Somnathpur, chef-d’œuvre de l’art Hoysala

Somnathpur, situé sur la rive gauche de la rivière Cauvery, est un endroit incontournable sur la route Bangalore-Mysore. Ce temple en pierre grise, construit sur une surprenante plate-forme en forme d’étoile, est certainement le meilleur ambassadeur de l’architecture Hoysala tout comme les sites de Beluru et Halebidu.

Somnathpur
Le temple de Somnathpur posé sur une plateforme en forme d’étoile

Situé à 35 km de Mysore, le temple de Somnathpur, également appelé Prasanna Chennakeshava, est un autre des sanctuaires époustouflants érigés par les souverains Hoysala. Il a été construit en 1268 EC, par Somanatha, le général du roi Narasimha III.

Le temple a non seulement été conçu pour honorer le dieu Vishnou, déité principale, mais aussi pour mettre en valeur le raffinement de l’architecture Hoysala.

Somnathpur
L’entrée du temple avec les deux gardiens de chaque côté

L’architecture du temple de Somnathpur


Somnathpur
Statue de Janardhana

Comme tous les temples Hoysalas, celui-ci est également construit sur une plate-forme surélevée (jagati) en forme d’étoile à seize branches qui sert d’espace de circumambulation.

L’ensemble de ce temple en stéatite (pierre à savon) est finement sculpté, entre autres, de frises des épopées indiennes du Ramayana et du Mahabharata, mais aussi de fresques retraçant l’enfance du dieu Krishna.

Somnathpur
Détails de l’extérieur du temple

Les piliers du mandala à l’intérieur du temple sont tournés, une des autres caractéristiques du style Hoysala (voir plus bas).

Le temple abrite trois sanctuaires interconnectés, à l’Ouest, au Sud et au Nord, dédiés respectivement aux déités Keshava (le beau Krishna), Venugopala (Krishna, joueur de flûte) et Janardhana (le protecteur), trois différents aspects du dieu Vishnou. Les statues ne sont plus vénérées, car elles ont été endommagées lors des guerres indo-musulmanes.

Une autre spécificité de Chennakesava est son plafond divisé en 16 carrés symétriques finement sculptés, dont certains représentent la fleur de lotus à différents stades de floraison.

Un des plafonds du temple richement décorés avec la fleur de lotus à différents stade de floraison

Les piliers tournés du style Hoysala


Les piliers tournés du temple de Somnathpur

Tout comme on tourne le bois, les piliers des temples Hoysala ont de fines rainures circulaires qui prouvent qu’ils ont été tournés. Si les archéologues conviennent que ces piliers ont été usinés de façon mécanique, ils ne donnent aucune explication convaincante sur la machine ou les outils utilisés pour tourner ces énormes piliers de presque quatre mètres. Le mystère reste entier…


Laissez un commentaire :)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !