Palitana, la colline sacrée des jaïns

Perchés sur la colline Shatrunjaya, les somptueux temples de Palitana semblent caresser les cieux de leurs clochers effilés. Les 3500 marches qui nous rapprochent lentement d’eux nous laissent à loisir admirer les environs en même temps qu’elles nous mènent sur un chemin intérieur.

Palitana
Départ du pèlerinage jaïn de Palitana

Palitana est le nom de la ville qui entoure la colline sacrée Shatrunjaya, elle fut jadis la capitale d’un petit état princier, fondée par un noble rajpoute du nom de Shahji.

Palitana
Chaises à porteurs pour ceux qui ne peuvent entreprendre le pèlerinage à pied

Shatrunjaya signifie “lieu de victoire contre les ennemis intérieurs”. Avec le Mont Abu, Girnar et Shravanabelagola, c’est l’un des lieux les plus sacrés de la foi jaïne en Inde. Chaque aspirant est censé faire ce pèlerinage au moins une fois dans sa vie.

Palitana
Le chemin vers les temples sacrés

Selon la croyance, Palitana est le site où Adinath, le 1er Tirthankar (saint jaïn) a atteint l’illumination et où se sont rendus, vingt-trois des vingt-quatre saints Tirthankars.

Palitana
Les derniers mètres avant le complexe des temples

On trouve sur la colline de Palitana plus de 800 temples repartis dans neuf enceintes différentes, c’est le plus vaste complexe jaïn au monde. Les premiers temples de Palitana auraient été construits autour du 11e siècle, mais bon nombre d’entre eux furent détruits par les invasions mogholes du 14-15e siècle ; la plupart des temples que l’on visite maintenant ont été reconstruits autour du 16e siècle.

Palitana
Une partie des temples jaïns de Palitana

Le temple le plus vénéré de Shatrunjaya est celui d’Adinath dont la statue de marbre blanc est habillée d’or et sertie de pierres précieuses.

L’immense complexe de Palitana

Parmi les autres édifices remarquables du complexe, on distingue le temple des Digambars, une branche du jaïnisme où les moines ne portent aucun vêtement ; il contient neuf beaux sanctuaires et, dans le temple principal, siège l’idole d’un mètre de haut de Bhagawan Shantinath (le seizième Tirthankar) taillée dans du pur marbre blanc.

Intérieur délicat d’un temple des Digambars

Conseils pour entreprendre ce pèlerinage

Prévoyez au moins une demi-journée pour visiter ces temples, montée comprise (7 km aller-retour). Partez de bonne heure le matin avant les chaleurs caniculaires.

Il est recommandé de respecter les coutumes jaïnes.
Conformément à la non-violence stricte du jaïnisme, aucun produit en cuir (portefeuilles, ceintures, etc.) doit être transporté sur la colline. Les shorts, les hauts sans manches et les vêtements trop serrés sont considérés comme irrespectueux. Évitez d’emporter de la nourriture mais prévoyez de l’eau dans une gourde. Le lieu se veut une zone sans plastique.

Shatrunjaya étant considérée comme la demeure suprême des dieux, par conséquent, personne, pas même les prêtres des temples, ne peut rester sur la colline durant la nuit.

[ Mon pèlerinage de Palitana ]



LIRE AUSSI : LES HAUTS LIEUX DU JAINISME


Laissez un commentaire :)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !