Bhagoria, le festival du printemps des Rathwas

Déclaré depuis peu « patrimoine culturel » du Madhya Pradesh, Bhagoria est un festival qui célèbre non seulement l’arrivée du printemps et la fin des moissons, mais également l’amour ! Il est connu en effet pour sa « vivaah mela », sa foire matrimoniale. Bhagoria tombe pendant le mois hindou de Phalgun (février / mars), sept jours avant le festival d’Holi et est fêté avec enthousiasme par les peuples adivasis Rathwa et Bhil.


L’origine du Festival de Bhagoria


Le festival de « Bhagoria » tirerait son nom du mot « Bhag » qui signifie littéralement fuir ou s’enfuir ; cela fait allusion à cette tradition Rathwa (et Bhil) où un jeune homme s’enfuit avec sa bien-aimée pour officialiser leur histoire d’amour. Les amoureux restent alors cachés jusqu’à ce que leurs familles consentent à leur union et les considèrent comme mariés.

Bhagoria
Jeunes filles pendant le festival de Bhagoria

Dans une Inde dominée par les mariages arrangés, choisir seul.e son/sa partenaire n’est pas anodin. C’est pourtant un fait commun à bon nombre de peuples autochtones en Inde. On le retrouve notamment chez les Garasia, les Bhil et les peuples du Chhattisgarh comme les Muria, ces derniers disposant même de dortoirs collectifs (ghotul) pour que les jeunes adultes fassent « l’apprentissage de la vie ».

Bhagoria
Jeunes filles Rathwa pendant le festival de Bhagoria

Une légende raconte aussi que Bhagoria est lié aux déités hindoues Shiva (Bhav) et Parvati (Gauri) qui ont été le premier couple de ce festival.

Dans un village Rathwa, récolte du ricin qui sert d’engrais et de pesticides naturel

Bhagoria célèbre également la fin des récoltes, comme le suggère une autre histoire populaire : on dit qu’au 13e siècle, un roi Bhil du nom de Bhagga Nayak avait pour habitude d’organiser de grandes festivités après les récoltes, dans le village de Bhagor (d’où le nom de Bhagoria), situé dans le district de Jhabua. Cette tradition aurait perduré jusqu’à nos jours.


Les festivités


Une fête foraine est organisée dans chaque village lors du festival de Bhagoria | Photo : daikin bastar

Le festival se tient pendant sept jours dans plusieurs villages situés dans différentes régions du Madhya Pradesh : Jhabua, Dhar, Alirajpur, Barwani et Khargone.

Bhagoria
Dames Rathwas se rendant à la fête foraine

Les festivités comprennent généralement une fête foraine et plusieurs marchés tribaux (haat) où toutes sortes de produits sont exposés. Les haats servaient à l’origine de lien social quand les tribus vivaient dans des villages isolés. Dans l’Inde moderne, ces marchés adivasis ont toujours leur place et sont le reflet de la culture et des traditions d’une communauté.

Bhagoria
Dame Rathwa vendant des paniers colorés pendant le festival de Bhagoria
Bhagoria
Les participants arrivent dans une jeep bondée, au son des percussions

Les participants au festival de Bhagoria arrivent en groupe, souvent les habitants d’un même village, dans des jeeps ou des mini-vans ultra bondés ; certains s’accrochent aux portières, d’autres sont perchés sur le toit du véhicule.

Bhagoria
Les flutistes du Gher Bhagoria

En descendant des jeeps, les hommes et femmes Rathwa forment un cercle et entament la « Bhagoria Ghair », une danse extatique rythmée, accompagnée de flûtes et de percussions.

Les musiciens de la Bhagoria cher
Les hommes Rathwas brandissent leurs arcs colorés

Les hommes virevoltent et brandissent des arcs colorés, tout en émettant une sorte de cri de guerre, rappel de leur indigénéité. Cette ronde frénétique de danseurs et de musiciens devient vite enivrante. Tout comme je l’évoquais pour la Gavari des Bhils, la Bhagoria Ghair vous transporte dans un autre monde, aux racines de l’Inde.

Bhagoria
Femmes Rathwa dansant sur des rythmes traditionnels

Après ce rituel, le cortège marche un temps vers la foire, puis les membres finissent par se séparer ; des groupes de jeunes hommes et de jeunes femmes se forment (souvent en habits de même couleur) et paradent dans les rues du village.

Bhagoria
Jeune filles Rathwa portant leur costume traditionnel et de fabuleux bijoux en argent

Si les jeunes hommes ont en majorité troqué leur lungi-pagdi (pagne, chemise et turban) pour des habits à la mode occidentale (à mon grand désarroi !), les jeunes femmes, elles, continuent à porter le costume traditionnel Rathwa : un ensemble lugda-ghagra (une jupe, un haut court et un voile) mis en valeur par des bijoux en argent exubérants.

Bhagoria
Les jeunes hommes en tenue beaucoup moins traditionnelle…

Les ornements des jeunes femmes se composent d’un « haaidi Haar », un large collier-chaîne qui tombe jusqu’au nombril, de multitudes de bracelets appelés « vank », de « hathphul » (bijoux de mains) et d’une kandora, une large chaîne posée sur la hanche gauche.

Les bracelets en argent « vank » et les « hathphul » (bijoux de mains)
Jeune fille Rathwa portant un « haaidi Haar », un long collier-chaîne

La foire de Bhagoria se termine le jour d’Holika (la veille du festival d’Holi)… Et, à partir de là, d’autres festivités prennent le relais, toutes aussi surprenantes et fascinantes que ce festival : Holi & Kavant.

Jai Johar ! Jai Adivasi !

Un aperçu de la foire de Bhagoria à Alirajpur
VOYAGEZ EN TERRE RATHWA PENDANT HOLI

Vous aimerez peut-être aussi...

Khavda, la poterie de la vallée de...
Au nord du district de Kutch (Gujarat), en bordure du grand désert blanc, se trouve le village de Khavda qui...
Tera, un des "Moti Panchtirthi" de Kutch
Tera est un des plus anciens villages du Gujarat, situé dans la région d'Abdasa de Kutch. Si le bourg ne...
Rameshwaram, l'île légendaire du Tamil Nadu
Rameshwaram, situé sur l'île de Pamban, au sud-est du Tamil Nadu, est un lieu spirituel majeur en Inde. C'est l'un...
Kavant Fair, le festival des récoltes des...
La foire de Kavant ou Kavant Gher Mela qui se tient dans le village du même nom, près de Chhota...
Holi, le festival des couleurs de l'Inde
Connu comme le "festival des couleurs", Holi fête l’arrivée du printemps. Il commémore et célèbre aussi l'amour divin de Krishna...
Baneshwar Fair, la Kumbh Mela des Bhils
Surnommée la "Kumbh Mela des Bhils", Baneshwar fair, est une immense foire populaire qui a lieu en janvier ou février pendant 5...

Laissez un commentaire :)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOYAGEZ AVEC MOI !