Ooty (Udhagamandalam), station reine des Nilgiris

Située à 80 km au nord de Coimbatore (Tamil Nadu), Udhagamandalam, plus connue par son abréviation anglaise ‘Ooty’ est une station de montagne culminant à 2500 m d’altitude. Sa fraîcheur, ses forêts denses aux fragrances d’eucalyptus et ses fameuses plantations de thé en font la station la plus populaire des montagnes bleues Nilgiri.

Les Nilgiris (traduit du tamil et du sanscrit par ‘montagnes bleues’) est une région montagneuse faisant partie du massif des ‘ghâts occidentaux’. Son point culminant est Doddabetta (2 637 mètres d’altitude). Les collines Nilgiris ont un des plus hauts taux de précipitation de l’Inde ce qui donne des forêts luxuriantes et une diversité de la flore qui est l’une des plus importantes de notre Terre-Mère. Le thé est une culture importante des Nilgiris mais la région produit également de l’essence d’eucalyptus, du café, du quinquina et du santal. L’agriculture intensive, du thé principalement, a eu pour conséquence la destruction d’une grande partie des forêts primaires de la région. Deux parcs nationaux ont donc été créés pour tenter de protéger cette zone : le parc national de Mudumalai (au nord) et le parc national de Mukurthi (au sud-ouest).

Udhagamandalam (Ooty) est la ville principale des Nilgiris, Coonoor arrivant en second. De nombreux peuples adivasis (indigènes) vivent dans ces collines bleues, entre autres, les Kotas, Badagas, Kurumbas et les Todas ; ces derniers étant les plus connus.


Le peuple Toda


Les Todas sont le peuple le plus caractéristique des montagnes Nilgiris. Bien que la plupart de ses membres vivent maintenant dans des maisons modernes en ciment, on peut encore visiter, dans quelques villages leurs huttes traditionnelles de forme semi-circulaire dont la minuscule entrée nous oblige à nous accroupir pour découvrir l’intérieur. À l’origine, les huttes étaient construites avec une structure en bamboo et pierre recouvertes de chaume. Chaque hameau ou ‘mund’ possède un temple appelé ‘paluvarsh‘ qui, lors des cérémonies, n’est accessible qu’au prêtre de la communauté.

Temple Toda – Photo : Pratheep P S

Les Todas sont à la base un peuple pastoral, éleveurs de buffles, mais ils s’aventurent de plus en plus dans l’agriculture. Le buffle est par conséquent un élément central dans la vie quotidienne de cette communauté. Tous les produits dérivés du buffle sont hautement vénérés et il y a même un ‘laitier divin’ qui s’occupe du buffle sacré du village. Selon la croyance Toda, le premier buffle sacré aurait créé par la déesse Teikirshy et son frère avant même le premier homme et femme Toda. Cette foi culmine lors du festival Modhweth (festival des buffles en Janvier) et lors du ‘Kona Shastra’, le sacrifice annuel d’un buffle mâle.

Jeunes mariés Toda en tenue traditionnelle – Photo : alamy stock

Les habits traditionnels des Todas, portés de nos jours presque exclusivement lors d’évènements spéciaux, consistent en une seule pièce de tissu blanc drapé autour du corps (doti ou sari) auquel vient s’ajouter un châle (poothkoli) rouge et noir délicatement brodé. Un style attractive qui explique la popularité de cette communauté. Autre originalité, les femmes, lors de cérémonies se font de longues torsades avec leurs cheveux ce qui leur donne un look unique !


Le ‘Toy Train’ d’Ooty


Pour rejoindre Ooty, vous choisirez peut-être de prendre le train miniature historique des montagnes Nilgiris (Toy Train). Construit par les Britanniques en 1908, pour fuir les étés caniculaires des plaines, c’est l’un des derniers trains en Inde à fonctionner en traction vapeur sur une voie ferrée à crémaillère. Classé patrimoine mondial de l’humanité, il relie Mettupalayam à Ooty sur une cinquantaine de kilomètres en traversant de magnifiques paysages.


Suivez le guide !


Les plantations de thé


On ne peut les manquer ! C’est la principale attraction d’Ooty. On les trouve sur les collines environnantes de la ville. Il est tout à fait possible de se balader sur les sentiers entre les plants de thé et, selon l’heure de votre visite, vous pourrez même assister à la cueillette des feuilles de thé par les femmes de la région.

Cueillette du thé à Ooty. – Photo: Claude Renault /Age Fotostock/Dinodia

Plusieurs domaines à Coonoor proposent des visites guidées comme au ‘Tea Nest’ ou à la ‘High Field Tea Factory’, une occasion de parfaire votre connaissance de l’art du thé. Sinon, vous pouvez visiter la ‘Tea Factory’ à Ooty même (voir ci-dessous).


Tea Factory (4 km)


Bien que très touristique, la visite du musée et de l’usine de fabrication de thé d’Ooty s’avère instructive. Les visiteurs peuvent suivre le processus de la fabrication du thé noir en poudre utilisé dans le fameux ‘chaï’, des feuilles fraîchement cueillies jusqu’à l’emballage. A la fin, on est gentiment convié dans leur boutique de thé et de chocolats fait maison, auxquels bien-sûr il est difficile de résister.

[Vidéo de la fabrication du thé dans l’usine d’Ooty]


Rose Garden


Ce jardin bien entretenu possède l’une des plus grandes collections de roses de l’Inde avec plus de 20.000 variétés.


Lac d’Ooty


Destiné à un public familial, ce lac artificiel construit en 1824 par les britanniques est approvisionné par des ruisseaux de montagne qui descendent de la vallée. Il se love au milieu de bosquets d’eucalyptus. Des embarcations sont disponibles à la location.


Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !