Festival du Désert de Jaisalmer, Rajasthan

Tatouages et courses de chameaux, concours de moustaches, concerts de musique au clair de lune dans les dunes ; pendant trois jours en janvier-février, Jaisalmer, la cité d’or du désert, devient la vitrine colorée de la culture folklorique Rajasthanie dans une atmosphère conviviale et bon enfant.

Les gardes-frontières du désert du Thar

Le festival débute par une parade partant de l’entrée du fort jusqu’au Stadium Singh Shahid Poonam menée par les chameaux somptueusement décorés des gardes-frontières. Alors que la procession se fraie un chemin à travers les ruelles étroites de la vieille ville, les artistes s’arrêtent parfois pour ‘faire leur show’. Danseurs, musiciens, chanteurs s’en donnent alors à coeur joie, au grand bonheur des badauds et des photographes.

Les “sauvages” de la communauté des Bhils

La procession s’achève au stade de la ville où le public attend patiemment sous un soleil ardent. Là ont lieu les fameux concours traditionnels rajasthanis tels ceux de ‘la plus longue moustache’, de Miss et Mister désert, ou encore de pose de turban. La journée se finit par un programme culturel de danse et musique.

Les ‘misters’ festival du désert

Le deuxième jour se déroule en dehors de la ville, au Stadium Dedansar. Au programme, décorations et tatouages de dromadaires, concours de Panihari (porter une cruche d’eau sur la tête) – où les touristes n’ont que peu de chance face à l’agilité des locaux – et surtout le match de polo à dos de dromadaire, point culminant de la matinée. Le soir, tout comme le jour d’avant, un programme musical est organisé.

Danses guerrières rajpoutes

Le dernier jour a pour magnifique théâtre les dunes de sable de Sam. Courses et balades à dos de dromadaire l’après-midi et concert folk rajasthani sous les étoiles pour conclure le festival.

VISITER JAISALMER

 

[ Mon film sur le festival du désert de Jaisalmer ]


Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !