Au nord du district de Kutch (Gujarat), en bordure du grand désert blanc, se trouve le village de Khavda qui a donné son nom à une céramique bien spécifique, dont les origines remonteraient à la civilisation millénaire de la vallée de l’Indus. Si l’art de la poterie de cette région a survécu depuis l’âge de …

Rameshwaram, situé sur l’île de Pamban, au sud-est du Tamil Nadu, est un lieu spirituel majeur en Inde. C’est l’un des « Char Dham », un des quatre plus hauts lieux de pèlerinage hindous avec Badrinath, Dwarka et Puri. Les fidèles font le vœu de visiter au moins une fois dans leur vie le Jyotir-lingam installé dans le temple …

Connu comme le « festival des couleurs », Holi fête l’arrivée du printemps. Il commémore et célèbre aussi l’amour divin de Krishna et Radha. Il a lieu, selon le calendrier hindou, durant le mois lunaire de Phalgun (février-mars), le jour de la pleine lune. C’est un des festivals les plus populaires de l’Inde, qui fait la joie …

Surnommée la « Kumbh Mela des Bhils », Baneshwar fair, est une immense foire populaire qui a lieu en janvier ou février pendant 5 jours sur un petit delta formé par les rivières Soma et Mahi, dans le district de Dungarpur au Rajasthan. Fête religieuse avant tout, elle est le rendez-vous annuel des communautés Bhils qui viennent rendre hommage aux déités …

Le Kinnaur est un trésor bien gardé de l’Himachal Pradesh et mon coup de coeur absolu dans l’Himalaya ! Cette vallée, située au nord-est de Shimla et bordée à l’Est par le Tibet, est constituée de majestueuses chaînes de montagnes, de vergers, de prairies ondoyantes, de temples-tours et de hameaux hors du temps. Ses habitants discrets les « kinners », dont …

Barmer est une cité du désert du Thar qui, contrairement à une grande partie du Rajasthan, est encore épargnée par le tourisme de masse. L’authenticité de la ville se retrouve jusque dans ses bazars où l’on y croise des caractères qui semblent tout droit sortis d’un ancien film Bollywood. La beauté du désert environnant ainsi …

Pongal est un festival de l’Inde du Sud qui célèbre les moissons et rend grâce aux éléments de la nature. Il a lieu chaque année à la mi-janvier. En Inde, où l’agriculture tient une place importante, le temps des moissons est un événement majeur : on dit que Pongal apporte richesse et prospérité.

Kartikai ou Karthigai Deepam, la fête des lumières du Tamil Nadu, est étroitement liée à la mythologie hindoue et au dieu Murugan. Selon le calendrier tamoul, le festival tombe le mois de Kartikai (de mi-novembre à mi-décembre) quand la lune est en conjonction avec la constellation Kartikai (les Pléiades) et Purnami.

Originaire de l’état du Bihar, au nord-est de l’Inde, le festival « Chhath Puja » célèbre et remercie Surya et Usha, le dieu-soleil et la déesse de l’aube, sources de vie et d’énergie primordiale. Cet hommage au soleil intervient juste après la fête des lumières (Diwali) en octobre-novembre et est l’occasion de rituels élaborés remontant à l’Inde …

A chaque nouvelle lune du mois de Karthik (oct-nov) a lieu Diwali ou Deepavali, l’une des plus grandes fêtes hindoues. Connue aussi comme la « fête des lumières », elle symbolise la victoire de la lumière sur les ténèbres, de la connaissance sur l’ignorance. Diwali vient du mot sanscrit Dipavali, « dipa » signifiant lampe ou lumière et « avali », série ou ligne. …

Radhakrishna représente l’union unique de la déesse-gopi Radha et de son bien-aimé Krishna, deux divinités hautement vénérées dans l’hindouisme. Radhakrishna n’est pas une quelconque relation amoureuse ou la simple combinaison du féminin et du masculin : elle symbolise avant tout l’âme en quête de l’amour Divin.

Onam est le plus grand festival du Kerala. Il tombe durant le mois hindou de Chingam (août ou septembre) et marque le retour sur terre du légendaire roi Mahabali. Onam est l’occasion de festivités hautes en couleur qui mettent en valeur le meilleur de la culture du Kerala et réunit des personnes de toutes les …

Nasik, située à 160 km de Mumbai, la capitale du Maharashtra, est considérée comme une des villes les plus saintes de l’Inde. Non seulement elle accueille tous les douze ans la célèbre Kumbh Mela, mais c’est aussi ici que le seigneur Rama de l’épopée du Ramayana a vécu quelques années d’exil avec son épouse Sita …

Sayla a été un coup de foudre au premier regard pour moi. Située dans la péninsule du Saurasthra (Gujarat), à trois heures d’Ahmedabad, la cité des Rajpoutes Jhala est une destination encore peu courtisée par les voyageurs. Et pourtant, elle a de quoi séduire ! Hormis sa vieille ville au charme fou, ses nombreux monuments …

Une peinture Pithora, même reproduite sur une toile, est avant tout considérée comme un rituel sacré. Elle est effectuée par le peuple adivasi Rathwa des districts de Chhota Udepur et de Panchmahal au Gujarat. Ces fresques naïves colorées, qui semblent appartenir à des temps millénaires, illustrent la mythologie et la vie ordinaire des Rathwas.

Parmi les innombrables petits joyaux architecturaux du Shekhawati, le Chhatri de Parasrampura figure en bonne place. Il abrite les fresques les plus anciennes de la région, illustrant de façon simple, cependant exquise, la vie princière des Thakurs du 18e siècle et des épisodes de la mythologie hindoue.

Je dis souvent que plusieurs vies sont nécessaires pour connaître l’Inde, tant sa richesse culturelle semble être un puits sans fond. Elle nous surprend sans cesse, pique notre curiosité et ravive à chaque instant notre soif de découverte. Le festival de Holi chez les Rathwa, une communauté autochtone du Gujarat, fait partie de ces merveilleuses …

Déclaré depuis peu « patrimoine culturel » du Madhya Pradesh, Bhagoria est un festival qui célèbre non seulement l’arrivée du printemps et la fin des moissons, mais également l’amour ! Il est connu en effet pour sa « vivaah mela », sa foire matrimoniale. Bhagoria tombe pendant le mois hindou de Phalgun (février / mars), sept jours avant le festival …

Le « lingam » ou « Shiva-lingam » est l’une des représentations spirituelles les plus emblématiques de l’Inde et l’une des plus symboliques aussi. Certaines théories font remonter le lingam aux anciens cultes de fertilité probablement dû à sa forme phallique. Mais bien que le raccourci soit facile, on aurait tort de regarder le Shiva-lingam comme un symbole sexuel …

Leh, la capitale du Ladakh, offre un spectacle grandiose de déserts montagneux, que seuls les monastères en robe blanche et rouge viennent distraire. L’air y est vif et les visages des habitants ne sont pas sans rappeler ceux du Tibet tout proche.

VOYAGEZ AVEC MOI !