Ujjain, cité du seigneur du temps

Située sur la rive droite de la Shipra, un des affluents du Gange, Ujjain est l’une des plus anciennes villes sacrées de l’Inde. Appelée Avantika, Pratikalpa, Kanakasrnga, Amaravati, Shivapuri, Chudamani, Kumudvati, elle est aussi surnommée ‘Ujjainyini’ (conquise avec fierté) en référence à Shiva qui, selon la légende, triompha du démon Tripura en ce lieu.

Prières du matin pendant la Kumbh Mela à Ujjain

Cette cité, est l’un des plus hauts lieux de pèlerinage hindous, faisant partie des ‘Sapta Puri‘, les sept villes les plus sacrées de l’Inde. Elle est, en fait, triplement sacrée :

Elle abrite ‘Mahakaleshwar’, le seigneur du temps ou de la mort, l’un des 12 Jyotirlingams ou ‘lingams de lumière’; La région du Madhya Pradesh en compte donc deux avec celui d’Omkareshwar.

Elle accueille de plus tous les douze ans, la Kumbha Mela, le plus grand rassemblement religieux au monde.

Enfin, la ville est la demeure de la déesse hindoue Harasiddhi, l’une des 51 Shakti Peetha.


La légende du lingam Mahakaleshwar


Le Lingam de Mahakaleshwar

Un brahman (prêtre) d’Ujjain avait quatre fils qui étaient tous de fervents fidèles du dieu Shiva. Le roi des démons, Dushan, vint à Avantika et essaya de perturber les brahmans. Mais ces derniers étant totalement absorbés dans leur adoration de Shiva ne furent pas atteints le moins du monde. Le roi envoya alors quatre hommes de main avec pour ordre de semer le chaos dans la ville.

Le temple de Mahakaleshwar

La population harassée vint se plaire aux brahmans. Ils les rassurèrent et les calmèrent. Les brahmans se mirent immédiatement à prier Shiva. Quand les démons attaquèrent les brahmans, la terre s’ouvrit et un immense cratère se forma. De ce cratère surgit Shiva en la forme de Mahakal. Il ordonna au roi des démons de partir mais celui n’obtempérant pas, il fut réduit en cendres par Shiva.


Cérémonie du Bhasma Aarti


Cérémonie des cendres  (Bhasma Arti) au temple de Mahakaleshwar – Photo : Hinduism News

Le temple d’Ujjain procède à un rituel bien particulier : celui des cendres funéraires ou ‘Bhasma Aarti’. Les cendres humaines ont maintenant été remplacées par de la vibhuti (poudre sacrée grise) et la cérémonie a lieu tous les jours de 4 à 6 h du matin. A l’origine, des cendres humaines récupérées la veille sur les lieux de crémations étaient saupoudrées sur le lingam.

A noter aussi que ce lingam est dit ‘dakshinamurti’, faisant face au sud. C’est le seul des 12 Jyotirlingams à posséder cette particularité.

[ La cérémonie du Bhasma Arti ]


La Kumbh Mela


Saddhus lors de la Kumbha Mela à Ujjain

Tous les 12 ans Ujjain accueille la Kumbh Mela, le plus grand pèlerinage religieux au monde, rassemblant jusqu’à 100 millions de personnes en un même lieu.

Littéralement traduit par la ‘fête de la jarre’, ce pèlerinage hindou est organisé quatre fois tous les 12 ans, à tour de rôle, dans les villes saintes d’Allahabad (Uttar Pradesh), Haridwar (Uttarankand), Ujjain (Madhya Pradesh) et Nashik (Maharashtra).

EN SAVOIR +

Les ghats d’Ujjain pendant la Kumbh Mela

Harsiddhi Mata


Harsiddhi Mata, la déité principale du temple

À environ 350 m du temple de Mahakaleshwar et de l’autre côté du lac Rudra Sagar, se trouve le temple Harsiddhi Mata construit pendant la période Marathe. C’est un des temples majeurs de l’Inde ; l’idole est l’une des 51 Shakti Peetha. La légende raconte que la déesse Parvati a pris la forme de Harsiddhi pour tuer deux démons à la demande du seigneur Shiva. Son coude est tombé ici lorsque Shiva a porté son corps hors du feu sacrificiel (voir légende des Shakti Peetha sur mon site).

EN SAVOIR + SUR LES SHAKTI PEETHA

Le temple Harsiddhi Mata

Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !