Coimbatore (Kovai), cité du septième Arupadai Veedu

Coimbatore, Kovai en tamoul, est la deuxième plus grande ville du Tamil Nadu et un centre d’affaires florissant. Elle est aussi appelée la “Manchester du Sud” en raison de son importante industrie textile. Ses meilleurs atouts sont la proximité du luxuriant Kerala et les stations climatiques des montagnes bleues Nilgiri ; les amoureux de temples anciens ne seront pas non plus déçus.


Temple Marudhamalai (15 km)


Marudhamalai est l’endroit à ne pas manquer à Coimbatore, non seulement pour son temple dédié au dieu Muruga, mais aussi pour sa végétation généreuse et sa vue imprenable sur la ville.

Coimbatore
Le temple Marudhamalai

Le temple de Marudhamalai est niché au au cœur de la colline Marudha Malai d’où il tire son nom. Signifiant littéralement “la colline médicinale”, elle recèlerait en effet bon nombre d’herbes utilisées dans la médecine ayurvédique.

Cet ancien sanctuaire est hautement vénéré par les fidèles de Muruga. Par ordre d’importance, il arrive après les “Arupadai veedu”, les six temples les plus sacrés de Muruga. Certains dévots considèrent même Marudhamalai comme le septième.

Coimbatore
Pose photo en descendant les marches du temple 🙂

La déité résidant dans ce temple est “Dhandayudhapani”, une forme du dieu Muruga, fils de Shiva et de Parvati et frère de Ganesha. On dit qu’elle peut enlever les afflictions physiques et mentales.

Coimbatore
Dhandayudhapani, la déité du temple

On peut accéder à ce temple en “mode pèlerinage”, c’est-à-dire en grimpant les centaines de marches jalonnées de petits temples-étapes, ou en voiture ou bus.

Je vous conseille d’assister au “milk abishekam”, un rituel qui consiste à verser du lait sur la statue accompagné de mantras, le tout dans une atmosphère enfumée d’encens sambrani… Puissant et envoûtant.

www.marudhamalaimurugantemple.org

Coimbatore
Vue sur Coimbatore depuis le temple

Temple Perur Patteeswarar


Coimbatore
Un des gopurams colorés du temple Patteeswarar | Photo : Balajijagadesh

Perur Patteeswarar est l’un des plus anciens temples hindous de Coimbatore : ses origines remonteraient à plus de mille ans. On pense que le roi Karikala Chola a construit le premier sanctuaire. Plus tard, les rois Hoysalas et Vijayanagar contribuèrent à l’agrandissement du temple.

Le temple est dédié à Shiva sous le nom de “Patteeswarar” représenté par un Swayambu Lingam (lingam auto-créé). Il siège avec sa parèdre Pachainayaki (Parvati).

L’entrée présente une collection unique de magnifiques sculptures en pierre de déités, protégées malheureusement par des grilles peu esthétiques.

Coimbatore
Les splendides statues de déités à l’entrée du temple | Photo : inconnu

Temple Eachanari Vinayagar (10 km)


Coimbatore
Le temple pendant l’arati | Photo : hinspirock.com

La statue principale de ce temple Eachanari, un Ganesha noir de près de 2 m, devait initialement être installée à Perur, dans le Temple de Patteswarar. On raconte que l’essieu du char qui devait l’emmener de Madurai à Perur s’est brisé en ce lieu, la statue est donc finalement restée ici.

Dans ce temple, Ganesha est vénéré comme le dieu de tout de l’Univers, le créateur des Védas (les textes sacrés originels), la flamme de la sagesse.

Représentation de l’idole de Ganesha du temple Eachanari | Photo : templesfolks

Collines de Thirumoorthy (85 km de Coimbatore)


Le barrage entouré des collines ondoyantes de Thirumoorthy | Photo : Arun Sriram

Thirumoorthy est une belle étape sur la route Palani – Coimbatore. À visiter de préférence après la mousson quand le lac et les cascades sont remplis.

Barrage de Thirumoorthy

Coimbatore
Le lac du barrage en hiver

Situé sur les contreforts des collines de Thirumoorthy, le barrage vaut surtout le coup d’œil pour la beauté de la nature environnante.

Le temple Arulmigu Amanalingeswara

Le temple Arulmigu Amanalingeswara creusé dans la roche

Appelé communément “Thirumoorthy Temple”, ce sanctuaire est situé au pied de la colline adjacente au barrage de Thirumoorthy. Il est creusé dans un rocher et abrite les trois idoles de la Trimurti (Brahma, Vishnou et Shiva).

L’arrière du temple

Cascades de Panchalingam

Les cascades Panchalingam après la mousson | Photo : tamilnadu-favtourism.blogspot.com

À gauche du temple, un chemin très agréable, longeant la rivière sur environ 2 km, vous mène vers les cascades de Panchalingam. Votre effort est récompensé par une baignade rafraîchissante, particulièrement appréciée en été.

Un temple sur le chemin des cascades

A l’origine, il y avait cinq lingams (emblèmes de Shiva) à cet endroit. En raison de fortes pluies, certains ont été emportés par les eaux. Pendant les festivals religieux, les pèlerins ramènent de l’eau de ces cascades, considérée comme sacrée, pour leurs rituels et prières.

Les cascades presque asséchées pendant l’hiver

Ooty – Montagnes Nilgiris (85 km)


Les plantations de thé de Ooty

Située à 85 km au nord de Coimbatore, Ooty est une station climatique culminant à 2 500 m d’altitude. Sa fraîcheur, ses forêts denses aux fragrances d’eucalyptus et ses fameuses plantations de thé en font la station la plus populaire des montagnes Nilgiri…

LIRE LA SUITE +


La colline de Palani (110 km)


Fidèles en procession dans le temple de Palani

A 110 km de Coimbatore se trouve, perché sur une colline, le fameux temple du dieu Muruga, un des six “Arupadaiveedu”, les six temples les plus sacrés de Muruga…

LIRE LA SUITE +


Laissez un commentaire :)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !