Kozhikode (Calicut), ancienne cité des puissants Zomarins

Baignant dans le cadre idyllique de la mer d’Arabie et entourée des collines luxuriantes du Wayanad, Kozhikode (Calicut), fut jadis la capitale des puissants Zamorins et également un centre d’échanges et de commerce de premier plan. Son nom s’est aussi inscrit dans l’histoire mondiale quand le navigateur portugais Vasco Da Gama accosta avec trois navires et 170 hommes sur les rivages de Kappad.

Kozhikode est depuis longtemps une ville de voyageurs et de négoce. Dès le 7e siècle déjà, les marchands Arabes, Phéniciens et Chinois venaient y faire commerce. Ainsi, durant le moyen-âge, Kozhikode sera surnommée la « cité des épices » pour son rôle en tant que principal fournisseur d’épices orientales. L’arrivée de l’explorateur portugais Vasco Da Gama en 1498 ouvrira une route commerciale entre l’Europe et Malabar (l’actuel Kerala).

Kozhikode
Vasco De Gama accoste sur les rives de Calicut | Peinture : Bibliothèque Nationale du Portugal

A l’heure actuelle, Kozhikode continue d’être un centre de commerce florissant sur le plan national et international entre autres pour le négoce du poivre, de la noix de coco, du café et du caoutchouc, denrées pour la plupart produites dans les districts voisins de Wayanad, Malappuram et Kannur.


Les Zamorins de Kozhikode


Kozhikode
Vasco De Gama se présentant devant les Zamorins

Le terme « Zamorin » est la déformation portugaise de « Samutiri » signifiant le « grand seigneur de la mer ».

Ce titre fut donné par les portugais aux puissants rois qui régnaient sur Kozhikode (Calicut) lorsqu’ils abordèrent les côtes de Malabar.

Les Zamorins exerçaient leur pouvoir en s’appuyant sur les commerçants moplah, d’origine arabe, et une importante flotte dirigée par leurs amiraux, les Kunjalis. Au cours du 15e siècle, ils avaient ainsi étendu leur suzeraineté sur plusieurs autres royaumes, dont Kochi (Cochin).


Et maintenant, visitons Calicut !


Mananchira Square


Mananchira Square est un parc situé au cœur de la ville. Il est nommé d’après le lac artificiel Mananchira qui fut créé par le souverain Zamorin Manadevan.

Kozhikode
Jardins du Mananchira square

Pendant l’ère Zamorin (Samoothiripad) Kozhikode était la capitale du Malabar (l’actuel Kerala) ; la ville était alors fortifiée et possédait un palais impérial se trouvant à l’endroit exact du parc. Il fut détruit par l’armée du sultan Tipu au milieu du 18e siècle.


Mosquée Mishkal


Située à Kuttichira dans le quartier musulman, cette très belle mosquée vert émeraude possède une valeur culturelle importante tant au niveau historique et architectural.

Kozhikode
La Mosquée Mishkal avec son architecture kéralaise

Elle a été construite par un riche marchand arabe, Nakhooda Mishkal, au 14e siècle.

La mosquée comportait initialement sept étages, cependant suite à une attaque portugaise de 1510, ils ont été réduits à quatre.

Le bâtiment ne possède aucune coupole, ni minarets, mais est construite selon le modèle architectural kéralais plutôt que dans un style moghol ou indo-sarrasin. Elle comporte 50 portes et 24 piliers sculptés soutenant toute la structure. Le toit est recouvert de tuiles de style italien. La salle de prière peut accueillir environ 300 personnes (1400 à l’origine).

Kozhikode

Cet édifice est aussi un bel exemple de l’harmonie qui existait entre hindous et musulmans car, à cette époque, le roi Zamorin défendit la mosquée lors de l’attaque portugaise et prit part à sa reconstruction.

N.B : l’intérieur de la mosquée est réservé à la prière, on ne peut que l’observer de l’extérieur.


Mosquée Juma Masjid


Kozhikode
La mosquée Kuttichira

Située à mi-chemin entre la mosquée Mishkal et celle de Muchundipalli, la mosquée Kuttichira Juma daterait du 9e siècle.

Elle possède une remarquable architecture en bois sculpté dans le style kéralais avec deux grands pluvariums. Elle peut accueillir plus 1200 personnes à la fois.

N.B : l’intérieur de la mosquée ne se visite pas.

Kozhikode
La salle de prière de la mosquée Kuttichira et, au centre, le pluvarium

Mosquée Muchundipalli


Toujours dans le quartier de Kuttichira, à quelques pas de celle de Juma, la mosquée Muchundipalli est la plus ancienne de la ville.

Kozhikode
La mosquée Muchundipalli

Sa première construction daterait de plus de 1000 ans. Une pierre portant des inscriptions en malayalam donne une idée de la tolérance religieuse qui prévalait au cours du 13e siècle : il est inscrit que les souverains Zamorins donnèrent des terres pour la construction de ce lieu de culte.

Le toit de la mosquée est conçu à double niveau avec un pignon joliment décoré. Le travail du bois avec des motifs floraux au plafond et les sculptures d’animaux ne sont pas sans rappeler l’architecture des temples hindous.

Comme les deux autres mosquées, celle-ci est réservée au culte et ne se visite pas.

Les motifs floraux du plafond

Temple de Tali


Le temple de Tali, dédié au dieu hindou Shiva, est situé près de Tali Mananchira. Il est considéré comme l’un des plus anciens sanctuaires de Kozhikode : il remonterait à la période du règne des Zamorins.

L’entrée du temple de Tali

L’architecture de ce lieu de culte est un exemple parfait du style kéralais, avec une structure en brique latérite et bois.

Cinq cérémonies religieuses différentes sont effectuées chaque jour sur le Shiva-lingam du temple.

N.B. : comme c’est malheureusement le cas pour beaucoup de temples importants au Kerala, celui-ci n’est pas accessible aux non-hindous (comprenez étrangers) et les hindous eux-mêmes doivent porter une tenue stricte : sari pour les femmes et doti pour les hommes.


Plage de Kozhikode


La plage de Koszhikode au coucher du soleil

La plage de Kozhikode est un lieu de prédilection pour les amoureux des couchers de soleil et l’endroit idéal pour les amateurs de fruits de mer comme les kallumekaya (moules) disponibles dans de nombreux étals qui longent la promenade.

Le soir, parsemés sur la plage, les stands illuminés de condiments (achaar), tels des photophores, donnent une atmosphère tout à fait spéciale. Un parc d’attraction se trouve aussi à proximité.

Les condiments (achaar) sur la plage de Calicut

Marché de gros


Livraison d’oignons dans le marché au gros de Calicut

Les marchés de gros font partie de mes lieux favoris d’exploration. Généralement délaissés des touristes, ils offrent des scènes de vie authentiques et des rencontres enrichissantes.

Ce marché, situé près du bord de mer, ne fait pas exception. Ici, sont négociés tous types de riz et farines possibles et imaginables ainsi que les inévitables épices. Les négociants et marchands prennent facilement la pose et sont fiers d’exposer leur métier.

Vendeurs de riz

Beypore (16 km)


Beypore est un petit village situé à l’embouchure de la rivière Chaliyar, dans le district de Kozhikode.

Un bateau Uru en construction

Cet endroit était jadis connu sous le nom de Vaypura par les indigènes ; il a également été nommé « Sultan Pattanam » d’après le célèbre Sultan Tipu.

C’est un port historique où le commerce entre l’Asie et le Moyen-Orient a été initié. Il est également réputé pour ses constructions navales de magnifiques bateaux traditionnels en bois, les « Uru » dont les principaux acheteurs sont les pays arabes.


Plage de Kappad (40 km)


La plage de Kappad

Cette plage de sable fin et de rochers située à 40 km de Calicut est historique : c’est ici que Vasco Da Gama débarqua le 20 mai 1498. Son voyage établit la voie maritime entre l’Europe et l’Inde.

Un petit monument en pierre commémore le débarquement de Vasco de Gama avec l’inscription : « Vasco de Gama a débarqué ici, à Kappakadavu, en l’an 1498 ».


Laissez un commentaire :)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !