Les hauts lieux du jaïnisme en Inde

Le jaïnisme dérive du verbe sanscrit « ji », signifiant « conquérir ». Ceci se réfère à la bataille que doivent mener les ascètes jaïns contre les démons intérieurs. C’est une religion qui serait probablement apparue autour du 5e siècle avant notre ère. Ses origines restent floues, le jaïnisme n’a pas de fondateur connu, mais a été enseigné par des maîtres éveillés appelés « Tirthankaras », « les bâtisseurs de ponts ». Ils sont au nombre de 720, cependant seuls les 24 derniers sont vénérés. On trouve des temples et lieux de pèlerinage jaïns aux quatre coins de l’Inde, ils se distinguent par leur architecture très raffinée ; les Tirthankaras y sont représentés par des statues nues généralement debout ou assises en lotus.


1. Ranakpur, Rajasthan


jaïns

Ranakpur se niche au cœur des luxuriants monts Aravalli, sur la route entre Udaipur et Jodhpur au Rajasthan (Inde du Nord).

Le temple, connu aussi sous le nom de « Chaturmukha », est une véritable merveille architecturale qui vous laisse littéralement bouche-bée. Cet édifice aux 1444 piliers est l’une des plus vastes constructions jaïnes de l’Inde…

jaïns
LIRE LA SUITE +


2. Gomateshwara Bahubali, Karnataka


jaïns
Photo : Ananth H V 

La ville de Shravanabelagola au Karnataka (Inde du Sud) est dominée par une impressionnante statue de granit de 18 mètres de haut du nom de Gomateshwara Bahubali. Construite en 981 de notre ère par un général du nom de Chavundaraya, elle est considérée comme l’une des plus grandes statues de pierre monolithique au monde…

LIRE LA SUITE +


3. Palitana, Gujarat


jaïns

Perché sur la colline Shatrunjaya, le groupe de temples de Palitana – situé sur la côte sud du Gujarat (Nord-Ouest de l’Inde) – est l’un des lieux les plus saints du jaïnisme avec Shravanabelagola (voir ci-dessus), le Mont Abu et Girnar (voir plus bas). Chaque aspirant jaïn est censé faire ce pèlerinage au moins une fois dans sa vie. Il faut cependant escalader 3 500 marches pour apercevoir ce lieu « de victoire contre les ennemis intérieurs”…

jaïns
LIRE LA SUITE +


4. Dilwara, Mount Abu, Rajasthan


jaïns

Les somptueux temples de Dilwara, au Mont Abu, Rajasthan (Nord-Ouest de l’Inde), font aussi partie des plus hauts lieux de pèlerinage jaïns. D’apparence modeste de l’extérieur, l’intérieur vous laissera cependant sans voix. On dit que pour la construction des temples, des énormes blocs de marbre ont été transportés à dos d’éléphants depuis les collines d’Ambaji à 50 km du Mont Abu…

jaïns
LIRE LA SUITE +


5. Girnar, Gujarat


jaïns

Le mont Girnar (ou mont Neminath pour les jaïns) est un ensemble de montagnes et de collines, à 4 km de la ville de Junagadh. C’est le point culminant du Gujarat (1118 m) et c’est aussi un important lieu de pèlerinage pour les jaïns tout comme pour les hindous, car il abrite en son sein des temples des deux religions. Pour atteindre les temples jaïns, il faut grimper 4000 marches. Le temple Neminath du 12e siècle est le plus réputé ; la légende raconte que le 22e saint Tirthankar décéda en ce lieu après 700 années de méditation….

VISITER LE MONT GIRNAR


6. Mahudi, Gujarat


Protecteur des infortunés, le temple de Shri Ghantakarna Mahavir dans la ville de Mahudi au Gujarat est considéré comme l’un des pèlerinages jaïns les plus sacrés. Le temple a été construit en 1923, après que le sage Acharyadev Buddhi Sagarsurisvarji a eu la vision de Ghantakarna Mahavir lors de sa méditation….

Photo : templetravel.net
LIRE LA SUITE +


7. Sonagiri, Madhya Pradesh


Photo : Rzen

Sonagiri compte 77 temples datant du 9e et 10e siècle situés à environ 60 km de Gwalior dans le Madhya Pradesh. Cet endroit est populaire pour pratiquer des austérités et atteindre la « moksha » (le salut). Selon les textes saints, en ce lieu, des milliers d’ascètes jaïns auraient obtenu l’illumination.

VISITER LE MADHYA PRADESH


8. Shikharji, Jharkhand


Photo : @vkmanoria

Les temples de Shikharji sont situés sur la « Parasnath », la plus haute colline de l’État de Jharkhand au Nord-Est de l’Inde. Ce lieu est l’un des plus importants du jaïnisme, car ce serait l’endroit où vingt des vingt-quatre saints Tirthankaras et de nombreux autres moines auraient atteint la Moksha (le salut).


Autres temples Jaïns à visiter


Parshwanath Temple, Kolkata


Le temple de Parshwanath est situé sur la « Badridas Temple Street » à Kolkata (Nord-Est de l’Inde). Il a la particularité d’être entièrement décoré de miroirs incrustés. Un temple très “bling-bling” dont l’idole principale a le front serti de vrais diamants…

EN SAVOIR + SUR KOLKATA


Hutheesing, Ahmedabad, Gujarat


Construit en 1850, ce temple situé à Ahmedabad, au Gujarat (Nord-Ouest de l’Inde), est dédié à Dharmanatha, le 15e Tirthankar. Il a été nommé d’après son fondateur Seth Hathee Singh, un commerçant prospère jaïn. C’est un petit bijou architectural à double étage construit tout en marbre blanc…

EN SAVOIR + SUR AHMEDABAD


Lal Mandir, Delhi


Shri Digambar Lal Mandir est le temple jaïn le plus connu de Delhi. Il fait face au Fort Rouge dans le quartier historique de Chandni Chowk. Il doit son nom à sa couleur rouge vive (Lal signifie rouge en Hindi)…

VISITER DELHI


Temple Mahavira à Osian, Rajasthan


Le temple d’Osian au Rajasthan a été construit par le roi Pratihara Vatsa au 8e siècle de notre ère. Dédié à Mahavira, le 24e Tirthankara, il est connu pour son architecture délicate. La porte principale est finement sculptée de jeunes femmes et la torana (arche) sur le porche du sanctuaire principal est particulièrement raffinée…

VISITER OSIAN


Temples jaïns du fort de Jaisalmer


Ces sept splendides sanctuaires interconnectés ont été construits entre le 15e et le 16e siècle ECIls sont dédiés à sept Tirthankars : Chandraprabhu, Rikhabdev, Parasnath, Shitalnath, Shantinath et Kunthunath. L’intérieur dont chaque recoin est finement ciselé n’a rien à envier au temple jaïn de Ranakpur...

LIRE LA SUITE +


Laissez un commentaire :)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VOYAGEZ AVEC MOI !