Thanjavur (Tanjore), capitale de l’empire Chola

Thanjavur (Tanjore), ancienne capitale de l’empire Chola, est un important centre culturel de l’Inde du Sud ; elle est à l’origine du style de peinture dit ‘Tanjore’. Elle abrite aussi un chef d’oeuvre de l’architecture dravidienne, classé au patrimoine mondial de l’humanité : le temple Brihadiswara.


Le temple Brihadiswara (Peruvudaiyar Kovil)


Le temple Brihadiswara est dédié au dieu hindou Shiva et fait partie des plus grands temples que compte l’Inde.

Les deux entrées successives du temple

Construit sous l’impulsion de l’empereur Raja Chola I au 11e siècle, Il présente une impressionnante architecture.

A l’entrée du temple, un colossal monolithique de Nandi (taureau sacré et véhicule de Shiva) accueille le visiteur ; il fait 4 m de haut sur 6 m de long et pèse près de 25 tonnes.

Nandi, le taureau sacré de 25 tonnes

La vimana du temple (tour) mesure 66 m de haut et le saint des saints abrite un immense Shiva-lingam de près de 4 m de haut, ce qui fait de lui un des plus grands en Inde. Le sommet du sanctuaire a été sculpté dans une seul bloc et on estime qu’il pèse environ 80 tonnes.

L’immense Vihama du temple de 66 m de haut

Près du taureau Nandi, on trouve aussi un beau sanctuaire dédié à la déesse Amman datant du 13e siècle.

Entrée du temple à Amman

A l’époque de l’empire Chola, près de 1000 personnes travaillaient dans le temple, dont 400 danseurs et danseuses ; le temple contribuait largement au développement de l’économie locale.


La peinture ‘Tanjore’


La peinture de style ‘Tanjore’ est une forme de peinture classique indienne née dans la ville de Thanjavur.

Cet art aurait pris forme sous la dynastie des Nayaks, environ 1600 ap. J.-C. et est tourné vers l’iconographie divine ; la plupart des tableaux représentent des dieux et déesses hindous – principalement Krishna – ainsi que des saints.

La réalisation d’une peinture ‘Tanjore’ comporte de nombreuses étapes. Elle est généralement faite sur des panneaux de bois que l’on appelle couramment ‘palagia padam’ (‘palagai’, planche de bois et ‘padam’, photo).

La première étape consiste à tendre et coller un morceau de tissu sur le panneau de bois. Ensuite, un mélange de craie en poudre et de colle soluble dans l’eau est appliqué sur le tissu. Cette pâte est aussi utilisée pour créer du relief au tableau donnant ainsi un effet de profondeur.

Lorsque le dessin final est effectué, les bijoux, vêtements et représentations architecturales du tableau sont réalisés avec des pierres semi-précieuses enchâssés dans un mélange de poudre de craie et de gomme arabique. De la dentelle ou du fils sont également utilisés ainsi que des feuilles d’or.

Enfin, de la peinture colorée est appliquée pour le visage des personnages du tableau.


Palais royal de Thanjavur


Beaucoup de visiteurs font l’impasse sur le palais de Thanjavur, c’est pourtant une visite qui vaut vraiment le déplacement, pour son côté historique bien-sûr, mais également pour sa galerie d’art et sa magnifique salle des audiences.

Le palais de Thanjavur fut la résidence des rois Nayaks. Construit au 16e siècle, il est devenu au 17e siècle le siège des souverains Marathes et de ce fait il est souvent appelé ‘Palais Marathe’. Le palais est en fait un complexe qui se compose de plusieurs parties :


Durbar Hall


Le Durbar Hall également appelé Lakshmivilasam est sûrement l’édifice le plus spectaculaire du complexe. Il est autrefois utilisé comme salle d’audience par les rois Marathes. Cette salle regorge de peintures murales chatoyantes et d’images en stuc de l’époque Maratha. Les colonnes octogonales colorées, les magnifiques arcades et les murs de la salle sont ornés de divinités.


Galerie d’Art Raja Raja Chola


L’autre visite épatante du complexe du palais est sa galerie d’art Raja Raja Chola qui renferme de magnifiques bronzes et statues de pierre de l’époque Chola.


Arsenal tower


La tour de l’arsenal de presque 60 m de haut est également appelée Indhira Mandhiram. C’était la chambre des rois Nayaks et ils avaient l’habitude de rester dans l’un des sept étages de la tour. Pendant la période des rois Marathas, elle a été utilisée pour stocker des armes et des munitions et servir également de tour de guet.


Bell Tower


Cette tour est située au nord-ouest de la tour de l’arsenal. À l’origine, elle était utilisée comme un clocher, pour annoncer l’heure en soufflant dans des conques. Au pied du clocher, une sculpture de Rajagopalaswamy a été installée par les rois Nayaks et l’endroit était utilisé pour des discussions avec des poètes et des intellectuels.


Librairie Saraswati


bibliothèque ‘Serfoji Saraswati Mahal’ qui expose entre autres une collection rare de manuscrits en feuilles de palme et en papier écrits en tamoul, hindi, telugu, marathi, anglais et autres langues indigènes de l’Inde.


Festivals à ne pas manquer à Thanjavur


Natyanjali Dance Festival


le festival de danse de Thanjavur est célébré pendant cinq jours à l’occasion propice de la fête de Mahashivaratri (février-mars). Dédié au dieu Nataraja (le Shiva dansant), le festival de danse Natyanjali a pour merveilleuse toile de fond le temple Brihadiswara où des artistes éminents de danse classique indienne viennent montrer leur talent.


Thyagaraja Aradhana


Thyagaraja Aradhana est un festival de musique classique carnatique qui a lieu chaque année à Thiruvaiyaru (13 km de Tanjore) et se tient en l’honneur du saint et compositeur de musique Thyagaraja qui a vécu dans cette ville. Ce festival attire les amateurs de musique classique indienne de tous les coins du pays.



Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !