Puri, la demeure du seigneur de l’univers

Puri, dans l’Odisha, est la demeure de Jagannath, le “seigneur de l’univers”, une des formes du dieu hindou Vishnou. La cité lui est totalement dévouée. Puri fait partie des Char Dham, les quatre plus grands lieux de pèlerinages hindous en Inde. La dévotion atteint ici son point culminant lors de la fête du Rath Yatra.

Puri
La grande rue menant au temple de Jagannath

Puri est une ville pieuse. Les visiteurs qui s’y rendent sont en général des fidèles hindous souhaitant recevoir les bénédictions de Jagannath.

Cependant, les règles du temple sont très strictes, seuls les hindous de descendants indiens peuvent y accéder. Plusieurs conflits opposants des dévots d’autres nations et les “gardiens” du temple ont d’ailleurs eut lieu à ce sujet.

Les fresques qui décoraient la bibliothèque Raghunanda

Jusqu’en août 2019, la “Raghunanda library” offrait une vue imprenable sur le temple. Cependant, cette bibliothèque historique vient être rasée ainsi que le Emar Mutt de 700 ans qui la gérait.

L’édifice, qui était en très mauvais état, a été déplacé afin de préserver et digitaliser les livres antiques qu’il contenait dont certains sont en feuilles de palmes.

Si on salue l’effort de conservation des œuvres, on regrettera tout de même que le bâtiment lui-même n’ait pas été rénové, il avait un réel charme…

L’ancienne bibliothèque Raghunanda maintenant détruite | Photo : Steve Browne & John Verkleir

L’Histoire du temple


Puri
Le temple de Jagannath

On pense que les fondations du temple de Jagannath ont été posées au 10e siècle, le lieu s’appelait alors Purushottama. C’est au 12e siècle, durant le règne du roi Anantavarman Chodaganga Deva, le premier de la dynastie des Gangas de l’Est, que le temple prendra forme. Son successeur Anangabheema apporta, au 13e siècle, la touche finale en installant les déités.

Pendant les périodes afghanes et mogholes, le sanctuaire subit plusieurs attaques, mais il fut à chaque fois restauré.

Un traité de non-interférence dans les affaires religieuses fut conclu lors du Raj Britannique, ce qui sauva une fois de plus le temple.

Puri
Aperçu de l’intérieur depuis la bibliothèque maintenant détruite

Les déités particulières du temple de Puri


Puri
De gauche à droite : Balabhadra, Subhadra et Jagannatha (répliques des idoles de Puri)

Le sanctum sanctorum du temple de Puri abrite trois statues singulières et uniques en Inde. Elles représentent Jagannatha (le dieu Vishnou), Balabhadra (son frère) et Subhadra (sa soeur).

Ces idoles souriantes aux grands yeux ronds sont sculptées de façon grossière dans du bois de neem, considéré comme sacré. C’est là une des particularités des statues ; en Inde, les effigies religieuses sont généralement en métal ou en pierre.

Puri
Les effigies particulières de Puri

Selon une légende, la statue de Jagannath servirait de reliquaire contenant les ossements du dieu Krishna, recueillis lors de sa crémation.

Le dieu Krishna

L’origine du culte de Jagannath n’est pas claire et fait l’objet de nombreux débats. Certains pensent que des pratiques animistes seraient le point de commencement de ce culte.

Tous les douze ans, les trois idoles sont remplacées et sculptées de façon identique lors d’une cérémonie appelée “Navakalevara” ou nouvelle incarnation ; une autre spécificité de ces déités. La dernière a eu lieu en 2015.

Les chars apportant les “darus” sacrés (troncs) pour la création des nouvelles statues du temple de Jagannath – 2015 | Photo : Aditya Mahar

Khaja, la gourmandise de Jagannath


Vue plongeante sur les stands de Khaja

Près de l’entrée du temple de Jagannath, on ne peut manquer les stands de Khaja, une pâtisserie célèbre de Puri, également offerte aux divinités du sanctuaire.

Les Khajas sont préparées à base de farine de blé puis trempées dans un enrobage de sucre.

La légende raconte les Khajas étaient la gourmandise préférée de Jagannath. Il apparut alors en rêve devant un pâtissier musulman pour lui donner la recette précise de cette sucrerie. Il lui demanda aussi de l’apporter au temple dès le lendemain. Le pâtissier s’exécuta, mais ne put entrer dans le temple parce qu’il était musulman.
Il s’ensuit alors une dispute dans tout le quartier. Pendant que la querelle se déroulait, un chien noir est soudainement arrivé, a pris les khajas ​​et a disparu dans le temple sans que personne ne puisse l’arrêter. On apprit par la suite que ce chien était Vishnou en personne et, voyant que les khajas tardaient à arriver, il vint les chercher lui-même en se transformant en animal.

Depuis ce temps, les khajas sont offertes en tant que Prasad (nourriture bénite) au seigneur de Puri.

Les nombreux stands de Khajas juste à l’entrée du temple de Jagannath

Le festival Rath Yatra


Les trois chars du festival abritant les idoles de Balabhadra, Subhadra et Jagannath | Photo : PTI

Le festival des chars (Rath Yatra) est le plus important de Puri et l’un des plus grands en Inde. Il rassemble près de 100 000 fidèles. 

Il est célébré lors du mois de Ashadha Shula Dwitiya (autour de juillet) et commémore la visite annuelle du dieu Jagannath au temple Gundicha, via le temple de Mausi Maa, près de Balagandi Chaka.

Lors du Rath Yatra, les divinités de Jagannath, Balabhadra et Subhadra partent en procession sur des chars jusqu’au temple de Gundicha et y restent pendant neuf jours. Ensuite, les divinités retournent au temple principal de Jagannath. Le voyage de retour est appelé “Bahuda Yatra”.

Le Rath Yatra a aussi lieu au même moment dans deux autres villes en Inde : Udaipur (Rajasthan) et Ahmedabad (Gujarat). Bien que moins impressionnantes en nombre de participants, ces deux cités du nord-ouest de l’Inde peuvent rassembler des dizaines de milliers de dévots.

[ Rath Yatra d’Udaipur, Rajasthan ]


A voir aussi à Puri…


La plage de Puri

Avant de repartir, faites un petit tour sur la “Sea Beach” de Swargadwara, à 3 km de Puri, juste pour l’ambiance “côte d’azur” à l’indienne.

Ambiance à l’indienne sur le plage de Puri

Sur cette même plage, se déroule le “Puri Beach Festival. Des spectacles de danse classique et folklorique de l’Inde ainsi que des défilés de mode et des concerts rock sont organisés à cette occasion.

Vous trouverez aussi des stands d’artisanat et de magnifiques sculptures sur sable.

Une des sculptures sur sable lors du Festival de Puri

Laissez un commentaire :)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !