Jaipur, la ville rose, capitale du Rajasthan

Conçue selon des concepts védiques, Jaipur, la capitale bouillonnante du Rajasthan est une des villes les plus visitées en Inde. Il faut dire qu’elle sait comment charmer le voyageur : festivals colorés, élégants édifices historiques et riche artisanat. Du ‘palais du vent’ au ‘palais de l’eau’, la ville rose n’a de rivale que sa voisine, Amber la magnifique, l’ancienne capitale des Maharajas de Jaipur.

Relativement récente, Jaipur a été construite au 18ème siècle par le Maharaja Jai Singh II. Il fit appel à un urbaniste bengali qui organisa la ville en 9 carrés qui, conformément aux concepts védiques, correspondent chacun à une planète de l’astrologie indienne. La ville entière est conçue selon un quadrillage ; tout était à l’origine standardisé, les rues, les boutiques, etc.

Son descendant, Ram Singh II, fera repeindre la ville en rose (d’où son surnom actuel) lors de la visite du prince de Galles en 1876 ; le rose étant la couleur traditionnelle de bienvenue.


Festivals à ne pas manquer


Festival de littérature de Jaipur


Le festival de littérature de Jaipur a lieu depuis 2006. C’est le plus important festival littéraire d’Asie. Il rassemble certains des plus grands penseurs et écrivains de toute l’Asie du sud et du monde. L’hôtel Digg Palace sert de lieu principal pour le festival.

jaipurliteraturefestival.org


Festival des éléphants


Le festival des éléphants se tient le jour de la fête de Holi, généralement au mois de mars. Il commence avec une belle procession d’éléphants, de chameaux chamarrés, de chevaux et de danseurs folkloriques. Les propriétaires embellissent fièrement leurs éléphants avec des peintures flamboyantes. Du Polo à dos d’éléphants et des danses d’éléphants sont aussi proposées.


Gangaur


 Gangaur est un festival de femmes haut en couleur. Il est célébré après la fête de Holi et honore Gauri, l’épouse de Shiva qui symbolise le bonheur conjugal. Les femmes non mariées vénèrent Gauri pour trouver un bon mari, tandis que les femmes mariées prient pour une vie conjugale heureuse. EN SAVOIR +


Rajasthan Day


Rajasthan-day

L’état du Rajasthan a été formé le 30 mars 1949, ce jour est célébré lors d’un festival d’une semaine. Des programmes culturels folkloriques, classiques ainsi que du théâtre sont organisés.


Suivez le guide !


City Palace (Chandra Mahal)


Ce palais commencé au 18ème siècle occupe le 9ème carré védique, au centre de la ville.

C’est un bâtiment de sept étages dont certaines parties sont toujours occupées par l’actuel Maharaja et sa famille.

Le joyau de la visite est sans doute la petite cour ‘Pitam Niwas chowk’ ornée de magnifiques portes colorées représentant les quatre saisons.


Yantra Mandir ou Jantar Mantar


Le Yantra Mandir ou Jantar Mantar est un observatoire astronomique constitué d’une série d’instruments astronomiques, construits sur ordre du maharaja Jai Singh II entre 1727 et 1733.Yantramandir
Il s’inspire d’un autre observatoire que Jai Singh II avait fait édifier précédemment à Delhi, capitale de l’Empire moghol.

Il en fit également bâtir trois autres à Bénarès, Mathura et Ujjain, mais celui de Jaipur est le plus imposant.

Cet observatoire a été construit dans le but d’établir les thèmes astraux et de déterminer les moments les plus propices pour les grands événements (mariages, déplacements…). Il est inscrit depuis 2010 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.


Le palais du vent (Hawa Mahal)


Cet édifice, peut-être le plus connu et le plus beau de Jaipur n’est en fait qu’une façade et, bien que situé à l’écart, il fait partie du ‘City Palace’.

Jaipur

Il s’agit d’un Zenana (Harem) destiné aux femmes de la cour qui pouvaient observer l’agitation de la rue, sans être vues, par les petites fenêtres alvéolées.

Il fut construit de manière à ce que le vent puisse circuler librement à travers les nombreuses loggias et vienne rafraîchir l’atmosphère, d’où son nom ‘palais du vent’.

Jaipur

La façade pyramidale est haute de 5 étages avec 61 loggias en pierre ajourées et ciselée de 950 niches. Elle ne fait que 2 mètres de large à son point le plus haut. A voir de nuit aussi, belle mise en valeur par l’éclairage.


Temple Govind Devji


Le temple hindou Govind Dev Ji est situé dans le complexe du City Palace et est dédié à Krishna.

L’idole de la divinité a été rapportée de Vrindavan par Raja Sawai Jai Singh II, le fondateur de Jaipur. Temple spacieux et très animé particulièrement lors de la fête de Holi.[/section]


Fort Nahargarh


Nahargarh Fort

Construit en 1734 par le Maharaja Sawai Jai Singh II, le fondateur de Jaipur, Nahargarh, la ‘demeure des tigres’ se dresse fièrement sur les collines Aravalli qui surplombent la ville rose.

Il formait dans le temps une ligne défensive, ses fortifications reliaient le fort de Jaigarh à Amber. A voir au coucher du soleil pour la vue sur la ville.


Jal Mahal (Palais de l’eau)


A mi-chemin entre Jaipur et Amber se trouve le très romantique palais Jal Mahal, semblant flotter sur les eaux.

Il a été construit par Madho Singh en 1799 comme résidence secondaire pour la famille royale et, pour une activité un peu moins romantique, la chasse au canard.[/section]


Cénotaphes royaux Gatore Ki Chhatriyan


Gravé de fines sculptures et situé dans les contreforts du Fort de Nahargarh, le Gatore Ki Chhatriyan (la dernière demeure des âmes des défunts) est un très beau complexe de temples et de cénotaphes de la dynastie Rajput Kachhwaha.

Le premier de ces cénotaphes est celui du Maharaja Sawai Jai Singh II, le fondateur de Jaipur et le dernier en date est celui de Sawai Raja Man Singh, le père du Maharaja Bhawani Singh, le roi actuel de Jaipur.


Temple Garh Ganesha


Situé au sommet d’une des collines Aravalli, près de la colline du fort Nahargarh, le temple Garh Ganesha est dédié au dieu à tête d’éléphant, Ganesha.

On y accède par des escaliers à partir des cénotaphes royaux Gatore Ki Chhatriyan.

Le temple a été construit par le Maharaja Sawai Jai Singh quand il a effectué le Ashwamedha Yagna (rituel du feu) avant de s’installer à Jaipur. On dit qu’il a placé la statue d’une telle façon qu’il pouvait la voir du City Palace avec l’aide de jumelles.


Birla Mandir Temple (Laxmi Narayan Mandir)


Le Birla Mandir est un temple hindou situé à la base de la colline Moti Dungari.

Ce vaste temple de marbre blanc a été construit au cours de l’année 1988 par la famille Birla, des magnats des affaires indiens.

Le temple est dédié à Vishnu et sa parèdre Lakshmi, la déesse de la prospérité. Les divinités du panthéon hindou sont représentées à l’intérieur du temple tandis que sur la façade extérieure de grands personnages tels que Socrates, Zarathoustra, le Christ, Bouddha et Confucius sont présents.


Cinéma Raj Mandir


Et pourquoi pas un Bollywood* ? Raj Mandir est l’endroit qu’il vous faut. Raj Mandir est un des cinémas les plus connus de l’Inde. Il a été ouvert en 1976 et construit dans le style Art Déco. Son intérieur très kitch en forme de meringue vaut le coup d’oeil.

L’expérience des salles obscures en Inde est de toute façon un must même si vous ne comprenez pas la langue, l’ambiance est au rendez-vous. Oubliez le silence de nos salles, les indiens férus de cinéma vivent le film pleinement : cris, chants, danses… Prévoyez 3 h de libre tout de même…

*Le terme «Bollywood » combine le mot ‘Bombay’ et ‘Hollywood’ et désigne un genre cinématographique propre au cinéma indien de langue hindi.


Temple Galta Monkey (10 km)


Ce temple niché dans les collines Aravalli est une petite merveille… malheureusement mal entretenue. C’est un ancien lieu de pèlerinage qui consiste en plusieurs temples et 7 Kunds (bassins). Le plus sacré d’entre eux est le ‘Galta Kund’, on dit qu’il ne s’assèche jamais.

Une source d’eau pure jaillissant du rocher Gaumukh (en forme de tête de vache) alimente les bassins. On dit que le saint Galav vécu ici 100 ans en pratiquant des ascèses. Depuis le 16ème siècle, l’endroit est le refuge de nombreux adeptes du dieu vishnou appelés Ramanandi Sampradaya.

Le temple actuel a été construit au 18ème siècle sous le règne de Sawai Jai Singh II. Il est la demeure de milliers singes, d’où son nom. On peut y accéder directement en voiture ou bien en marchant via le Surya Temple (45 min).


Palais d’Amer (11 km)


Amer, aussi épelée Amber, est l’ancienne capitale des Maharajas de Jaipur. Ce palais construit par le Maharaja Man Singh I à flanc de colline est de toute beauté.

Il est divisé en 4 parties ; Le Suraj Pole (porte du soleil) qui débouche sur la principale cour, le Jaleb chowk. C’est ici que se tenaient les parades militaires du roi. Jaleb chowk signifie en arabe ‘une place où les soldats se rassemblent’. Vous trouverez là deux escaliers, un menant au temple de Kali (Sila Devi) – où les Maharajas venaient prier – et l’autre menant au palais proprement dit à travers la magnifique porte de Ganesh (Ganesh Pol).


Panna Meena Ka Kund (11 km)


Le Panna Meena Ka Kund est un puits à huit étages situé sur la route de Jaipur près du Musée d’Amer.

Il a été construit au 16ème siècle et était une source d’approvisionnement en eau aussi bien qu’un lieu de rassemblement communautaire.

La géométrie parfaite du lieu avec ses escaliers entrecroisés et ses nombreuses niches est un régal pour les yeux. Un endroit où il fait bon déambuler.


Fort de Jaigarh


Le fort de Jaigarh construit par Jai Singh II en 1726 pour protéger le Fort d’Amber est situé sur le promontoire appelé Cheel Ka Teela (la colline des aigles) de la chaine des Aravalli.

Il surplombe le Fort d’Amber de 400 m. L’épaisse muraille de grès rouge s’etend sur 3 kms. Il comprend un palais, des jardins et un musée.


Temple Sri Jagat Shiromaniji (11 km)


Ce temple dédié à Krishna a été construit en 1601 par la reine Kanakawati en souvenir de son fils Jagat Singh.

Il se trouve en contrebas du palais d’Amer. Il est orné d’une splendide torana (arche) à l’entrée flanquée de deux éléphants finement sculptés dans le marbre blanc. Ce temple foisonne de sculptures et est aussi associé à la sainte poétesse Mirabaï.


Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !