Menal, bijou shivaïte du Rajasthan

Situé sur la route entre Bundi et Chittorgarh, le complexe de temples de Menal, est une halte culturelle incontournable au Rajasthan. Ce site ancien, en plus d’être un bijou architectural, fut un haut lieu du shivaïsme, durant le règne des souverains Chahamans, au 11e siècle de notre ère.

Menal tire son nom de « Maha Nal » qui signifie « grande gorge » en référence au canyon qui divise le site en deux. Bien que cela ne soit pas confirmé par des archives, les historiens pensent que les édifices sur le côté gauche du canyon sont attribués au roi Someshvar Chahaman de la dynastie Shakambhari, tandis que le temple unique avec un monastère détaché de l’autre côté de la rivière est associé à sa reine, Suhavadevi.

Le site majeur (sur la gauche), comprend un complexe d’édifices, certains en ruines, avec en son centre le temple principal Mahanaleshvara.

L’entrée du complexe principal

L’entrée du complexe principal de Menal en dit déjà long sur la beauté du site. Elle se fait à travers un pavillon-mandala à deux étages dont les piliers sont joliment sculptés de diverses déités shivaïtes comme Bhaïrav, un avatar du dieu Shiva sous sa forme terrifiante.

Bhaïrav est souvent posté à l’entrée des temples en tant que ksetrapala (gardien). Il est en général représenté nu, portant le crâne de Brahma dans une de ses 4 ou 6 mains (symbole de l’égo vaincu) avec, à ses côtés, son vahana, le chien Shavan.

Menal
Le dieu Ganesha à tête d’éléphant et Bhaïrav, l’aspect féroce de Shiva

Sur le mur à gauche de l’entrée, le dieu Ganesha se tient dans une forme stylisée en position assise lalitasana, la trompe posée sur sa friandise préférée, les laddous. Dieu de la sagesse et de la bonne fortune, le dieu à tête d’éléphant est toujours invoqué en premier par les fidèles hindous avant toute entreprise ou rituel sacré.

Menal
Le pavillon-mandapa par lequel on entre dans le complexe principal

Le temple principal Mahanaleshvara datant du 11e siècle EC est construit dans le style d’architecture Bhumija. La variante bhumija de l’architecture Nagara (nord de l’Inde) trouve son origine au Madhya Pradesh. La flèche du temple (Sikhara) est divisée en quadrants avec une projection verticale plate au centre de chaque côté ; les quadrants étant remplis de rangées de sikharas miniatures jusqu’au sommet de la flèche.

Menal
Le temple principal Mahanaleshvara d’architecture Nagara bhumija

Sur le mandapa et près du Sikhara, deux lions sont assis sur la tête d’un éléphant signifiant la victoire de la tempérance sur le désir et/ou l’authorité royale.

Menal
Détail du Sikhara avec le lion

Les bas-reliefs sont tout aussi distingués avec de délicates statues du panthéon hindou.

Comme dans tout temple dédié à Shiva, on trouve, en face de l’entrée du temple, le taureau divin Nandi sous un mandapa. Nandi est le « vahana » (véhicule) du Seigneur Shiva. Il est également la divinité gardienne du Mont Kailash, la demeure de Shiva.

Menal
L’entrée du temple Mahanaleshvara avec le taureau divin Nandi sous un pavillon
Menal
Le taureau Nandi

Le garbhagriha (Sanctum Sanctorum) abrite un lingam simple en grès noir avec sa base yoni. Si l’intérieur du temple est plutôt sobre, les murs du garbhagriha sont flanqués de chaque côté de magnifiques statues de Shiva avec des femmes apsaras tenant dans leurs mains des pots d’où sortent des fleurs de lotus enroulées sur elles-mêmes.

Menal
L’entrée du garbhagriha (Sanctum Sanctorum)
Menal
Le Shiva-lingam du temple
Menal
Détail du mur droit du garbhagriha, apsaras et Shiva

L’ancienneté du site de Menal est démontrée par la présence d’un temple avec deux sanctuaires jumeaux, situés sur le côté gauche du temple principal. Il remonterait au 8e siècle de notre ère. Dédiés respectivement au dieu Ganesha et à Gauri, leur sikhara est endommagée, mais de beaux piliers sculptés sont encore intacts avec des niches dédiées à Lakulisha (un ascète du 2ᵉ siècle EC, considéré comme le dernier des 28 avatars de Shiva), Nataraja (le Shiva danseur cosmique) et Ardhanarisvara (mi-Shiva, mi-parvati).

Un temple aux sanctuaires jumeaux à côté du temple principal daterait du 8e siècle EC

Derrière ce temple, il y a un autre édifice dédié à Shiva avec un mandapa hypostyle qui fut construit sur le site pour servir de math (monastère). Une inscription rapporte que le math a été construit par un ascète en 1169 EC sous le règne du roi Chahamanas Prithviraja II.

De gauche à droite : le temple aux sanctuaires jumeaux, le math (à l’arrière) et le temple principal

En marchant vers l’ouest, nous passons deux autres petits temples en ruine et tombons sur la rivière Menali qui se jette dans une gorge de 120 mètres. Quand j’ai visité le temple, en novembre, la débit de la rivière était plutôt faible, à voir donc de préférence juste après la mousson pour un spectacle encore plus grandiose.

Le canyon qui a donné son nom au site de Menal

En sortant par une autre porte, nous pouvons accéder à la partie droite du site de Menal, construit par la reine Suhavadevi, composé d’un temple à Shiva et d’un monastère.

La partie droite du site construit par la reine Suhavadevi
VOTRE VOYAGE : GRAND TOUR DU PATRIMOINE AU RAJASTHAN

Vous aimerez peut-être aussi...

Rameshwaram, l'île légendaire du Tamil Nadu
Rameshwaram, situé sur l'île de Pamban, au sud-est du Tamil Nadu, est un lieu spirituel majeur en Inde. C'est l'un...
Barmer, cité authentique du désert du Thar
Barmer est une cité du désert du Thar qui, contrairement à une grande partie du Rajasthan, est encore épargnée par...
Jakh Botera, les 72 chevaliers blancs de...
En voyant cet alignement de cavaliers, on serait tenté de faire le parallèle avec les valeureux guerriers des temples de...
Phagun Madai, le festival printanier des adivasis...
Avec Dussehra, Phagun Madai est un autre festival d'importance du Bastar dans l'état du Chhattisgarh. Il est organisé chaque année...
Chhath Puja, l'hommage à Surya, le dieu...
Originaire de l’état du Bihar, au nord-est de l’Inde, le festival "Chhath Puja" célèbre et remercie Surya et Usha, le...
Vrajvani, le temple des 140 femmes Ahir
Situé à Rapar Taluka, à l'Est du district de Kutch (Gujarat) et à une heure et demie du site archéologique...

2 Comments on “Menal, bijou shivaïte du Rajasthan”

Laissez un commentaire :)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOYAGEZ AVEC MOI !