Srisailam, le Jyotir Lingam de la dévotion

Situé dans les collines de Nallamalai au nord de l’Andhra Pradesh, le temple de Srisailam est l’un des plus anciens « kshetras » ou pèlerinages en Inde. Il abrite Mallikarjuna, l’un des douze Jyotir lingams (lingams de lumière) et la déesse Bhramaramba Devi, qui est l’une des dix-huit Maha Shakti Peeth ». Cette combinaison unique fait de Srisailam l’un des sites les plus sacrés de l’Inde.

Dans la mythologie hindoue, ce pèlerinage est identifié comme le Kailash sur terre. Hormis son origine mythique, Srisailam a aussi une réalité historique qui commence à partir des Satavahanas qui furent les premiers dirigeants d’Andhradesa, l’actuel Andhra Pradesh. La colline Srisailam est mentionnée pour la première fois dans des inscriptions appartenant à la dynastie des Pulumavis Nasik, au 1er siècle de notre ère.


Jyotir Lingam et Shakti Peetha


Un Shiva-lingam (fort d’Orchha)

Le lingam est le symbole du dieu hindou Shiva. On trouve des temples consacrés à Shiva dans chaque recoin de l’Inde mais les temples abritant les « Jyotir lingams » ou « lingams de lumière », au nombre de douze, sont les plus sacrés de tous…

LIRE LA SUITE +

La Shakti personnifiée par la déesse Durga

Les « Shakti Peetha » sont des lieux de culte hindous consacrés à la « Shakti ». qui est souvent associée au principe féminin et personnifiée par la déesse hindoue primordiale, Devi.

Les Shakti Peetha sous parsemées sur tout le sous-continent indien. Bien que ce nombre soit contesté, on en dénombrerait 51 au total. 18 d’entre elles sont unanimement acceptées comme « Maha Shakti Peetha ». Quatre Shakti Peetha appelées « Adi Shakti Peetha » sont considérées comme les plus sacrées de toutes…

LIRE LA SUITE +


La légende de SriSailam


Srisailam
Temple Sri Sailam | Crédit photo : srisailamtemple

Selon une des légendes mentionnées dans les textes sacrés du Skanda Purana, le Jyotir lingam de Sri Sailam aurait été découvert par une princesse du nom de Chandravathi. Elle se serait réfugiée dans les montagnes de Sri Sailam pour fuir les avances de son père.

Srisailam
Effigie de Shiva à l’entrée du temple Sri Sailam

Un jour, elle vit dans la forêt une vache qui effectuait une puja (rituel) avec son propre lait sur un rocher en forme de Shiva-lingam. La nuit suivante, Shiva lui apparut dans un rêve et lui révéla que ce rocher était la manifestation de sa présence divine.

Un temple fut alors érigé à cet endroit. Dès lors, Chandravathi mena un culte quotidien au Shiva-lingam avec des fleurs de jasmin (Mallika). Un jour, Shiva apparut en personne et Chandravathi demanda à ce qu’il porte en permanence une guirlande de jasmin sur sa tête.

Le seigneur accepta et dit à la princesse qu’il serait connu ici en tant que « Mallikarnuja » ; il lui donna aussi le nom de Brahmaramba. Shiva finit par épouser Chandravathi.

Srisailam
Réplique du Jyotir lingam Mallikarjunadu temple Sri Sailam

Pour voir le jyotir lingam, il faudra vous armer de patience ! Comme dans tous les hauts-lieux de pèlerinage en Inde, l’attente est longue : comptez quatre heures en avançant à petits pas coincé dans une foule compacte, mais le jeu en vaut toujours la chandelle !

Srisailam
L’interminable file d’attente pour accéder au saint des saints

Logement et autorisation


Srisailam
Fidèles Hindous en pèlerinage à Sri Sailam

Il y a un grand nombre de logements tout autour du temple Sri Sailam, mais si vous voyagez seul(e) comme ce fut mon cas et spécialement si vous êtes un étranger, vous devez d’abord vous enregistrer au poste de police, sinon les hôtels ne vous accepteront pas.

J’ai tourné plusieurs heures avant de comprendre le pourquoi du comment. Au poste de police, on vous demandera la raison de votre visite à Sri Sailam ; vous recevrez ensuite un papier officiel vous autorisant à y séjourner.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOYAGEZ AVEC MOI !