Bhuj, capitale de la région de Kutch

Les stigmates encore apparents des deux tremblements de terre de 1956 et de 2001 n’ont en rien altéré le charme de Bhuj. Ancienne capitale de la région Kutch, cette petite ville est une belle étape sur la route du fameux désert de sel.

Le mot ‘kutch’ désigne un endroit alternativement humide et sec. Dans l’Antiquité, les ranns (déserts) de la région Kutch été submergés par le fleuve Indus qui coulait dans la mer. En 1819, un tremblement de terre a changé la topographie et l’Indus a commencé à couler plus à l’ouest, transformant les ranns en un vaste désert de sel. Lors des fortes pluies de la mousson, les ranns sont à nouveau inondés, laissant des îles, connues sous le nom de ‘bets, comme celle de Khadir.

La ville de Bhuj a été fondée en 1510 par un souverain local, Maharao Hamir. Au cours de la domination britannique en Inde, Bhuj est resté un état princier indépendant.

La famille royale de Kutch : K.S. Godji, le plus jeune fils du Maharao Khengarji

Après l’indépendance de l’Inde, la région de Kutch est devenue un état de l’Inde, tandis que la ville de Sind fut acquise par le Pakistan. Cela coûta à la région de Kutch l’important port de Karachi. La région est calme maintenant mais par le passé plusieurs différents territoriaux ont eu lieu avec le Pakistan.

Lors de votre visite au ‘Rann of Kutch‘, situé à la frontière avec le Pakistan, on vous demandera pour votre sécurité de vous enregistrer auprès d’un poste de police, à l’entrée du désert blanc.


Et maintenant, visitons Bhuj !


Prag Mahal Palace


Bhuj
Prag Mahal et son clocher de 13m de haut

Prag Mahal est un palais du 19e siècle construit par Rao Pragmaji II. Il fut pensé par le colonel Henry Saint Wilkins dans un style gothique italien.

Il a été sévèrement endommagé lors du tremblement de terre de 2001. L’intérieur contient des salles de style colonial parfois un peu poussiéreuses. Une belle vue panoramique de Bhuj vous attend en haut de la tour de l’horloge de 13 mètres de haut.

Bhuj
La salle de réception du palais Prag Maha

Aina Mahal Palace


Bhuj
Une des parties du palais Aina

Le palais Aina Mahal, ou ‘palais aux miroirs’ a été construit sous le règne de Lakhpatji I dans le milieu du 18 siècle. Il fit appel au maître artisan Ramsinh Malam formé en Europe pendant 20 ans.

Ce palais est conçu dans un style sarracénique. Il a aussi été très endommagé lors du tremblement de terre de 2001. Cependant, une portion du monument a été restaurée et accueille un musée retraçant plusieurs aspects ou coutumes de la vie des Maharajas de Bhuj.

Bhuj
Le musée du palais des miroirs

Temple Sri Swaminarayan


Bhuj
L’entrée du temple Swaminarayan

Le tremblement de terre de 2001 a démoli le temple original construit par Swaminarayan en 1824. Pour le remplacer un rutilant temple de marbre blanc et d’or a été construit.

Sri Sahjanand Swami, connu sous le nom de Swaminarayan, prônait la non-violence, la tolérance et l’impartialité entre toutes les religions, les castes et les peuples.

Bhuj
L’intérieur du temple est entièrement sculpté dans le marbre blanc

Kutch Museum


Bhuj
La partie du musée dédié aux différentes communautés de Kutch

Le musée de Bhuj est le plus ancien du Gujarat, créé en 1877 par le souverain Maharao Khengarji. Il possède quelques exemples de l’écriture kutchie éteinte, la langue étant maintenant écrite avec l’alphabet gujarati et aussi une intéressante collection de pièces de monnaie qui comprend le kori, la monnaie locale de Kutch. Une section du musée est consacrée aux cultures autochtones de la région, avec de nombreux exemples d’artefacts anciens, des broderies, des peintures, des instruments de musique, etc.


Le vieux Bazar (Saraf Bazaar)


Bhuj
Femmes rabaris dans les rues du bazar

Une visite en Inde n’est pas complète sans un détour par les bazars. Celui de Bhuj dans la rue Saraf ne fait pas exception à la règle.

C’est l’endroit idéal pour les achats de ‘Chania Cholis’, des vêtements brodés incrustés de miroirs, typiquement Gujarati.

Vous croiserez là aussi, un kaléidoscope des peuples de Kutch. Un must pour la photographie même s’il n’est pas toujours facile d’obtenir leur approbation.

femmes rabaris faisant une pause durant leur emplettes

Rann of Kutch


Ècolières visitant le désert blanc

Le clou de la visite quand on est à Bhuj est le ‘Rann of Kutch’, un marais salé saisonnier de 7500 km2 en bordure du Pakistan. Il est connu comme l’un des plus grands déserts de sel au monde.

LIRE LA SUITE +

Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !