, allégorie du temps qui passe, ce monument inscrit au patrimoine mondial de l’humanité est un véritable festin pour les yeux.

‘Konark’ vient du sanskrit Kona (angle) et Arka (soleil) ; le temple de Kornak est dédié au ‘dieu soleil’ Surya et a été construit au 13ème siècle sous le règne du roi Narasimhadeva de la dynastie des Ganga de l’Est.

konark

Le temple du soleil de Konark, Odisha

Le temple de Konark représente l’immense char du dieu Surya pourvu de 12 paires de roues finement sculptées et tiré par 7 chevaux au galop (seulement un seul subsiste de nos jours).

konark

Une des roues du char de Surya

Ce monument possède un fort symbolisme lié au temps qui passe :

Il est orienté à l’Est pour que les premiers rayons de soleil atteignent sa porte principale.

Les sept chevaux représentent les 7 jours de la semaine, les 12 paires de roues les 12 mois de l’année ou les 24 quinzaines de l’année. Quant aux roues elles-mêmes, elles sont divisées en 8 rayons représentant les 8 heures de la journée.

konark

Le dernier des sept chevaux cheval du char de Surya qui existaient autrefois

Toutes les façades du temple sont finement sculptées de déités, d’animaux, de motifs floraux et de monstres mythiques. On peut aussi apercevoir un bon nombre de sculptures érotiques qui n’ont rien à envier à celles de Khajuraho.

Il y a beaucoup de théories sur le pourquoi de ces scènes d’amour sur les temples indiens. Une de ces théories soutient que cet art érotique symbolise la joie extatique que l’âme ressent quand elle expérimente le divin.

konark

Sculptures du temple de Konark


 Le festival de danse de Kornak


konark

Le festival de danse de Konark – Crédit Image : TravelKhana

Konark accueille chaque année en décembre un festival de danse qui a pour magnifique toile de fond le temple du soleil. De nombreux danseurs célèbres venant des quatre coins de l’Inde participent à cet événement. Ce festival est organisé depuis 1989 par l’office du tourisme de l’Odisha et le Centre de recherche de la danse Odissi pour promouvoir l’héritage de la danse indienne ainsi que la popularité du temple de Konark

[ REGARDEZ ! LE FESTIVAL DE DANSE DE KONARK ]


Rann de Kutch, Gujarat, le désert blanc de l'Inde
Un des plus grands déserts de sel au monde... Une immensité blanche et lumineuse que seules les touches de couleurs...
Jaipur, la ville rose, capitale du Rajasthan
Conçue selon des concepts védiques, Jaipur, la capitale bouillonnante du Rajasthan est une des villes les plus visi...
Gwalior, la perle de l’Empire Moghol
Gwalior, quatrième plus grande ville de l'État du Madhya Pradesh, doit sa renommée à sa cité forteresse perchée à 1...
Shravanabelagola, demeure du géant du Karnataka
Tel un phare, le colosse Gomateshvara semble protéger la ville de Shravanabelagola et guider le voyageur avec bienv...
Alappuzha (Alleppey), nuits romantiques dans les backwaters
Lovée entre la mer des Laquedives et un réseau interconnecté de lagunes, Alappuzha (Alleppey) est une des destinati...
Kanchipuram
On dit que Kanchipuram donne le bonheur éternel à ceux qui lui rendent visite. Située à 65km de Chennai, sur les ri...
Diwali, la fête des lumières de l'Inde
A chaque nouvelle lune du mois de Karthik (oct-nov) a lieu Diwali ou Deepavali, l'une des plus populaires fêtes hin...
Holi, le festival des couleurs de l'Inde
Connu comme le 'festival des couleurs', Holi fête l’arrivée du printemps. Il commémore et célèbre aussi l'amour div...
Dharamshala, un havre tibétain en Inde
Le 17 mars 1959, Tenzin Gyatso, l'actuel Dalaï Lama fuit le Tibet suite à l’invasion chinoise et se réfugie à Dhara...

Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X