Pushkar, la ville du dieu Brahma

Lovée autour de son lac sacré, la ville du Dieu Brahma possède cet enivrant parfum de spiritualité émanant des hauts lieux de pèlerinages. Chaque année en octobre, cette ville paisible s’anime lors de la ‘pushkar fair’ qui rassemble des milliers de chameliers et de pèlerins.

Pushkar

Un des ‘ghats’ de Pushkar

Pushkar (lotus bleu en sanscrit) est l’une des plus anciennes villes de l’Inde.

La légende veut que le dieu Brahma la fondât en personne. On dit qu’il tua le Démon Vajra Nabh à l’aide d’une fleur de lotus. Les pétales de cette fleur s’envolèrent vers la terre atterrissant en trois endroits distincts d’où jaillirent trois lacs dont celui de Pushkar.

Selon la croyance, Pushkar doit être visitée après lesChar Dham‘, les quatre lieux de pèlerinage les plus sacrés en Inde. C’est ainsi que les pèlerins obtiendraient la Mosksha (le salut).

pushkar

Pèlerins lors de la foire de Pushkar

Une fois par an, lors de Kartik Purnima, la pleine lune du mois lunaire hindou de Kartik (Octobre – Novembre), une fête religieuse a lieu en l’honneur du dieu Brahma. Des milliers de pèlerins viennent se baigner dans le lac sacré de Pushkar et divers rites sont également organisés dans le temple Jagatpita Brahma. Cette date marque aussi le début de la fameuse foire au chameaux de Pushkar (Pushkar Camel fair ou Pushkar Mela).


Pushkar Mela : la grande foire aux chameaux



Pushkar accueille chaque année au mois de Novembre une foire aux chameaux unique, la plus grande de l’Inde. Des dizaines de milliers chameaux et autres bestiaux sont réunis dans le but d’être échangés ou vendus. C’est aussi l’occasion de nombreuses festivités exposant la richesse de la culture Rajasthanie.

= > EN SAVOIR SUR LA FOIRE DE PUSHKAR +


Suivez le guide !


Lac Pushkar et Ghats****


Le lac et ses 52 ghats (gradins autour du lac) sont à vivre à toute heure de la journée.

Mais le matin où se concentrent la plupart des activités. Les pèlerins viennent faire leurs ablutions rituelles. On est tenu de respecter l’intimité des fidèles durant leur bain rituel et ne pas prendre de photos.

Tout comme à Varanasi ou à Haridwar, chaque soir au coucher du soleil a lieu l’arati, une cérémonie religieuse dédiée au lac, au rythme des chants sacrés.

[ REGARDER : Aarti, offrande de flammes, au lac de Pushkar ]


Temple Jagatpita Brahma***


Il y a pléthore de temples à Pushkar (plus de 400) cependant le temple de Jagatpita est le plus visité et le plus sacré d’entre tous car il est le seul temple actif en Inde dédié au dieu Brahma, le créateur de l’univers selon l’hindouisme.

La structure actuelle date du 14ème siècle mais on dit que les origines de ce temple remonteraient à plus de 2000 ans.

C’est un haut lieu de pèlerinage qui culmine lors du festival hindou ‘Kartik Purnima’ au mois d’octobre lors de la fameuse Pushkar Camel Fair‘. 


Temple Savitri**


Ce temple se trouve au sommet d’une colline surplombant la ville.

Il vous faudra grimper quelques 600 marches (env. 40 min) pour accéder au sommet. Ce petit effort en vaut la peine car une superbe vue panoramique sur tout Pushkar vous attend. A faire plutôt le matin pour profiter du lever du soleil.

Savitri Temple

 

Selon la légende, quand le dieu Brahma exécuta un yagna (rituel au feu) au bord du lac, Savitri sa première épouse, ne put venir à temps pour participer au rituel. Brahma exécuta donc le rituel avec une autre déesse, Gayatri, qui devint par la suite la seconde épouse de Brahma. Ceci mit Savitri tellement en colère qu’elle se réfugia au sommet de la colline et s’y établit. Elle obtient ensuite qde Brahma qu’elle soit vénérée avant Gayatri. La tradition perdure encore de nos jours. L’arati (offrande de flammes) est d’abord faite à Savitri et ensuite à Gayatri.

Le temple est assez récent (20ème siècle) mais la statue de Savitri remonterait au 7ème siècle.

N.B : lors de ma dernière visite en mars 2016, un téléphérique était en cours de construction.


Bazar de Pushkar***



On arpente inlassablement le bazar de Pushkar, primo parce qu’il longe le lac, donc incontournable. Secundo, il y a caché, parmi les bibelots en tout genre, du bel artisanat et des objets anciens. Flâner dans ces ruelles est un réel plaisir.


Old Rangji Temple*** / New Rangji Temple


‘Old Rangji Temple’ a été construit en 1823 par Seth Puran Mal Ganeriwal d’Hyderabad, dans l’Andhra Pradesh. Ce temple gracieux est dédié à Rangji, une des incarnations du dieu hindou Vishnou.

Pushkar

‘Old Rangji Temple’

Il est unique en son genre car construit dans trois styles architecturaux différents : moghol, rajpoute et dravidien (Inde du sud). Il est interdit aux non-hindous mais vaut le coup d’oeil de l’extérieur.
Un autre ‘Rangji temple’ plus récent, se trouve à l’entrée de la ville. Interdit aussi aux étrangers.


Ashram Aloo Baba (5 km)**


A mi-chemin sur la route des temples d’Ajay Pal et d’Ajgandheshwar se trouve une curiosité : l’ashram d’un saddhou (renonçant) que l’on surnomme Aloo Baba car ses repas ne sont composés que de pommes de terre (‘aloo’ signifie pomme de terre en hindi).

pushkar

Le saddhou aloo baba

Son temple est recouvert de graffitis divers témoignant de l’originalité et du sens de l’humour du saddhu. Il aime s’entourer d’occidentaux et partager un petit moment de son temps avec eux.


Temples Ajay Pal et Ajgandheshwar Mahadeva (10 km)***


Entourés d’une nature sauvage et pittoresque, ces deux temples dédiés à Shiva valent le détour.

pushkar

temple d’Ajay Pal

Le temple d’Ajay Pal a été construit au 11ème siècle par Raja Ajay Pal, le fondateur de la ville d’Ajmer.

Le Temple d’Ajgandheshwar est aussi dédié à Shiva. Il est composé de plusieurs sanctuaires renfermant des Shivalingams ainsi qu’un emplacement ancien pour les yagams (rituels du feu).

Vous accédez à cet endroit via des routes tortueuses et caillouteuses, sillonnant les monts Avaralli. La balade en elle même en vaut la peine, la nature est de toute beauté.


Ajmer (16 km)***


La ville d’Ajmer, à 16 km de Pushkar, entoure le lac Anasagar. Cette cité frétillante, troisième ville du Rajasthan, est célèbre pour son sanctuaire ‘Sharif Dargah’ dédié au saint soufi Khwaja Moinuddin Chishti.

ajmer pushkar

Sharif Dargah

Des milliers de pèlerins de toutes confessions viennent s’y recueillir. Le Dargah est situé au pied de la colline Taragarh et se compose de plusieurs bâtiments en marbre blanc disposés autour de deux cours, et de la Mosquée Akbari construite par l’empereur moghol Shah Jahan. Elle contient la tombe en forme de dôme du saint soufi.

pushkar ajmer

temple jaïn Soniji Ki Nasiyan

Ajmer est aussi connue pour ses temples jaïns, le plus fameux d’entre eux est le ‘Soniji Ki Nasiyan’.

C’est un temple construit à la fin du 19ème siècle, révéré par les Digambar (une branche du jaïnisme).

La salle principale revêtue d’or, d’argent et de pierres précieuses, est connue sous le nom de ‘Swarna Nagari’ (citée d’or). Elle possède plusieurs idoles en or plaqué des saints jaïns ainsi que des maquettes dorées sur les fondements de la foi jaïne.


Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.