A 29 ans, Siddharta Gautama, prince de Kapilvastu, dĂ©laisse sa vie matĂ©rielle et mondaine pour trouver la vĂ©ritĂ© de l’existence. Ermite errant en Inde, c’est Ă  Bodhgaya, sous un ficus, que Siddharta Gautama devient le ‘Bouddha’ c’est Ă  dire ‘celui qui sait’ ou ‘celui qui est Ă©veillé’. Le bouddhisme ou philosophie du juste milieu prend donc naissance Ă  Bodhgaya, dans l’état du Bihar. Elle compte maintenant plus de 300 millions d’adeptes de part le monde. Bodhgaya est un des quatre plus hauts lieux de pĂšlerinage bouddhistes avec Kushinagar, Lumbini et Sarnath. En savoir +

L’état de l’Assam est l’une des ’sept soeurs’ du nord-est de l’Inde, situĂ© au sud de l’Himalaya oriental, le long de la vallĂ©e de la Brahmapoutre. Si la capitale n’a guĂšre d’attrait, les alentours par contre, avec ses forĂȘts tropicales – dernier habitat du rhinocĂ©ros indien Ă  une corne – ses plantations de thĂ© s’étalant Ă  l’infini et son Ăźle Majuli aux moines danseurs seront sĂ©duire le voyageur recherchant Ă  la fois richesse culturelle et terres sauvages. En savoir +

Meghalaya, littĂ©ralement ‘ la demeure des nuages’ fait partie des sept Ă©tats du Nord-Est de l’Inde que l’on surnomme amicalement les ‘sept soeurs’. Cet Ă©tat, le plus humide de l’Inde, commence peu Ă  peu Ă  s’ouvrir au tourisme et Ă  faire des Ă©mules parmi les amoureux de nature sauvage et prĂ©servĂ©e. Que ce soit lors de la mousson, quand les hauts plateaux accrochent les nuages sur leur passage, ou pendant la saison sĂšche, le Meghalaya offre au voyageur une boite Ă  merveilles remplie de trĂ©sors naturels : forĂȘts primaires luxuriantes, cascades par centaines dĂ©valant les montagnes et ponts de racines ingĂ©nieusement tressĂ©s par les peuples Khasis. En savoir +

coeur Rameshwaram est situĂ©e sur l’Ăźle de Pamban, faisant face au Sri Lanka, au sud-est du Tamil Nadu. Ses eaux cristallines bordĂ©es de charmants petits villages de pĂȘcheurs et son temple Ramanathaswamy, un des plus hauts lieux de pĂšlerinages de l’Inde, en font une Ă©tape incontournable lors de votre voyage dans le Tamil Nadu. En savoir +

Ayodhya, posĂ©e sur les rives de la Sarayu, est une citĂ© mythique : on dit qu’elle fut la capitale du Royaume de Kosala qui a vu naĂźtre le dieu Rama, le cĂ©lĂšbre hĂ©ros de l’épopĂ©e du Ramayana. A ce titre, elle est considĂ©rĂ©e par les hindous comme l’une des sept villes les plus sacrĂ©es de l’Inde (Sapta Puri). Comme tous les hauts de pĂšlerinages, la ferveur spirituelle est palpable mĂȘme si depuis deux dĂ©cennies la ville fait l’objet d’un conflit religieux.  En savoir +

Chamba est un petit bourg au bout de la vallĂ©e du mĂȘme nom au nord-ouest de l’Himachal Pradesh. La ville est posĂ©e au bord de la riviĂšre Ravi et nichĂ©e entre deux crĂȘtes de la chaĂźne himalayenne Shivalik. Cette ancienne citĂ© est peu visitĂ©e des touristes qui lui prĂ©fĂšrent Dharamshala ou Manali plus au sud de l’Ă©tat. Et pourtant, cette ville surprend par ses magnifiques temples, reflet de l’opulence des rois rajpoutes de la pĂ©riode mĂ©diĂ©vale. La beautĂ© des paysages environnants est aussi un atout supplĂ©mentaire pour dĂ©couvrir cette ville. Chamba est une Ă©tape pour les voyageurs en quĂȘte de dĂ©paysement, les amoureux de monuments historiques et les randonneurs chevronnĂ©s.

En savoir +

Gangaur est un des festivals les plus fameux du Rajasthan (Inde du Nord). Haut en couleur, il est cĂ©lĂ©brĂ© principalement par les femmes au printemps (mars-avril) et symbolise le bonheur conjugal. A Udaipur, il coĂŻncide avec le ‘Mewar festival’. En savoir +

Connu comme le ‘festival des couleurs’, Holi fĂȘte l’arrivĂ©e du printemps. Il commĂ©more et cĂ©lĂšbre aussi l’amour divin de Krishna et Radha. Il a lieu, selon le calendrier hindou, durant le mois lunaire de Phalgun (fĂ©vrier-mars), le jour de la pleine lune. C’est un des festivals les plus populaires de l’Inde, qui fait la joie des photographes du monde entier. En savoir +

Le Chettinad est sĂ»rement la rĂ©gion la plus surprenante du Tamil Nadu. Au 19Ăšme siĂšcle, les riches marchands Chettiars bĂątissent de somptueuses maisons palatiales osant le mĂ©tissage harmonieux de diverses influences orientales et occidentales ; un charme et une architecture uniques qui convie le voyageur Ă  une pause culturelle. En savoir +

Le ‘lingam’ ou ‘Shiva-lingam’ est une des reprĂ©sentations hindoues les plus emblĂ©matiques de l’Inde et une des plus symboliques aussi. Certaines thĂ©ories font remonter le lingam aux anciens cultes de fertilitĂ© probablement dĂ» Ă  sa forme phallique. Mais bien que le raccourci soit facile, on aurait tort de regarder le Shiva-lingam comme un symbole sexuel seulement. En effet, ‘lingam’ signifie ‘symbole ou signe’ en sanscrit. Ainsi, le sens littĂ©ral du Shiva-lingam est le ‘signe de Shiva’. Il reprĂ©sente le Dieu Shiva sous sa forme symbolique, le divin sans forme. Les textes mythologiques dĂ©crivent le lingam comme Ă©tant la source de l’univers incarnant Ă  la fois le ciel et la terre, l’infini, dans lequel tout se confond Ă  la fin des temps. En savoir +