Kartikai Deepam, la fête des lumières du Tamil Nadu

Kartikai ou Karthigai Deepam, la fête des lumières du Tamil Nadu, est étroitement liée à la mythologie hindoue et au dieu Murugan. Selon le calendrier tamoul, le festival tombe le mois de Kartikai (de mi-novembre à mi-décembre) quand la lune est en conjonction avec la constellation Kartikai (les Pléiades) et Purnami.


Kartikai et Murugan


La famille de Murugan : fils de Shiva et Parvati et frère de Ganesha, le dieu à tête d’éléphant

Kartikai est lié à l’histoire de la naissance du dieu hindou Murugan, fils de Shiva et Parvati et frère de Ganesha, le dieu à tête d’éléphant.

La légende raconte que le démon Surapadman terrorisait les dieux. Ces derniers allèrent se plaindre au suprême dieu Shiva en le priant d’agir instamment. La tête de Shiva se divisa alors en six et une étincelle de feu sortit du troisième œil de chacune d’elle.

Kartikai
Le dieu Murugan représenté avec son Vel (lance) et le « Om » tamil

Shiva demanda à Vayu (dieu du vent) et à Agni (dieu du feu) de convoyer les six étincelles jusqu’à la rivière Ganga qui, à son tour, les transporta jusqu’au lac Saravana.

Là, les six étincelles de feu se transformèrent en six beaux bébés lovés dans des lotus rouges. Ces enfants furent élevés par six nymphes célestes ou Kritikas (les pléiades). Aussi, Muruga prit le nom de « Kartikeya » (« le fils des Kritikas »).

Kartikai
Murugan sous la forme de Kartikeya avec six têtes et deux parèdres | Peinture de Ravi Varma

Plus tard, la déesse Parvati, épouse de Shiva, se rendit au lac Saravana et étreignit les six bébés en même temps : ils fusionnèrent en un seul enfant à six têtes et à douze bras.

Quand il fut plus âgé, Kartikeya tua le démon Surapadman et devient le commandant en chef des dieux.

Pour remercier les six nymphes d’avoir élevé son enfant, le seigneur Shiva leur accordèrent l’immortalité en tant qu’étoiles dans le ciel. Le culte rendu à ces six étoiles équivaut, pour les hindous, à honorer le seigneur Murugan lui-même. Aussi, lors du festival Kartighai, les étoiles sont représentées par des rangées de lampes à huile.

Kartikai
Les pléiades, dans l’astrologie hindoue, sont les six nymphes ayant élevé le dieu Kartikeya

Déroulement de Karthigai Deepam


Kartikai
Arati (rituel des flammes) à la statue du dieu Murugan

Dans la matinée, un abishekam (rituel) est effectué sur la statue du seigneur Murugan. Plusieurs ingrédients sont versés sur la déité symbolisant diverses qualités ; le lait par exemple représente la pureté.

Des kolams sont dessinés devant l’entrée des maisons en signe de bon augure

Des kolams, figures géométriques, sont dessinés avec de la farine de riz à l’entrée des maisons comme symboles de bon augure est de bienvenue.

Kartikai
Dipams
les petites lampes à huile sont allumées à la tombée de la nuit

La nuit venue, des dipams (petites lampes à huile) sont allumées à l’intérieur tout comme à l’extérieur de chaque maison ; elles sont censées conjurer le mauvais sort et apporter prospérité et joie au foyer.

A Tiruvannamalai, le festival Karthigai est célébré d’une grande manière.

Le temple Annamalaiyar de Tiruvannamalai ouvre ses portes à 2 h du matin et un rituel spécial est effectué sur les 5 statues du temple (Panchamurthi). La statue principale, celle du seigneur Annamalai, est ornée d’une couronne de diamants.

La nuit venue, des milliers de lampes à huile illuminent le temple.

Le Maha deepam de la colline d’Arunachala

Un immense récipient est ensuite acheminé en haut de la colline sacrée d’Arunachala. Il est rempli de 1000 litres de ghee (beurre clarifié) et de camphre. Vers 18 heures, lorsque la pleine lune se profile à l’horizon, le Mahadeepam (le grand feu) est allumé ; on peut alors le voir jusqu’à une distance de plus de 30 km.

Les fidèles partent ensuite pour le « girivalam », la circumambulation de la colline d’Arunachala.

VISITEZ TIRUVANNAMALAI !

[ Kartikai Deepam à Tiruvannamalai ]


Laissez un commentaire :)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !