Les Panj Takhts, les cinq ‘trônes impériaux’ du Sikhisme

Le sikhisme est une religion monothéiste fondée dans le nord de l’Inde (Pendjab) au 16e siècle par Guru Nanak. Les sikhs représentent environ 2% de la population en Inde et habitent principalement le Pendjab. Ils se rassemblent dans des lieux de culte appelés ‘gurudwaras’ disséminés sur tout le sous-continent indien. Cependant, cinq d’entre eux sont hautement vénérés, car ils ont une signification bien particulière pour les fidèles sikhs ; on les appelle les ‘Panj Takhts’ ou les cinq trônes du sikhisme.

‘Takht’ vient du persan et signifie ‘trône impérial’. À l’heure actuelle, les sikhs reconnaissent cinq lieux comme étant des ‘Takhts’. Trois se situent au Pendjab : Akal Takht (Amritsar), Takht Keshgarh Sahib (Anandpur Sahib), Takht Damdama Sahib (Talwandi Sabo), et les deux autres sont Takht Patna Sahib (Bihar) et Takht Hazur Sahib (Nanded, Maharashtra).

Les Takhts émettent des ‘hukumnamas’ ou décrets sur des questions qui concernent la communauté sikhe. l’Akal Takht est le suprême ‘trône’ et tout édit concernant l’ensemble de la communauté n’est émis que par ce Takht.


1 – Sri Akal Takht Sahib


L’Akal Takht illuminé lors du festival Guru Nanak Gurpurab

Ce premier ‘takht’ est le plus respecté de tous, il est appelé ‘Akal Takht’ (le trône du dieu intemporel) et est situé juste en face du Harmandir Sahib, le temple d’or d’Amritsar. Alors que le Harmandir Sahib représente la direction spirituelle sikhe, l’Akal Takht discute des questions de justice et des activités temporelles. Il a été créé en 1609 par Guru Hargobind, le sixième des dix maîtres (ou gourous) de la religion sikhe. L’Akal Takht est aujourd’hui le plus haut siège de l’autorité des Khalsas, l’ordre chevaleresque des sikhs.

N.B : Le terme ‘gourou’ en sanscrit signifie ‘une personne qui vous mène de l’obscurité vers la lumière’, c’est-à-dire un maître, un guide ou encore un enseignant. Ainsi parlera-t-on de ‘gourou’ pour un professeur de musique ou de danse en Inde. Ce terme a été largement galvaudé en occident en raison des sectes.


2 – Takhat Keshghar Sahib


Le deuxième ‘takht’, situé au centre de la ville d’Anandpur Sahib au Pendjab

Ce deuxième ‘takht’, est situé au centre de la ville d’Anandpur Sahib, Pendjab. La ville a tout d’abord été connue comme ‘Chakk Nanaki’, fondée par Guru Tegh Bahadur Ji (le neuvième maître sikh) en 1665. Son fils, Guru Gobind Singh ji, qui a passé 25 ans de sa vie dans la ville, a contribué largement à l’embellissement de la cité et lui donna le nom de ‘ville de la béatitude’ (Anandpur).

C’est là que, le jour du Baisakhi, le 30 mars 1699, Guru Gobind Singh Ji (le dixième maître sikh) instaura la cérémonie de ‘l’Amrit Sanchar’ ou ‘Khande Di Pahul’, un baptême qui permet aux hommes et femmes sikhs d’intégrer la fraternité du ‘Khalsa’, l’ordre spirituel et militaire du sikhisme.

Les Nihangs, les chevaliers (hommes & femmes) de la foi sikhe lors du festival Hola Mohalla

C’est aussi ici qu’à lieu chaque année le ‘Hola Mohalla’, le festival du printemps des sikhs. Il tombe en général un jour après le festival hindou de Holi, mais coïncide parfois avec ce même festival. Au programme des festivités : chants de dévotion, poésie, prière, mais c’est surtout une occasion pour les sikhs de démontrer leurs compétences martiales lors de compétitions sportives et de batailles simulées.

Démonstration des ‘guerriers’ Nihangs lors du Hola Mohalla

3 – Takht Damdama Sahib


Vue du Takht Sri Damdama Sahib

Le Takht Sri Damdama Sahib (lieu du repos) est situé dans le village de Talwandi Sabo au Pendjab. Ce ‘takht’ est lié au dixième maître sikh, Guru Gobind Singh, qui, en 1705, a préparé la version révisée et finale de ‘l’Adi Granth’, le livre saint des sikhs, qui est maintenant honoré en tant que ‘Guru Granth Sahib’, le guide éternel des sikhs. Ce livre sacré est vénéré comme un maître vivant. Il est d’ailleurs reconnu comme le onzième gourou, celui qui a remplacé les gourous humains.

Ce cinquième ‘trône’ est maintenant l’un des principaux centres d’études religieuses et c’est aussi là-bas que sont formés de nombreux ‘granthi’, les lecteurs officiels du ‘Guru Granth Sahib’ dans les temples sikhs.

Intérieur du Takht Sri Damdama Sahib

4 – Takht Sri Patna Sahib


Takht Sri Patna Sahib est l’un des deux Takhts situés hors du Pendjab. On le trouve dans la ville de Patna, capitale de l’état du Bihar au nord-est de l’Inde. En plus d’être le lieu de naissance de Guru Gobind Singh Ji (le dixième maître, né en 1666), Patna a également reçu la visite de Guru Nanak Dev Sahib Ji, maître fondateur du Sikhisme et premier des dix gourous sikhs, et de Guru Tegh Bahadur Sahib Ji, neuvième guide spirituel des sikhs. Le Bihar est aussi connu pour être la terre de l’éveil du Bouddha. Ce ‘takht’ possède de nombreuses reliques historiques appartenant à Sri Guru Gobind Singh ji comme son berceau et son épée.


5 – Takht Hazur Sahib


Entrée du Takht Hazur Sahib

Takht Hazur Sahib (le lieu de la vérité) est situé dans la ville de Nanded au Maharashtra. En 1708, Guru Gobind Singh ji (le dixième maître) se rend à Takht Hazur Sahib et, dans un de ses prêches, demande aux sikhs de reconnaître le livre saint ‘Guru Granth Sahib’ comme seule autorité spirituelle et qu’ils n’auraient plus besoin, de ce fait, de maître spirituel humain. Il rejoignit ensuite sa demeure céleste.

Intérieur du Takht Hazur Sahib

Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !