Mathura, la ville où naquit le seigneur Krishna

coeur En bordure de la rivière sacrée Yamuna, la cité mythique de Mathura – tout comme ses voisines Vrindavan, Govardhan et Barsana – semble être tout entière bercée par le doux son de la flûte du Seigneur Krishna… C’est là, dit-on, qu’il serait né…

Krishna, fresque de Barsana

Mathura est une ville très ancienne, elle est déjà évoquée dans l’épopée indienne du Ramayana.

Si Mathura est si chère au cœur de millions d’indiens, c’est parce que la mythologie hindoue raconte que c’est ici qu’est né Krishna, un des dieux les plus révérés de l’hindouisme. A ce titre, elle est devenue l’une des sept villes les plus sacrées de l’Inde appelées aussi ‘Sapta Puri’.

Un Bouddha en grès rouge de la période Kushan au musée de Mathura | Photo : Biswarup Ganguly

Cette cité mystique est aussi connue pour son art bouddhique qui participât au premier âge d’or de l’art indien développé sous la dynastie des Kushans (1er-3e siècle de notre ère). Ses fameuses sculptures de grès rouge ont participé à la mise au point des premières figurations humaines du bouddhisme.

Tout comme Varanasi, cette ville sainte se vit plus qu’elle ne se visite. C’est l’atmosphère de sacralité qui rend la ville si attractive.


Festival de Krishna Jayanti


abhisheka2
Abhishekam au lait sur une statuette de Krishna

Mathura et Vrindavan sont certainement les meilleurs endroits pour assister à Krishna Jayanti ou Krishna Janamashtami qui marque, dans l’hindouisme, l’anniversaire de la naissance du dieu Krishna…

EN SAVOIR + SUR KRISHNA JAYANTI


Et maintenant, visitons Mathura !


Temple Krishna Janmabhoomi


mathura
Le temple lors de Krishna Jayanti | Photo : navbharattimes

Situé au centre de Mathura, ce temple est une visite de première importance pour les pèlerins hindous car c’est ici que le dieu Krishna serait né.

L’histoire raconte que sa naissance a eu lieu dans une cellule de la prison du roi Kamsa, il y a 5 000 ans de cela (voir l’histoire de Krishna).

Bhagvata Bhavan mathura
Le Bhagvata Bhavan

En fait, Krishna Janma Bhoomi est un ensemble de 3 temples : Garbh Griha, (la cellule de prison), le Keshavadeva Temple et le Bhagvata Bhavan.

On entre dans le Garbh Griha par un long tunnel sombre, à l’atmosphère particulièrement mystérieuse. Le silence est de mise brisé de temps à autres par des fidèles scandant ‘Hari Bol’! (chanter le nom d’Hari !) ou ‘Jai Sri Krishna’ (gloire à Krishna !). On débouche finalement sur une pièce carrée sans fenêtre (la cellule) où se trouve la pierre sur laquelle Krishna serait né.

Juste à côté du Garbh Griha, se trouve le temple dédié à Kehsav Dev, une autre forme de Krishna. Selon la légende, la divinité d’origine aurait été installée par Bajranabh, le petit-fils de Krishna.

Yogi Adityanath, le ministre en chef de L’Uttar Pradesh, offrant ses prières au temple Yugal Sarkar | Photo : PTI

Le Bhagvata Bhavan, le dernier édifice que l’on visite généralement, comprend 5 temples dont le principal, le Yugal Sarkar, abrite de belles statues de Radha et Krishna.

A noter aussi qu’une mosquée ‘Jama Masjid’ construite en 1661, pendant le règne des moghols, est intégrée dans ce complexe. Elle est adossée au Garbh Griha.


Potra Kund


mathura

A la sortie du Krishna Janmbhoomi se trouve un large bassin (kund) où les vêtements de Krishna auraient été lavés. C’est l’un des plus vieux bassins de l’Inde.


Vishram Ghat


mathura

Vishram est le plus sacré des 25 ghats de Mathura. La parikrama (circumambulation) des temples et autres lieux spirituels de Mathura débute à partir de ce lieu. On raconte que Krishna se reposa sur ce ghat après qu’il eut tué le roi Kamsa.

mathura
Vishram ghat

Ici, comme dans tous les lieux en Inde où un point d’eau sacré se trouve, un arati (cérémonie des flammes) est offert au coucher du soleil.

mathura
La rivière Yamuna

Temple Dwarkadhish


mathura
L’entrée colorée du temple

Situé à quelques mètres du Vishram Ghat, dans le quartier du “Naya Bazaar”, Le temple coloré Dwarkadhish fait partie des plus sacrés de la cité.

Construit en 1814 par Seth Gokul Das Parikh, un trésorier du royaume de Gwalior, il abrite les statues de Krishna et Radha ainsi que d’autres divinités.

Le temple est particulièrement animé lors de Holi, le festival des couleurs de l’Inde.

mathura
L’intérieur du temple | Photo : templepurohit

Les bazars de la vieille ville


mathura
Le charme de la vieille ville de Mathura


Les ruelles de Mathura où se concentrent les bazars de Dori, Naya et Chatta sont de vrais petits trésors.

mathura
Les façades sculptées des anciennes demeures de Mathura

Les maisons de style rajpoute affichent des devantures finement ciselées dans la pierre ; leurs cours intérieures sont toutes aussi élégantes avec des arches et piliers sculptés et des portes de toutes les formes et couleurs vous émerveillent à chaque coin de rue. Flâner ici est un festin pour les yeux !

mathura
L’intérieur d’une des anciennes demeures de Mathura

Museum archéologique de Mathura


mathura
Les sculptures de l’ère Kushan du Musée de Mathura | Photo : Biswarup Ganguly

Le musée archéologique de Mathura abrite des artéfacts de poterie, sculptures, peintures et pièces de monnaie, provenant principalement de la ville elle-même et de ses alentours. Il est surtout célèbre pour ses sculptures anciennes bouddhiques de l’école de Mathura datant du 3e siècle avant J.-C. jusqu’au 12e siècle EC., pendant les empires Kushan et Gupta.


Dans les environs de Mathura


Gokul (16 km)


mathura
Une des rues colorées de Gokul

Gokul est située à 16 km de Mathura. Ville très importante pour les pèlerins hindous, c’est là que, selon la légende, Krishna aurait été emmené en cachette par Nanda, son père adoptif. Il y aurait passé sa tendre enfance pendant que ses parents étaient emprisonnés à Mathura par le roi Kamsa.

mathura
Temple à Durga

La cité en elle-même vaut le coup d’oeil. Tout comme Mathura, elle est jalonnée de vieilles demeures aux belles devantures colorées.

mathura
Entrée de la maison de Nanda est Yashoda

Ville spirituelle oblige, on y trouve aussi beaucoup de temples, cependant la visite qui s’impose ici est la “Nanda Yashoda Bhavan”, la maison de Nanda et Yashoda, les parents adoptifs de Krishna. Depuis de récentes années, la visite de la maison est très encadrée avec des prêtres qui vous poussent à donner une petite contribution… Dommage, ça gâche l’atmosphère du lieu.

Représentation de Nanda et Yashoda ainsi que le bébé Krishna sur un des murs de la maison

Non loin de la maison de Yashoda et Nanda, on tombe sur le Langoti Kund, un bassin où Yashoda aurait lavé les langes de Krishna. le mot “langoti” vient du mot hindi “langot” qui est le sous-vêtement traditionnel porté par les hommes indiens. Certains yogis, saddhous ou lutteurs (pehelwans) l’utilisent encore.

Les nagas sadhous portant un langot | Photo : hindi.news18

Ce dessous, composé d’un simple tissu recouvrant les parties génitales et noué autour de la taille est souvent rattaché à l’ascèse et au célibat dans la religion hindoue ; plusieurs hommes de sagesse comme Ramana Maharshi dans le Tamil Nadu sont représentés avec un simple langot, et ce, quelle que soit la saison.

Langoti Kund

Nand Gaon (50 km)


Le temple de Nanda

Nand Gaon est un village situé à 50 km au nord-ouest de Mathura perché sur la colline Nandishwar. Il est également relié à la mythologie de Krishna.

Cet endroit est nommé d’après Nanda, le père adoptif de Krishna dont la résidence fut construite ici même après avoir déménagé de Gokul. Krishna aurait vécu dans ce village de l’âge de 7 à 10 ans.

Décorations dans la salle du temple

Il y a plusieurs petits temples dans le village, mais on vient surtout ici pour visiter celui de Nanda Rai.

Le temple de Nanda où des pèlerins se reposent

Le temple de Nanda a été construit au milieu du 12e siècle par le roi Roop Singh. On dit qu’il se trouve à l’endroit même où Nanda et sa famille habitaient.

C’est le seul temple en Inde qui abrite les idoles de toute la famille adoptive de Krishna : Yashoda (la mère), Nanda (le père), Krishna, Balaram (le frère).

Au centre de gauche à droite : Yashoda, Krishna, Balarama, Nanda | Photo : www.shrimathuraji.com

En redescendant du temple, arrêtez-vous pour déguster un “Dahi”, un yogourt traditionnel. On dit que Krishna était friand de lait et de beurre.

Vendeur de yogourt en habit traditionnel à Nandgaon

Barsana (46 km)


Petite ville paisible, haut lieu de pèlerinage pour les hindous, Barsana semble encore résonner des amours divins de Radha et Krishna. Son temple “de la bien-aimée”, véritable palais Rajpoute, se dresse majestueusement sur la colline Bhanugarh….

EN SAVOIR + SUR BARSANA

Vrindavan (16 km)


Vrindavan accueille plus de 500 000 fidèles hindous chaque année. Ils viennent s’imprégner du lieu qui vibre et danse au rythme du dieu au visage sombre, Krishna. On dit que c’est là qu’il passa une partie de sa jeunesse…

EN SAVOIR + SUR VRINDAVAN

4 Comments on “Mathura, la ville où naquit le seigneur Krishna”

  1. Hare Krishna ! i live in Abidjan (Côte d’Ivoire) i enjoyed reading this topic . I love Krishna ! i love Vrindavan ! i love Mathura ! i love India ! i wish to visite India !

    • Hi Sévérin, thanks for showing your great enthusiasm for the land of Radha-Krishna! India is awaiting for you! kind regards

Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !