Pulikali, la danse du tigre du Kérala

En guise de scène finale des célébrations d’Onam, les rues de Thrissur voient déferler une horde d’hommes-tigres aux ventres bien dodus dansant sur le rythme effréné des percussions. Faisant partie intégrante de la culture du Kerala, le Pulikali ou ‘danse du tigre’ est un événement unique en Inde, divertissant et bon enfant.

Puli signifie léopard ou tigre et Kali, jouer. L’origine du Pulikali remonterait à plus de 200 ans, lorsque le Maharaja Rama Varma Sakthan Thampuran, alors maharaja de Kochi (Cochin), introduit cet art folklorique.

pulikali

Des hordes d’hommes-tigres débarquent dans les rues de Thrissur

Ce jeu ou danse du tigre a lieu dans différentes parties du Kérala pendant le festival d’Onam. Le Pulikali de la ville de Thrissur cependant est la plus fameuse : plus de 800 hommes-tigres en provenance d’une dizaine de villages environnants participent à l’événement qui attire des milliers de spectateurs chaque année.

pulikali onam thrissur

Les ‘pattes’ des hommes-tigres 🙂

La particularité de ce festival réside dans le maquillage ‘ tigre’ ou ‘léopard’ ou lion parfois très réaliste dessiné sur le corps des participants.

Le visage du félin est peint sur le ventre bedonnant des hommes tandis que les rayures sont dessinées sur les jambes et les bras.

pulikali thrissur

Pulikali, version léopard 🙂

Ce processus méticuleux commence pendant la nuit et dure de 5 à 7 heures. Tout d’abord, une couche de base de peinture est appliquée sur le corps imberbe des artistes. Ensuite, le dessin est effectué. Auparavant le corps était entièrement peint, maintenant les hommes portent un masque en forme de tête de tigre qui couvre le visage.

pulikali

Dans l’après-midi et ce jusqu’à la tombée de la nuit, les groupes de Pulikali appelés aussi ‘sangams’, partent en procession dans les rues de Thrissur en dansant, bondissant, secouant leurs ventres à face de tigre et jouant à cache-cache avec des chasseurs armés d’un fusil factice. Les tambours ‘udukku’ et ‘thakil’ accompagnent les artistes ajoutant au dynamisme et à l’excitation de l’instant.

REGARDEZ MA CHAINE YOUTUBE !

2 Commentaires “Pulikali, la danse du tigre du Kérala

  1. bonjour

    ta démarche est honorable cependant ,ne dévoile pas les derniers lieux ou l humain se réconcilie avec ses colocataires de cette planète ou, avec lui meme !!!!!!ayant été plusieurs fois la bas…..j ai vu des boulversements énormes ……je pense en particulier a Agonda ,endroit ou tu nageais avec les dauphins et ou j ai vu pondre une tortue…………………..depuis l arrivée des russes tout le pouvoir de ce lieu a disparu comme si les forces télluriques de ce lieu étaient aspirées …………………………avec amour bonne soirée

    erwan

    • Bonjour Erwan,
      Merci de ta suggestion. Ce site débute, il y aura bien-sûr par la suite des sujets plus ‘profonds’. Il y a tant à dire et découvrir en Inde. Pour l’instant je couvre l’Inde d’une façon touristique, ensuite viendront d’autres articles plus spécifiques. 🙂
      Bien à toi
      Mathini

Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.