Char Dham, les quatre demeures sacrées de l’Inde

“Char Dham” signifie littéralement les “quatre demeures” et désigne quatre lieux de pèlerinage hautement vénérés par les hindous. Ces endroits sacrés sont Badrinath, Dwarka, Puri et Rameshwaram situés à peu près aux quatre points cardinaux du sous-continent indien.

Les hindous estiment que le Yatra (pèlerinage) des Char Dham ouvre la porte de la Moksha, la libération du cycle des naissances et des morts (réincarnation). Aussi, chaque fidèle se doit de visiter de ces quatre lieux saints au moins une fois dans sa vie.

Au cours du temps, un autre Char Dham a émergé dans l’état de l’Uttarakhand, au nord de l’Inde. Dû à l’amélioration des infrastructures, des routes notamment, l’importance de ce Char Dham a considérablement augmenté depuis les années 60 et est connu sous le nom de “Chota Char Dham” (les quatre petites demeures) ou “Char Dham de l’Himalaya”. Ces quatre lieux sont Yamunotri, Gangotri, Kedarnath et Badrinath.


Les Char Dham, les quatre demeures sacrées


Badrinath, la cité de Vishnou


Temple de Badrinath dédié à Vishnou

Badrinath est située à une altitude de 3 000 mètres sur les rives de la rivière Alaknanda, dans l’Himalaya  Garhwal.

Selon les textes sacrés du Bhagavata Purana, c’est là que Vishnou, dans son incarnation en tant que Narayana, a mené une grande pénitence pour le bien-être de tous les êtres vivants.

Le temple de Badrinath est l’attraction principale de la ville. Selon la légende, le sage Adi Shankara aurait découvert, dans la rivière Alaknanda, une figurine en pierre saligram (pierre noire sacrée) du dieu Badrinarayan (Vishnou). Elle fut d’abord placée dans une grotte puis, au 16e siècle, le roi de Garhwal la déplaça dans le temple actuel.

Sadhu dans les eaux de sources chaudes

Dwarka, la demeure de Krishna


Les rives de Dwarka

Située dans le Gujarat, au bord de la mer d’Oman, Dwarka fait non seulement partie des Char Dham, mais c’est aussi l’une des sept villes les plus sacrées de l’Inde (Sapta Puri).

On dit que le dieu Krishna a migré de Mathura à Dwarka pour y fonder sa capitale, il y a 5 000 ans de cela.

Cette ville est aussi connue pour sa sainte poétesse Mirabaï. Née en tant que princesse, elle renonça à la vie matérielle pour se consacrer à l’adoration du dieu Krishna…

Statue représentant Mirabaï à droite et Krishna en haut sur l’autel (temple de Chittor, Rajasthan)
EN SAVOIR + SUR DWARKA

Puri, cité du seigneur Jagannath


La sculpture en bois de Jagannath

La ville de Puri est situé dans l’Odisha, au nord-est de l’Inde. Elle surtout connue pour son temple hindou du 12e siècle “Jagannath” (seigneur de l’univers), une des formes du dieu vishnou ou de son avatar, Krishna.

La ferveur spirituelle culmine lors de la fête de Rath Yatra (fête des chars) où les statues de Jagannath, de son frère Balabhadra et de sa  sœur Subhadra partent en procession dans la ville dans des chars somptueux.

Tous les douze ans, ces statues sont remplacées et sculptées de façon identique lors d’une cérémonie secrète appelée “Navakalevara” (nouvelle incarnation)….

La ville de Puri
EN SAVOIR + SUR PURI


Rameshwaram, le seigneur de Rama


L’île de Rameshwaram avec ses eaux cristallines

Rameshwaram est une île dans le sud du Tamil Nadu, célèbre pour son temple Ramanathaswamy qui est considéré par les hindous comme un très haut lieu de pèlerinage.

Il abrite en effet l’un des 12 Jyotir lingams ou “lingams de lumière”. C’est aussi l’un des 275 Paadal Petra Sthalams, c’est-à-dire l’un des temples à Shiva glorifié dans les vers des trois saints Nayanars les plus respectés (Appar, Sundarar et Tirugnana Sambandar).

On trouve également 64 tirthams (puits d’eau sacrée) sur l’île. Recevoir l’eau bénite de ces puits est un aspect essentiel du pèlerinage à Rameshwaram…

Le ghat de Rameshwaram
EN SAVOIR + SUR RAMESHWARAM


Chota Char Dham, les 4 petites demeures de l’Himalaya


VOIR L'ARTICLE

Laissez un commentaire :)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !