Sapta Puri, les sept villes les plus sacrées de l’Inde

Les Sapta Puri se réfèrent, dans l’hindouisme, aux sept villes les plus sacrées de l’Inde. Sapta signifie ‘sept’ et Puri, ‘ville’. Ces sept villes saintes sont également appelées Sapta Moksha Puri (les sept villes de la libération) ou Sapta Teertha (les sept lieux de pèlerinage).

Les Sapta Puri sont généralement des lieux où de grands maîtres spirituels sont nés, où les avatars (incarnations de dieu) ont vécu, où encore des lieux considérés comme des Nitya Teerthas, c’est à dire naturellement dotés d’une aura spirituelle depuis des temps anciens tels Varanasi et Haridwar.

Les hindous pensent que la visite de ces villes met fin au cycle des naissances et des morts (réincarnation) pour atteindre Moksha (la libération spirituelle).

Ces sept Teertha ou lieux de pèlerinage sont : Varanasi, Ayodhya, Mathura, Haridwar, Kanchipuram, Ujjain et Dwarka.


1.Varanasi


Varanasi est considérée comme la plus sacrée des sept Teertha.

Selon la mythologie hindoue, Brahma le dieu créateur aurait déclaré : « Plusieurs fois j’ai dû créer le monde mais Kashi est d’une toute autre nature, elle fut créée par Shiva en personne ».

Située sur la rive gauche du Gange, Varanasi est l’une des plus anciennes villes de l’Inde et considérée comme la capitale spirituelle de l’Inde.

Son héritage historique et religieux remonte au 6ème siècle avant J-C. ; Bouddha aurait donné son premier discours à Sarnath, à quelques kilomètres de Kashi.

On dit que le nombre de temples à Varanasi s’élèverait à plus de 20 000. Elle abrite notamment l’un des 12 Jyotirlingams ou lingam de lumière. La ville est aussi célèbre pour ses Ghats au nombre de 81…

LIRE LA SUITE +

2. Ayodhya


Ayodhya est située sur la rive droite de la rivière Sarayu, à 6 km de Faizabad (Uttar Pradesh).

Dans la mythologie hindoue, cette ville est étroitement liée au dieu Rama, septième incarnation de Vishnou. C’est là qu’il serait né, d’où le surnom de cette ville : ‘Ram Janmabhoomi’ (lieu de naissance de Rama).

Selon le Ramayana, la ville est vieille de 9000 ans et aurait été fondée par Manu, le premier homme des Védas. D’autres sources soutiennent qu’elle fut fondée par le roi Ayudh. Pendant des siècles, elle fut la capitale de la dynastie Surya, dont le Seigneur Rama fut le plus célèbre roi. À l’époque, il était connu comme ‘Kaushaldesa’.

La ville comprend des centaines de temples et de nombreux ghat d’ablutions…

LIRE LA SUITE +

3. Mathura


Mathura est située sur la rive droite de la rivière Yamuna dans l’Uttar Pradesh. Tout comme ses voisines Vrindavan, Govardhan, Barsana, cette ville semble tout entière bercée par le doux son de la flûte de Krishna.

C’est là en effet que, selon la légende, le dieu Krishna serait né.

Elle compte d’innombrables temples, mais bien-sûr le plus célèbre est le ‘Krishna Janma Bhoomi’, la cellule-temple ou Krishna serait né…

LIRE LA SUITE +

4. Haridwar


Haridawar est située sur les rives du Gange dans L’Uttarakhand. ‘Haridwar’ signifie littéralement ‘porte du dieu Vishnu (Hari)’ ou ‘passerelle du dieu Shiva (Har)’.

Chaque année, des milliers de personnes affluent à Haridwar, pour se baigner au Ghat ‘Har-Ki-Pauri’ car on dit que empreintes de pieds du dieu Vishnou s’y trouvent. Le fidèle qui se baigne dans le Gange à Haridwar verrait son karma détruit…

LIRE LA SUITE +

5. Kanchipuram


Située à 65 km de Madras, sur les rives de la rivière Vegavathy dans le Tamil Nadu, Kanchipuram est connue comme la ‘ville d’or’ ou ‘la ville aux mille temples’.

Elle fut jadis un ghatikasthanam, c’est à dire un lieu où l’on vient s’instruire. Du 6ème au 8ème siècle, les rois Pallava en firent leur capitale.

On dit que Kanchipuram donne le bonheur éternel à ceux qui lui rendent visite…

LIRE LA SUITE +

6. Ujjain


Située sur la rive droite de la Shipra, un des affluents du Gange, Ujjain est l’une des plus anciennes villes sacrées de l’Inde.

Elle est, en fait, triplement sacrée :

Elle abrite ‘Mahakaleshwar’, le seigneur du temps ou de la mort, l’un des 12 Jyotirlingams ou ‘lingams de lumière’; La région du Madhya Pradesh en compte donc deux avec celui d’Omkareshwar.

Elle accueille de plus tous les douze ans, la Kumbha Mela, le plus grand rassemblement religieux au monde.

Enfin, la ville est la demeure de la déesse hindoue Harasiddhi, l’une des 51 Shakti Peetha

LIRE LA SUITE +

7. Dwarka


Dwarka est une petite ville située à l’extrémité ouest de la péninsule de Saurashtra dans l’État du Gujarat, sur les rives de la mer d’Oman.

On dit que le seigneur Krishna, une incarnation du dieu Vishnou, a migré de Mathura à Dwarka pour y fonder sa capitale, il y a 5000 ans de cela.

Cette ville est aussi connue pour sa sainte poétesse Mirabaï. Né princesse, elle renonça à la vie matérielle pour se consacrer à l’adoration de Krishna. Mirabaï a vécu les dernières années de sa vie à Dwarka où elle écrivit ses fameux poèmes d’amour divin à Krishna. On dit qu’un jour, elle est entrée dans le temple de Dwarkadeesh, qu’elle s’est unie spirituellement à Krishna et qu’on ne la revit plus. Seul son sari fut retrouvé enroulé autour de l’image de Krishna…

LIRE LA SUITE +

4 Comments on “Sapta Puri, les sept villes les plus sacrées de l’Inde”

  1. je suis allée une fois en INDE dans la région de KERALA pour connaitre SRI TATHATA il m’a donné le nom de MATALAKSMI un honneur pour moi je l’ai vu plusieurs fois enFRANCE dans le village de Varaire j’ai 90 ans je ne peu plus voyager mais ce pays est dans mon coeur

  2. Namaste Mathini,

    Ce matin je me suis réveillée en Inde, quel bonheur, une explosition de couleurs vives, des gens partout, et moi si petite, inculte de cette religion si riche, je me sens perdue d’avoir tant à apprendre….
    Mon rêve deviendra réalité car je sais que je reviendrai, et, grâce à toi,
    Je ferai un merveilleux voyage.
    Amitiés.

Laissez un commentaire :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.